Regardez gratuitement et illimité

Inscrivez-vous

Un spectateur fait sa propre salle de bains

Dans cette émission de C'est moi qui l'ai fait?! spectateur Glenn nous montre comment il transforme lui-même une pièce en une véritable salle de bain. Du placement des utilités à la peinture, il fait tout lui-même.

Transcription 

C’est moi qui l’ai fait, c’est l’émission au travers de laquelle nous laissons nos spectateurs s’exprimer. Dans cet épisode, nous découvrons comment notre magicien Glenn métamorphose complètement une chambre en une salle de bain.

 

 


Man 1
Chers amis, on va s'occuper de notre salle de bain. Allez, on va s'en occuper. La baignoire, la douche, les toilettes, tous les lavabos sont en morceaux. Et je me suis aussi débarrassé des murs en maçonnerie. Il y avait aussi d'anciens tuyaux galvanisés ici, alors nous allons aussi les remplacer, maintenant que nous sommes en train de tout casser.


Man 1
Oui, et comme vous pouvez le voir, ce n'est pas un luxe superflu pour remplacer ces vieux tuyaux. Ils sont complètement rouillés à l'intérieur et euh, oui ces nouveaux tuyaux en plastique, ils ne souffrent plus de ça.
Après les travaux de démolition, Glenn installe d’abord la ventilation, au travers d’une vieille cheminée au centre de la pièce.

 

 


Man 1
Maintenant, il faut encore décider où tout cela doit venir. J'ai ici mes dessins techniques reçus du spécialiste en salle de bains. Nous allons ainsi pouvoir indiquer où tout doit être installé, comme l'électricité, les tuyaux d'évacuation, les canalisations d'eau. Nous avons également opté pour une baignoire autoportante. Nous avons pu obtenir les mesures. Nous pouvons déjà un peu mieux voir comment tout cela se présente. Et maintenant, il n'y a plus qu'à mesurer, dessiner et ensuite on peut recommencer à casser.


Man 1
J'ai creusé tous les sillons, euh, on va y mettre les câbles d'alimentation. C'est comme un nid. Mais, euh, si vous étiquetez bien tout, vous n'aurez pas de problèmes après.


Man 1
Je vais montrer comment encastrer ces petites boîtes pour l'électricité. Toujours pré-mouiller d'abord. Si votre canule fonctionne… Sinon, elle aspirera l'eau de votre plâtre. Je le fais toujours avec du plâtre ordinaire… Le plus simple, c'est que… Ah, avant que j'oublie... il y a des ronds dedans. Avant de retirer le fil. Retirez-le à l'avance, sinon vous allez avoir des difficultés par la suite.


Man 1
Ici aussi. Celui-là, tu le piques avec un tournevis, allez avec un tournevis. Alors vous pouvez… boucler les prises de courant.

 


En fait, le plus simple, c'est de le faire comme moi cela (effort)... avec du plâtre ordinaire. Bien sûr, vous pouvez le faire avec du ciment rapide et ainsi de suite... mais je trouve que le plâtre ordinaire est la chose la plus facile à faire. Sur le dos un petit point… Le mettre dedans… A la bonne profondeur… Ne faites pas votre plâtre trop liquide… Et vérifiez avec le niveau à bulle… Et maintenant, laissez-le durcir et ensuite vous pourrez le lubrifier à nouveau (sifflet) proprement si votre câble y est inséré.
Après avoir placé l'électricité, on s’attaque au faux plafond. Glenn commence par fabriquer un cadre en profilés métalliques. Il fait glisser les profils entre les profilés en U porteurs qu'il a fixés aux murs. Il scie les profilés à l'aide d'une meuleuse d'angle. Une fois situés à même distance de centre à centre, il les visse.

 

 


Man 1
Voilà c'est fait. J'ai aussi mis de l'isolant. Et maintenant on va mettre les plaques de plâtre. Les vertes. Conviennent pour la salle de bains.


Man 1
Euhm, on va tirer notre plan, avec ce truc. La troisième main, comme on dit. Mais c'est un travail quand même... quand on est deux... c'est mieux de le faire à deux.
Glenn fixe les plaques de plâtre sur les profilés avec des vis pour plaque de plâtre. Il s'assure que la plaque se termine contre les profilés, de sorte qu'il puisse à chaque fois fixer les panneaux à trois profilés.

 

 


Man 1
Maintenant je suis occupé à tirer les tuyaux de l'eau chaude et de l'eau froide de la douche, des lavabos, les toilettes plus tard sé.
La baignoire est alimentée en eau froide et chaude, et Glenn place une arrivée en eau froide pour les toilettes. Les tuyaux sont ensuite occultés derrière un faux mur. Ce qui est réalisé à nouveau avec des profilés qui sont ajoutés dans un profil en u, fixés au sol et au plafond.

 


Glenn prévoit une traverse pour le réservoir des toilettes, car il ne peut pas y placer un profilé complet. Après une dernière vérification, il visse le tout. Il place ensuite un profilé vertical sur lequel une plaque de plâtre peut être fixée ultérieurement.

 


Glenn prévoit l'isolation nécessaire à l’arrière des profilés, après quoi les plaques de plâtre peuvent être posées.

 

 


Man 1
Les raccords sont maintenant terminés. Tout a été fait. Le mur est mis. Euh, parce que je ne voulais pas rester avec un bloc derrière les toilettes je l'ai rectifié. C'est un peu plus serré. Maintenant, encore ce côté. Ici vient la douche donc… euh l'extension murale avec un cadre de profilés métalliques. Avec cela, tout est évacué. Et maintenant on va mettre ces plaques imperméables contre, pour dans la douche.
Le lavabo s’appuye contre le faux mur, c'est pourquoi Glenn y a d'abord installé des panneaux OSB. Il les coupe sur mesure avec une scie sur table. Il place une double couche de panneaux, transversalement, pour assurer une résistance optimale.

 


Afin de permettre au plâtre de collage, avec lequel les plaques imperméables sont attachées, d'adhérer correctement, le mur de plâtre est pourvu d'un apprêt d'adhérence.

 


Glenn applique ensuite une fixation adhésive par points. Il presse alors des plaques de ciment contre celles-ci. Il vérifie régulièrement si le panneau est complètement droit. La douche se retrouve ainsi entièrement constituée de panneaux étanches. Glenn visse également les mêmes panneaux sur le faux mur à côté de la douche.

 


Les murs restants sont maintenant pourvus d'une couche de plâtre de finition. Le plâtre est alors soigneusement épongé et frotté avec un racloir de plâtre afin que le mur devienne parfaitement lisse.

 

 


Man 1
Maintenant, la femme la plus habile que j'aie jamais rencontrée, et c'est la mienne, travaille sur les murs de la douche ici. Il s'agit d'une peinture spéciale, adaptée à la douche. Une avec deux couleurs, mais avec une technique spéciale. C'est posé avec une palette et ensuite, c'est épongé. Mais cela donne vraiment un aspect béton. Mais tu en fais ce que tu veux. Et... c'est vraiment, euh... magnifique, oui. Et complètement imperméable. C'est aussi très important, n'est-ce pas?


Man 1
Bon, le sol. Euh, nous allons carreler.


Man 1
Pour la salle de bains, nous avons choisi un aspect bois. Imitation parquet. Ils ont une taille différente de celle à laquelle nous sommes habitués. Un mètre quatorze sur vingt. Nous allons expliquer cela avant de commencer à les coller.
Avant que Glenn ne se mette au travail, il gratte toutes les irrégularités telles que des morceaux de plâtre du sol avec un couteau à décapage.

 


Le sol est ensuite complètement nettoyé. D'abord avec une brosse. Et ensuite avec une serpillère humide.

 


Glenn coupe ensuite le carrelage sur mesure avec une meuleuse d'angle.

 

 


Man 1
Ouais, si vous n'aimez pas faire ça avec un petit disque comme ça, vous pouvez aussi le faire avec un coupe-carreaux ordinaire, hé.
Pour cela, Glenn va d'abord mesurer la taille du carreau. Il continue cette mesure sur tout le carrelage avec une équerre. Il réalise ensuite une découpe avec le coupe-carreaux. Il peut ensuite rompre la tuile d’un petit coup.

 


Pour fixer le carrelage, Glenn commence par placer quelques points de colle sur le sol. Il fait cela chaque fois pour deux carrelages. Ensuite, il étalera la colle avec le peigne à colle. Et enfin, il frotte la colle à un angle de 45 degrés.

 

 


Man 1
Dans le joint, j'enlève toujours la colle en trop. Cela vous évitera des travaux de nettoyage ultérieurs.


Man 1
Je colle mon carrelage en double. Cela donne une meilleure adhérence. C'est un peu plus de travail. Mais ce n'est pas difficile. C'est comme mettre du beurre sur votre sandwich, hé.
Glenn place soigneusement le carreau dans le lit de colle, et nettoie immédiatement les taches de colle. Il place ensuite des croisillons pour conserver un joint égal.

 

 


Man 1
Voilà, le sol est terminé. Il a été rejointoyé. Maintenant, nous allons placer le bain. Les toilettes. Euhm, les robinets et le bac de douche ne sont pas encore arrivés. Le panneau de douche. Le lavabo. Ici nous allons placer une autre prise de courant et un interrupteur. Puis l'extraction, pour l'air humide. Et placez des lampes. Et après, c'est fini.
La première tâche consiste à installer et connecter le bain. Ensuite vient le radiateur. C'est un travail pour deux.

 


Une ouverture est faite dans le faux mur avec une scie trépan. Ici s’insère un pot intégré spécialement équipé d'un système de serrage pour les murs de construction. On coupe l’électricité pour que l'interrupteur puisse être relié. Le conducteur neutre et la terre sont connectés par une borne enfichable. Glenn connecte les fils de phase à l’interrupteur, après quoi il resserre fermement la connexion. L'interrupteur peut ensuite être fixé dans le mur. En réactivant l’électricité, l'éclairage peut être testé.

 

 


Man 1
Je vais encore fixer mon profilé pour y mettre le mur de la douche. Mais c'est un mur creux, alors nous allons utiliser ces chevilles spéciales pour cela.


Man 1
Parce qu'une telle vitre de douche est assez lourde, elle doit être, euh, fermement fixée. Et ces chevilles, ont un diamètre de six. Vous les mettez dans le mur, dans le mur creux, vous tirez dessus avec de telles pinces. Et ça s'ouvre entièrement.


Man 1
C'est ce profil, il y a quatre trous dedans. Je l'ai déjà dessiné ici avec un niveau à bulle.
Avec une mèche 6, Glenn crée d'abord un trou dans lequel s’insère la cheville. Avec la pince appropriée, la cheville s’étend derrière le mur. La vis peut alors ressortir. Avec celui-ci, Glenn visse le profilé au mur.

 


Une fois que le profilé est fixé, le mur de verre peut se placer. C'est une tâche pour deux personnes. Un joint se place ensuite entre le profilé et le verre pour rendre le mur totalement étanche.

 


La salle de bain est achevée, et avec du style. Vous aussi vous avez réalisé une rénovation dont vous êtes fier? Alors envoyez-la sans hésiter à cestmoi@dobbit.be.

 

 

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.