Regardez gratuitement et illimité

Inscrivez-vous

Faites votre jardin de rêves 12.2

Faites votre jardin de rêve vous-même - Ep. 12 - Compilation
Dans cette mini série de jardins, nous aménageons un jardin complet. Que s'est-il déjà passé ? Un aperçu des travaux.

Transcription 

Les travaux les plus grands de notre jardin n’ont pas encore tous été réalisés. Que ce soit l'allée ou encore l'aménagement de la verdure. Comment avons-nos abordé tout ceci, c’est ce que vous découvrirez dans la seconde partie de notre résumé.

Une autre tâche que vous voulez réaliser au plus vite: l’allée. Et il existe plusieurs façons de la construire, ce qui, dans notre cas, a été ceci: dans le chantier de construction que nous avons creusé, on place une bâche anti racines, suit alors la fondation inférieure d’une vingtaine de centimètres avec des gravats de béton. On place par dessus une nouvelle couverture contre les racines. S’en suit alors une fondation faites en béton sec drainant, qui fera vingt centimètres d’épaisseur.
On étale ensuite une couche de sable stabilisé, sur laquelle les clinkers sont directement posés. La hauteur de construction est ajustée de sorte que les clinkers ressortent sous les ouvertures de drains et la protection DPC de votre façade, afin qu’un excès d’humidité puisse toujours s’écouler lorsqu’il pleut.
Vous tassez bien chaque couche de fondation avec une plaque vibrante, de sorte qu'aucun affaissement ne soit possible.
Prévoyez une isolation des bords afin que la surface puisse se dilater légèrement en cas de différences de température. Lorsque vous commandez du sable stabilisé et du béton sec drainant, demandez également un ralentisseur de prise afin que vous ayez le temps de tout travailler.
Vous laissez l’allée inclinée afin que l'eau puisse s'écouler. Prévoyez un centimètre de dénivelé par mètre courant. Vous laissez le béton sec drainant bien durcir avant de commencer la couche suivante de la fondation. Prévoyez une bâche pour qu'il puisse durcir lentement.
Vous placez les clinkers directement sur le sable stabilisé. Disposez une mesure à niveau pour vous guider, à partir de laquelle vous déterminez la hauteur de votre construction. Donc, vous définissez la hauteur de votre clinker avec du fil de métal, avec par dessous une couche de sable. Lorsque vous avez étalé deux lignes côte à côte, placez alors des règles d’égalisation. Remplissez avec un peu de stabilisé supplémentaire, répartissez avec le râteau et lissez avec un grand niveau à bulle.
Si vous disposez d’une grande surface, vous pouvez y placer les clinkers. Une dispositions aléatoires donne un bon résultat, mais vous devrez raccourcir quelques pierres par rangée. Commencez votre première rangée le long d'une longue règle, de sorte que vous soyez sûr de commencer en ligne droite.
Au fur et à mesure que vous avancez dans la pose des pierres, posez des planches de manière à répartir votre poids, sans quoi vous risquez de rendre la couche de sable stabilisé inégale. Il s’agit ensuite de poser les pierres, rangée par rangée.
Une fois les pierres posées, vous devez vous attaquer aux jointures. Pour les joints de grande taille, utilisez un mortier spécial pour les joints que vous pouvez brosser entre les ouvertures. Dans notre cas, les joints étaient si minimes qu’un mortier liquide était nécessaire, pour plus facilement couler dans le ouvertures. Un coulis a réaliser sans grumeaux et qui sèche vite et fort. Alors n’en préparez pas trop en même temps. Etalez le produit et, juste avant qu’il n’aie complètement durci, rincer l'excédant de mortier avec le tuyau d'arrosage. Recommencez aussi souvent que nécessaire. Votre allée sera déjà praticable le lendemain, mais il est préférable d'attendre deux semaines avant d’y mettre une voiture.


Peu importe la manière dont vous envisagez le jardin, il y aura toujours une zone avec du gazon. Ôtez d'abord la couche de verdure existante, les débris éventuels et nivelez le terrain. Ratissez pour terminer cette préparation sur de petites surfaces; et avec un tondobroyeur vous serez à votre aise pour traiter de plus grandes surfaces.
Pour offrir un bon départ aux germes, vous ajoutez toujours un nutriment au sol, ce qui n'est certainement pas un luxe superflu pour un type de sol aussi lourd comme le sol argileux. Il est assez malin de semer votre pelouse en automne, vous disposerez déjà d’une pelouse bien enracinée le printemps suivant. Vérifiez également le bon mélange pour le type de gazon. Avez-vous des enfants qui vont jouer dessus?

Alors envisagez de l'herbe sportive. Pour juste une belle pelouse, l'herbe ornementale sera parfaite. Les engrais ne sont étalés que lorsque la pelouse commence à émerger et on utilise de préférence un engrais organique, qui libère progressivement sa nourriture et qui fonctionne donc de manière durable. Ajustez l'acidité du sol avec de la chaux.


Couper son gazon, pour certains c'est une détente après le travail. D'autres aimeraient s’en passer. Dans tous les cas, vous pouvez opter pour une tondeuse robotisée. La machine tond l'herbe et vous n'avez rien à faire de plus.
Pour l'installation, vous marquez le terrain avec un fil de délimitation, de sorte que le robot sache où il est autorisé à travailler. Il part d'une station de charge, le long de laquelle un câble est tendu pour qu’il puisse toujours retrouver son point de charge. Le fil de de délimitation est noyé dans le sol avec des hameçons, et vous ne distinguerez plus le fil plus tard car l'herbe poussera par-dessus. Et lorsque vous n'êtes pas chez vous, vous pouvez faire en sorte à ce que le robot de tonde termine son programme ou le réinitialiser, car vous pouvez contrôler la tondeuse à distance via votre téléphone portable.


Concevoir un jardin requiert du temps et un budget. Commencez par planter les structures les plus telles brutes telles que les haies et les arbres. Elles pourront déjà continuer à croître le temps que le jardin soit terminé.
Planter des haies, rien de plus facile: creusez une tranchée comme pour planter. Vous n'avez pas besoin de poteaux ou de supports pour de jeunes plantes. Réalisez un trou à plantation qui se veut deux fois plus large que l’envergure de la plante et placez la plante un peu plus profondément que dans le pot où elle se trouvait chez le producteur. Lors de la plantation, rajoutez toujours un peu de nutriments pour le sol. Mélangez avec la terre du sol que vous avez creusé pour une proportion de deux à un: deux doses de nutriments pour une de terre.
Pendant la plantation, que ce soit par temps sec ou humide, arrosez toujours bien les plantes pour que les racines soient bien pressées contre la terre et puissent absorber de manière optimale leur alimentation. À l'apparition d’une première feuille, vous pouvez administrer des nutriments supplémentaires. Pour que la jeune haie prenne forme aussi vite que possible: on place le sommet des pousses vers le haut, de sorte que la plante soit obligée de former une haie dense.
On plante déjà des arbres dès le début. Ne les plantez pas trop près de votre maison ou de votre jardin et n'oubliez pas que leurs racines peuvent déloger des carrelages ou des pavés. Offrez-leur suffisamment d'espace. Lors de la plantation d'arbres fruitiers, assurez-vous qu'ils puissent s’autopoliniser ou qu’il soit à polonisation croisée. Dans ce dernier cas, plantez alors d’autres espèces qui pourront s'entraider dans la pollinisation. Prévoyez également un amendement du sol pour les arbres fruitiers.

Les arbres fruitiers sont également greffés, la zone de la greffe doit resté émergé au-dessus du sol lors de la plantation. Une fois planté, vous pouvez de suite administrer des engrais. Si vous voulez que l'arbre pousse bien droit: mettez quelques poteaux dans le sol et attachez l'arbre avec un fil de liaison. La structure supporte la couronne de l'arbre lors de vents plus forts, et le force à joliment pousser de manière droite.
Les premières structures sont installées pour ce qui est des plantations, et vous pouvez déjà commencer à penser au remplissage des bordures. Vous combinez alors des vivaces avec des plantes annuelles. Choisissez à nouveau les endroits les plus adaptés, et anticipez la hauteur des croissances, la nuances de couleur ou encore la rapidité de prolifération d’une plante. Une nouvelle plantation bénéficiera toujours d’un ajout de nutriments et engrais. Les plantes grimpantes ont besoin d’un support. Vous appliquez de l'engrais en fonction des besoins de la plante, mais utilisez toujours un engrais organique en raison de sa durabilité.
Et votre terrasse peut également se verdir en y prévoyant des plantes de terrasse.
Prévoyez de grands pots en forme de seau. Si vous souhaitez déplacer ou enlever une fleur, vous pourrez retirer la motte plus facilement. Les roues ci-dessous ne sont jamais un luxe superflu: une fois remplies, le pot est lourd et vous serez heureux de pouvoir le déplacer s’il vous empêche de balayer la terrasse. Laisser le fond du pot vidanger, et donc prévoyez quelques trous. Mettez dans le pot aussi une couche de drainage avec des cailloux, ou des morceaux de lave. Une plante n’aime pas avoir ses pieds dans l’eau, et vidanger se veut donc important. Choisissez un terreau de qualité, qui soit aérée et qui conserve déjà la proportion d’eau correcte, et qui contient les nutriments en suffisance pour la plante. Vous rajouterez des engrais plus tard.


L'arrosage est essentiel pour vos plantes. Toutefois, il vaut mieux ne pas trop arroser vos plantes. Vous rendriez les racines paresseuses, car elles ne devraient jamais faire d’efforts pour trouver de l’eau dans le sol, puisqu’elles en reçoivent régulièrement. Et des racines paresseuses sont en réalité plus sensibles aux maladies. Dès lors, selon les espèces, évitez des arrosages excessifs. Mais sachez aussi quand le temps devient trop sec pour la plante et donnez lui de l’eau à temps. Un système d'irrigation sophistiqué se révèlera donc toujours utile.
Se balader avec l'arrosoir, cela convient plutôt au potager classique ou en serre. Ou vous pouvez connecter le tuyau d'arrosage jusqu'à ce que vous disposiez de suffisamment de mètres pour arroser toutes les parties du jardin. Un système plus simple consiste à placer une conduite d’eau centrale dans le sol,que vous pourrez connecter aux différentes sections du jardin. Outre la spirale, vous pouvez également travailler avec un système de gouttelette, qui libérera progressivement de l'eau, ce qui est idéal pour les haies par exemple. Pour vous rendre la vie encore plus facile, c’est un système qui se veut également intelligent. Vous placez des capteurs mesurant l'intensité lumineuse, la température et l'humidité. Du coup, vous savez précisément quand les plantes ont besoin d’eau, et ceci avec le bon dosage.


Le jardin va changer au fil des années. C'est aussi en vivant régulièrement dans votre jardin que vous découvrirez ce que vous voudriez changer. Et puis, que vous soyez manuel ou main verte, vous pouvez réellement vous amuser à bricoler. Besoin d'un siège? Vous réalisez rapidement votre propre banc. Vous appréciez les plantes grimpantes?

Montez votre propre support pour plantes ou un arche pour les roses. Vous avez déjà planté un potager, ou vous ne disposez de juste pas assez de place? Créez votre propre jardinière. Depuis votre cuisine, il ne faudra plus marcher longtemps vers votre terrasse pour y cueillir vos herbes aromatiques. Vous voyez, en tant que bricoleur, vous pouvez réaliser énormément, tout en économisant beaucoup d'argent.
Notre jardin de rêve est presque terminé. Mais il y a encore une autre tâche importante pour nous: l'embellissement de l'allée. Jean nous montrera dans le dernier épisode comment l’aborder au mieux.

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.