Regardez gratuitement et illimité

Inscrivez-vous

Décoration du hall (partie 3)

Roger - ép. 3 - Dans cet épisode, Roger aménage un hall. Notre papier peint intissé adhère aux murs et au plafond, il est donc temps de peindre. La façon de procéder est décrite dans cette partie.

Transcription 

Dans les épisodes précédents, vous avez vu comment nous avons pris en main notre escalier et hall d’entrée. Les murs étaient déjà plâtrés, mais le plafond devait encore être revêtu. Ce que nous avons réalisé avec les plaques de carton-plâtre. Pour ce faire, nous avons placé un treillis. Et par dessus sont venues les plaques de carton-platre. Les jointures et trous de vis ont alors encore été calfeutrées et poncées.

Une fois cette tâche terminée, nous avons pu l’accrocher. Nous avons collé un papier intissé sur les murs et le plafond. Et c'est ainsi que nous obtenions une pièce prête à être peinte.
Le papier peint intissé a eu vingt-quatre heures pour sécher. Nous pouvons à présent entamer la peinture. Avant de commencer à peindre, protéger toutefois les éléments que vous ne voulez pas peindre. Les fenêtres et la porte ne recevront ici aucune couleur, protégez les donc des traits de peinture et des éclaboussures.
Faites cela soigneusement. Cela va vous demander un peu de temps, mais c’est tout ce temps que vous gagnerez plus tard. Parce que vous ne devrez pas laver la peinture des cadres de fenêtre.
Vous pouvez également retirer la poignée de la fenêtre. Vous pourrez ainsi plus facilement la protéger entièrement. Ce n’est pas difficile. Tournez simplement la plaquette de protection, et dévissez. Vous pouvez ensuite ôter la poignée.
Une fois tout protégé, vous pouvez appliquer une couche d’apprêt. Pour cela, nous utilisons seaux de peinture avec des bacs, le primer bien entendu, des pinceaux et des rouleaux. Nous utilisons également une perche télescopique à peinture.
Vous pouvez commencer à peindre. Placez un bac dans le récipient à peinture. Ce qui vous évitera à devoir le rincer par la suite.
Avant de verser la peinture dans le bac à peinture, remuez toujours bien. Vous mélangerez ainsi les différents éléments chimiques et les pigments.
Pour la peinture murale, prenez un rouleau de peinture à poils longs. Il peut absorber beaucoup de peinture dans le rouleau, et vous pouvez ainsi peindre plus de surface avec un seul rouleau.
Dans les recoins, vous pouvez travailler au pinceau, mais il existe également des rouleaux de peinture adaptés pour la peinture murale. Ils vous offrent un meilleur résultat et vous progresserez plus rapidement.
Vous pouvez aussi peindre via une perche télescopique. Ce qui vous permet d’atteindre n’importe quelle zone, plus difficiles d’accès.
Pour le reste du plafond là aussi vous pouvez favoriser une perche pour votre rouleau de peinture. Vous éviterez de devoir passer par un tabouret ou une échelle.


Dans les coins, autour des fenêtres ou portes, vous devrez évidemment procéder avec un pinceau. Pour vous assurer de ne pas laisser de traces de peinture, repasser ensuite immédiatement avec un petit rouleau à peinture. Peignez également mes ébrasements avec un petit rouleau. Ce qui est ici plus facile qu’avec un gros.
Le reste du mur se peint aussi avec un primer. Une couche de base assure une absorbtion uniforme de la surface. Ce qui évite des tâches sur les murs parce que le mur, à certains endroits, absorbe plus de peinture. Il suffit parfois ensuite juste d’une couche de peinture de qualité pour obtenir déjà une belle couleur. Mais avant de commencer avec une couche de finition, il faut tout d’abord laisser sécher la couche de base.
En attendant, nous pouvons jeter un coup d’oeil à l’escalier. Il est grand temps que nous puissions monter les marches en toute sécurité.
Nous ne le réalisons cette fois pas par nous-même. Parce que construire un escalier, c’est une tâche dans laquelle la plupart des menuisiers ne vont pas forcément se lancer; nous allons donc plutôt réaliser ceci via un entrepreneur.
Nous choisissons, bien entendu, le style de notre escalier en fonction de notre intérieur. Nous optons ici pour le bois. Il offre un aspect naturel. Un escalier en bois est généralement fait en chêne ou en hêtre. Ce bois, vous pouvez encore toujours le traiter avec un vernis de couleur afin que l’escalier en termes de couleur se fonde avec le reste de l’entrée.
Sur base du plan, on peut donc prévoir un escalier. Nous disposons d’un certain nombre d’options, mais grâce à des conseils adéquats, nous choisissons finalement un type d’escalier. Celui-ci sera mesuré plus précisément par la suite avant de pouvoir être réalisé.
Pendant ce temps, la couche de base a séché et nous pouvons commencer le plafond. Auparavant, nous replaçons nos rouleaux sur un manche télescopique.


En débutant par le plafond, vous ne devez par ailleurs pas couvrir le mur. Puisque dans notre cas, on posa une couleur sur le mur plus foncée que celle du plafond. Si toutefois vous deviez peindre le plafond dans une couleur plus foncée, alors là il est conseillé de protéger les murs au préalable.
Etalez bien la peinture sur tout le plafond. Sur le pot de peinture il est généralement indiqué un indice pour le nombre de mètres carrés que vous pouvez peindre avec le contenu. Il vous faudra en mettre autant qu’indiqué sur le plafond, sinon vous aurez posé une couche trop fine.
Essayez de répartir la peinture uniformément. Ce que vous faites en effectuant des mouvements dans des directions différentes. Repassez plusieurs fois au même endroit.
On réalise simultanément le plafond du premier étage tout comme le plafond dans le hall d’entrée. Et n’oubliez pas les toilettes.
Une fois la peinture au plafond sèche, vous pouvez entamer les murs. Vous protégez à présent votre plafond fraîchement peint avec du ruban adhésif. Vous faites cela jusqu'aux bordures.
Avant de commencer à peindre, mélanger la peinture, même si elle semble avoir une couleur uniforme. On fait surtout cela pour bien mélanger les éléments chimiques. Les pigments sont ainsi répartis. Et vous serez alors sûr d’obtenir un résultat égal.
Pour travailler soigneusement, on bande toujours un peu les bordures du pot. Une fois qu’on a tout versé, on peut alors ôter le ruban adhésif et vous vous retrouvez avec un pot tout propre.
Commencez, comme toujours, avec les bords. A l’aide d’un pinceau vous allez dans les recoins. Il ne faut pas en mettre beaucoup. Trop de peinture pourrait se glisser derrière le ruban de protection. Répartissez bien la peinture avec votre pinceau, afin d’éviter des coulures.
Dans les recoins, vous allez peindre plus facilement avec un pinceau à pointe. Ici les poils se concentrent en une pointe , ce qui vous permet de peindre dans les coins, sans trop entamer le mur adjacent.
Une fois la peinture faite au pinceau, vous y retournez avec votre petit rouleau. Et vous faites ainsi toutes les bordures en une fois, aussi pour le contour des fenêtres.
Une fois toutes les bordures peintes, vous pouvez travailler l’avant. Vous opérez avec le gros rouleau. Utilisez encore votre manche télescopique. Cela vous évitera de devoir vous courber pour prendre de la peinture. En outre, vous allez travailler de manière plus ergonomique. Et en peignant au mur, plus besoin de vous plier ou de vous étendre, que ce soit vers le haut ou vers le bas.
Prenez un bon rouleau, adapté pour peindre un mur. Celui-cui va mieux répandre la peinture, ce qui rend la tâche plus facile.
Répartissez la peinture chaque fois dans un tracé M-W. On peint en premier la lettre M, puis la lettre W, et on poursuit en ce sens un certain nombre de fois jusqu'à ce que tout soit bien répartis.


Essayez de peindre nue pièce en travaillant mur par mur. Si vous avez terminé un mur, travaillez sur le mur adjacent. Vous conservez ainsi l’humidité de votre peinture encore fraîche, même dans les coins.
Vous pouvez également prévoir une peinture pour les murs du bas. Chaque fois que vous remplissez votre bac à peinture, pensez à d’abord bien tout remélanger.


Dans certains cas, vous ne devrez poser qu’une seule couche de finition pour obtenir un résultat déjà très joli.
Si ça ne devait pas être le cas, appliquez après séchage une nouvelle couche de peinture. Pour cette deuxième couche, vous allez un peu patienter. Sur l’emballage, il est précisé le temps nécessaire avant de pouvoir poser une seconde couche. Avec une bonne peinture, bien répartie sur le mur, il vous suffira généralement de deux couches pour obtenir une couleur uniforme.
La deuxième couche est prête? Vous pouvez alors ôter le ruban. Ce que vous faites d’ailleurs dès que possible, une fois la peinture posée. Si la peinture a eu le temps de sécher? Coupez alors tout le long du bord de votre ruban avec un petit couteau adapté pour éviter que la couche de peinture ne parte avec.
Le mur qui entoure l’escalier va recevoir une teinte foncée. Une couleur plus foncée à l’escalier sera pratique, étant donné que vous remarquerez moins les taches de saleté.
Si vous peignez dans différentes couleurs, comme nous ici, alors vous préférerez travaillez du plus clair au plus foncé. Nous avons commencé ici avec le plafond en blanc, puis peint une couleur claire sur le mur et maintenant le dernier mur reçoit une couleur plus foncée.
Et on débute une nouvelle fois par les bordures. Commencez par peindre dans le coin avec votre pinceau à pointe. Pour atténuer l’effet du pinceau, on repasse ensuite avec un petit rouleau de peinture. Et ensuite vous pouvez travailler l’avant avec le grand rouleau.
Une fois la peinture posée, vous pouvez retirer le ruban. Et laissez la peinture sécher.
Tout se joue sur des détails. C’est pourquoi nous allons encore achever toutes les finitions les plus fines avec du mastic.
Pour cela, on commence par protéger une nouvelle fois les bordures. On pose du ruban adhésif à un demi centimètre du côté.
Vous mastiquez le mur le plus foncé. En effet, étant donné que le mastic sera d'une teinte plus claire, les contours du mur foncé offriront une jolie transition vers le mur annexe, lui, plus clair.
Appliquez une ligne du mastic acrylique. Utilisez un mastic qui peut être peint immédiatement. Vous ôtez l’excédent avec l’ongle du pouce. Trempez-le au préalable dans un peu d’eau, afin que l’acrylique ne colle pas trop.
Une fois l’excédent retiré, repassez une nouvelle fois avec votre doigt mouillé le long de votre jointure, ou éventuellement avec une éponge.
Maintenant que vous avez une jointure lisse, vous pouvez utiliser votre pinceau et la bonne couleur. Le mastic peut être humide.
Immédiatement après avoir peint, vous ôtez le ruban de protection. Laissez à présent la peinture sécher.
Une fois la peinture sèche entre les deux murs, vous pouvez faire la même chose pour le plafond. Cette fois, nous travaillons bien entendu avec une couleur blanche, ce qui est la couleur du plafond.
Une ligne d’acrylique sera également ajoutée autour des fenêtres. Vous ne devrez pas la peindre. Appliquez bien évidemment l'acrylique dans la même couleur que les cadres de votre fenêtre.
Avec ces derniers détails enfin achevés, on termine notre peinture. Mais notre hall n’est pas encore complètement terminé. Il nous reste encore du travail à portée de main.

 

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.