Regardez gratuitement et illimité

Inscrivez-vous

L'ancêtre anglaise - Enlever un bloc-moteur

L'ancêtre anglaise 4 - Enlever un bloc-moteur

Transcription 

Dans cette série, nous restaurons une Austin Cooper S de A à Z. Dans l’émission précédente, la Cooper a été rendue mobile pour pouvoir entamer le démontage. Maintenant le compartiment moteur peut être vidé.

 

 


Homme 1
Afin de pouvoir travailler de façon aisée et efficace sur le compartiment moteur, j’enlèverai le capot moteur.


Homme 1
Les écrous effectivement dans la boîte de la carrosserie.
Et Carl peut commencer à démonter le radiateur.

 

 


Homme 1
Je le contrôlerai mais en fait celui-ci sera remplacé Un radiateur n’est pas un grand coût.


Homme 1
En fait, il vaut mieux placer un nouveau radiateur à chaque révision.
Le radiateur ne veut pas sortir si facilement. Les éléments qui barrent le chemin doivent d’abord être retirés.

 

 


Homme 1
Maintenant je vais démonter la grille pour avoir plus facilement accès au compartiment moteur.


Homme 1
Je vais également ôter les phares. Ils constituent un obstacle et ils doivent quand même être enlevés pour la restauration.


Homme 1
Je dois maintenant commencer par enlever la dynamo pour avoir un accès facile au dessous du radiateur. Pour cela, je dois d’abord détacher l’électricité, également de la bobine. Si vous ne l’avez encore jamais fait, il vaut mieux marquer tous les câbles afin d’encore savoir où tout se place. Je sais où tout se place, ce n’est donc pas nécessaire mais autrement il vaut mieux réellement le faire pour pouvoir tout replacer correctement.


Homme 1
Les câbles de bougie doivent aussi être détachés. Il vaut mieux aussi les marquer, un, deux, trois et quatre. Vous retrouvez alors facilement la bonne position par la suite.


Homme 1
La sonde de température comporte aussi un fil.


Homme 1
La jauge de pression d’huile également, ici dans le bas.
 
Homme 1
Voilà, le faisceau de câbles est maintenant entièrement détaché de ce côté ici. Tout à l’heure je vais démonter le câble d’accélération car en fait il est affreusement gênant. Maintenant je peux démonter la bobine avec la dynamo.


Homme 1
La bobine sera probablement remplacée mais la dynamo sera révisée. La dynamo est un élément qui procure le courant pour charger la batterie et pour faire fonctionner tout ce qui a besoin de courant électrique.
Et maintenant il devrait être possible de détacher les brides du radiateur…

 

 


Homme 1
C’était le plus embêtant.


Homme 1
Vous voyez que de l’eau rouillée s’écoule. Et si vous regardez maintenant dans le radiateur, vous voyez que de nombreux petits conduits sont bouchés.
Cela clarifie les choses, toujours placer un nouveau!

 

 


Homme 1
Maintenant je peux détacher le relais de démarrage. Pour cela, la batterie devait effectivement être désaccouplée. Ici se trouve le câble d’alimentation et si vous touchez ici la masse alors que la batterie est encore accouplée, vous provoquez un court-circuit. Dès lors, toujours commencer par désaccoupler la batterie.


Homme 1
Maintenant je vais démonter le Delco ou distributeur de courant. Si vous le détacher sans réviser le moteur, vous devez le placer au bon endroit. Ainsi vous savez sur quel cylindre il se trouve. Il vaut mieux aussi le marquer, vous voyez qu’il a aussi été marqué auparavant ici. C’est important pour le pré-allumage. Vous êtes alors certain qu’il démarre correctement quand vous le replacez. Maintenant cela ne joue aucun rôle, le moteur sera quand même démonté. Je peux le retirer tout simplement mais je dois bel et bien veiller à ce qu’ils soient tous les deux bien positionnés lors du montage.
 
Homme 1
Vous voyez, celui-ci peut maintenant tourner et le point d’allumage change ainsi.


Homme 1
La pièce suivante que je démonte, c’est le moteur de démarrage. Celui-ci sera également vérifié et révisé si nécessaire.


Homme 1
Celui-ci est totalement imbibé d’huile. Cela veut dire que la garniture du moteur perd de l’huile dans l’embrayage. Ce faisant, vous pouvez obtenir un embrayage qui broute.


Homme 1
Maintenant je peux enlever le servo-frein. Je vais vérifier plus tard si celui-ci doit être révisé ou remplacé. Du fait que j’ai purgé tout le système précédemment, l’huile de frein ne s’écoule plus. C’est aussi nettement plus propre.


Homme 1
Je pousse ceci provisoirement un peu sur le côté de telle sorte que le moteur peut sortir et je peux alors retirer tout à l’heure toutes les conduites qui passent derrière le moteur.


Homme 1
Je vais enlever les carburateurs mais je dois d’abord démonter les conduites qui rejoignent le radiateur pour le chauffage intérieur. J’ai alors un meilleur accès à la carburation.


Homme 1
Maintenant je peux commencer avec la carburation, je retire en premier le logement du filtre à air. Celui-ci possède encore le logement original, tel que monté d’origine.


Homme 1
Ceci est une Cooper, une Cooper S effectivement et celle-ci possède des doubles carburateurs. La Mini ordinaire, la 850cc ,n’avait qu’un seul carburateur. Ceux-ci sont simplement un peu plus difficiles à régler mais dès qu’ils sont bien réglés, tout fonctionne parfaitement.


Homme 1
Le câble d’accélération est déjà détaché.


Homme 1
Le câble de starter sera un peu plus difficile car il a déjà été modifié et ce n’est pas correct.
Et Carl l’avait déjà remarqué lors de l’essai routier.

 

 


Homme 1
Pendant l’essai routier, j’avais déjà remarqué qu’il démarrait très difficilement à froid. Vous pouviez tirer sur le starter mais rien ne changeait. Maintenant je vois que le starter est bloqué. Je devrai donc entièrement réviser les carburateurs.


Homme 1
Maintenant je vais enlever le collecteur d’admission et le collecteur d’échappement.
 
Homme 1
Vous pouvez voir qu’on les a bricolé précédemment, les rondelles d’étanchéité ne sont plus les originales. Elles sont différentes.


Homme 1
Et maintenant l’échappement. Ici vous pouvez voir où la Mini est fragile: ici le collecteur est fendu.
 
Homme 1
Vous voyez la suie des gaz d’échappement et la fissure. Si votre échappement connaît des ratés, ceci reçoit une poussée et se déchire. Typiquement Mini. Si nous montons un nouveau, je vais aussi renforcer ce point. Ainsi il y a moins de risques que cela se reproduise.


Homme 1
C’est pourquoi ce n’était absolument pas grave de scier à travers l’échappement.


Homme 1
Je vais maintenant commencer par détacher le bloc moteur afin de pouvoir le basculer un peu vers l’avant.


Homme 1
Ici je vois bien la fissure dans l’échappement.


Homme 1
Maintenant je peux démonter la pompe d’embrayage. Celle-ci était encore difficilement accessible tout à l’heure mais maintenant j’y accède aisément. Tout ce qui l’entoure est retiré.


Homme 1
La pompe d’embrayage sera aussi remplacée car il y avait déjà un problème de perte de pression. Regardez, il y a une fuite. Une nouvelle pompe d’embrayage et donc aussi la conduite. L’intérieur de cette conduite peut aussi être abîmé, si bien que le caoutchouc dans la pompe est touché et que tout s’obstrue.


Homme 1
Maintenant je détacherai la bride qui retient l’appui moteur. Je peux ainsi enlever aisément le moteur.


Homme 1
Je dois encore détacher ici le câble de masse de la voiture, je le laisserai pendre du moteur.


Homme 1
Ici vous pouvez voir que la masse est déjà rouillée. Ceci compliquera le démarrage. Le moteur de démarrage éprouve plus de difficultés à se lancer. Cela deviendra aussi très chaud ici et cela s’oxydera.


Homme 1
Le moteur est maintenant totalement détaché et peut être retiré. Pour travailler plus facilement, je vais commencer par retirer les cardans. Ce devrait être possible ainsi mais cela pourrait coincer et devenir un peu embêtant. Donc je vais commencer par détacher les cardans. Etant donné qu’il s’agit quand même d’une restauration complète, la suspension sera entièrement enlevée. Pour pouvoir la retirer, je dois d’abord éliminer la pression de la suspension hydrolastique à l’arrière.
Et Carl le fait à nouveau avec la pompe qu’il a également utilisé pour mettre le système sous pression. Elle lui permet de retirer aisément le liquide des conduites.

 


En soulevant entièrement la roue avant, il pousse le dernier résidu de la conduite.

 

 


Homme 1
Voilà déjà un côté.


Homme 1
Voilà, la pression est partie.


Homme 1
Maintenant je vais d’abord détacher la conduite de frein à gauche et à droite de telle sorte que je peux enlever complètement la suspension tout à l’heure.
Celle-ci peut donc être entièrement enlevée. Plus la place libérée est grande, plus il sera facile d’enlever le bloc oteur tout à l’heure.

 

 


Homme 1
Voilà déjà un côté.


Homme 1
Maintenant je détache le dispositif de direction.
Avec un séparateur de joint sphérique, cet assemblage peut être détaché. C’est nécessaire car il peut être bien coincé.

 

 


Homme 1
Ceci peut coincer ici.


Homme 1
Maintenant nous pouvons séparer le cardan. C’est déjà un côté de la suspension.


Homme 1
Puis je peux enlever la tête de cardan de l’autre côté.


Homme 1
Et les emboîter à nouveau, voilà.


Homme 1
Et maintenant l’autre côté.


Homme 1
C’est sur celui-ci qu’il y avait un peu de jeu. Cette partie sera donc renouvelée, le reste sera révisé.
Maintenant aussi, il est évident qu’une restauration ne sera certainement pas superflue.

 

 


Homme 1
Vous voyez maintenant que le moteur est détaché, n’est-ce pas. Je peux maintenant l’enlever.


Homme 1
Pour retirer le moteur, j’utilise deux crochets, ce sont des pièces d’origine. Je les monte et je peux alors hisser le moteur par sa partie haute.
Avec une grue d’atelier mobile ou ‘girafe’, Carl peut maintenant soulever le moteur suspendu aux deux crochets.

 


Mais il remarque vite que cela coince encore quelque part…

 

 


Homme 1
Le problème des modèles Cooper les plus anciens est qu’une partie de la boîte de vitesses se trouve sous le châssis. Je n’ai donc pas beaucoup de marge de manœuvre. C’est pourquoi je commence par enlever le logement du filtre à huile afin que le moteur puisse avancer davantage.
S’il peut basculer un peu le moteur, cela devrait être un peu plus facile de l’extraire.

 

 


Homme 1
Maintenant je peux détacher ces deux vis de boulon pour avoir une plus grande marge de manœuvre. Pour cela, j’utilise une clé spéciale.
Elle vous permet de desserrer ces vis de boulon ou de les serrer sans endommager le filet.

 

 


Homme 1
Voilà la première.
Et encore la seconde vis de boulon. Maintenant Carl peut tenter à nouveau de hisser le bloc moteur.

 

 


Homme 1
Voila, il est sorti. Et ici vous voyez le problème de cette première génération de Cooper: cette partie ici se trouve sous le châssis. Les modèles ultérieurs ne sont pas comme cela et il est plus facile de les enlever.


Homme 1
Bon, un peu ranger pour que le garage redevienne propre. Et puis je vais détacher le sous-châssis de la carrosserie.
Mais vous le verrez dans la prochaine émission de DIY on Wheels. Carl démonte la suspension complète afin de pouvoir voir ce qui doit être révisé ou remplacé.

 

 

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.