Regardez gratuitement et illimité

Inscrivez-vous

Bâtir aisément abri de jardin

Un abri de jardin est indispensable! On peut y ranger des outils et des meubles de jardin. Et avec une petite terrasse, vous avez immédiatement un endroit chouette pour profiter de votre jardin aux soirées d'été agréables. Dans notre minisérie de jardin 'Mon Jardin de Rêve', il faut absolument y avoir un abri de jardin. Et la façon de procéder simple vous étonnera!

Transcription 

Nous continuons à travailler dans notre jardin de rêve. Nous allons y installer un abri de jardin avec une nouvelle terrasse.
Le matériel pour l'abri de jardin a été livré.
Tenez compte de ne pas ouvrir les paquets trop à l'avance avant de commencer le montage. Déballez un ou deux jours à l'avance. Le bois vit et pourrait donc se donner suivant les conditions météorologiques et cela pourrait occasionner des problèmes lors du montage.
Veillez aussi à commander du bois traité. Si ce n'est pas le cas, il faut alors traiter le bois à l'avance donc avant le montage.
Déballez d'abord tous les cartons à l'avance. Ainsi vous pourrez vérifier que tout a bien été correctement livré et disposez tout par type de produits.
On a opté pour un traitement incolore. Le but est de saturer suffisamment le bois jusqu'au coeur.
Si nécessaire, vous mettrez plusieurs couches. Traitez bien toutes les surfaces des planches. Donc également les languettes, les rainures, l'avant, l'arrière et les côtés.
Le traitement sert évidemment à éviter les insectes et les champignons et c'est aussi une couche protectrice contre le temps et le vent.
Le montage du cadre n'est certainement pas un luxe inutile. Ainsi vous voyez où vous en êtes et vous adaptez pour pouvoir travailler de niveau et d'équerre.
C'est aussi le moment où vous allez voir où vous allez placer la porte, la fenêtre et l'extension.
Ce n'est certainement pas difficile. Glissez les planches dans les profiles et construisez déjà temporairement une première couche.
Avec le niveau en main, contrôlez que le cadre est bien de niveau. La dalle de béton a été coulée dans un encadrement qui était de niveau. Mais cela ne fait jamais de mal de revérifier que tout est en ordre Si nécessaire, vous pouvez alors toujours prévoir une petite cale qui pourra compenser les petites différences qu'il pourrait y voir. Mais dans notre cas, ce ne sera heureusement pas nécessaire.
Pour vérifier que les coins sont bien droit, vous faites cela avec une équerre. Il existe de grands modèles dépliables que l'on utilise généralement sur les chantiers. Vous les trouverez dans votre magasin de bricolage local.
Une autre méthode consiste à comparer les diagonales de la surface au sol entre elles. Si les longueurs sont égales, les coins de la surface au sol seront d'équerre.
A l'avant de l'abri de jardin, il n'y aura pas de planche complète. Un espace est encore prévu pour la porte qui sera placée plus tard. Et pour cela, il y a deux planches plus courtes sur la face avant de l'abri. Pour pouvoir les avoir en ligne droite, vous fixer temporairement une planche avec des pinces en métal.
A l'extrémité de chaque planche, vous visser un profil en L qui est ancré dans la dalle de béton avec des chevilles pour béton. Au lieu d'un seuil, il y a donc deux profils en L qui servent à la fixation des planches du chambranle de la porte. Pour plus de solidité, on utilisera un profil en L supplémentaire pour tous les côtés du cadre.
Testez encore une fois si les deux planches sont bien de niveau, à l'aide d'une autre planche et de votre niveau évidemment.
Le cadre au sol est d'équerre et de niveau, les planches près du futur chambranle de porte sont fixées. Il est temps de glisser les planches par paroi.
Le montage est rapide, c'est un véritable jeu d'enfant. Il faut bien être à deux. Veillez à ce que tous les côtés glissent avec la même pression vers le bas.
Quelque chose ne va pas? Tapez alors doucement avec un marteau en caoutchouc. Utilisez un morceau de bois restant pour éviter d'abîmer les planches. Sinon le système de languettes et rainures risque de ne plus fonctionner avec la planche suivante.
Ne construisez pas une paroi entière, mais complétez chaque paroi de votre abri par couches successives. Ce sera tantôt plus facile alors de construire le cadre de la porte.
Imaginez que cela devient parfois difficile de glisser les planches dans le profil? Utilisez alors un peu d'huile sous forme de spray ou même du simple produit de lessive peut aussi faire des miracles.
La vis arrive ici relativement près sur le côté du profil en bois. Pour éviter que le bois ne se fissure, forez d'abord un trou.
Et faites la même chose pour les autres côtés.
Les côtés de la porte sont là, on peut maintenant à nouveau y glisser les planches.
Toutes les deux rangées, vous tapez un peu avec le marteau, pour éviter des espaces entre les différentes rangées de planches.
Et voilà un peu le travail. Glisser les planches et taper. Lorsque vous prévoyez ce genre de bricolage, prévoyez de le faire lorsque le temps est sec. Ainsi, vous serez sûr que le bois n'absorbera pas d'humidité inutile et ne se déformera pas. Notre bois reste aux bonnes mesures avec ce temps sec.
La construction de ce côté, vous la faites jusqu'à la hauteur où viendra la fenêtre. Vous glisserez d'abord les petites planches.
Ensuite vous placez la fenêtre, et vous complétez avec les planches restantes.
La construction de la deuxième fenêtre se passe exactement de la même manière. Vous le voyez, le placement ne pose pas vraiment de problèmes.
Ici aussi, préforez avant de commencer à visser. Les vis sont livrées avec le kit de construction.
La planche supérieure de cette façade n'est pas la même que le reste. Une encoche est déjà faite, mais vous devrez encore vous-même en scier un morceau. C'est vite fait avec une scie à main. Scier? Vous faites cela en laissant doucement glisser la lame de la scie le long de votre pouce. Une fois que la scie a fait son encoche, vous faites alors de longs va et vient. N'appuyez pas, laissez la scie faire son travail. Et veillez à ce que la planche ne bouge pas pendant que vous sciez. Cela rend le travail plus difficile et la coupe ne sera pas non plus belle.
La planche peut maintenant être fixée à sa place. Simplement, glissez donc, tout comme pour les autres planches déjà placées.
Cette latte cache donc parfaitement le jeu calculé qui permet au bois de vivre. Le bois se donné généralement le plus en largeur…. Et ici aussi, il faut d'abord préforer avant de visser.
Et maintenant, il est temps de passer à la construction de l'extension qui vient à côté de l'abri de jardin. Cela se fait ici aussi à nouveau avec quelques profils en L métalliques, qui fixent les planches à la dalle de béton. Veillez à bien placer votre profils de coin à la même distance de l'abri de jardin.
La fixation de la latte de recouvrement est un jeu d'enfant.
Et ensuite il suffit de nouveau de glisser les planches entre les profils.
N'oubliez pas de temps à autre de taper avec le marteau en caoutchouc pour éviter les espaces entre les planches.
La planche supérieure peut maintenant être placée partout. Les indentations faites dans ces planches font que les poutres qui y seront placées, seront en pente pour assurer l'écoulement de l'eau de pluie.
Dans le kit, il y a quelques petites cales. Celles-ci serviront pour assurer l'angle de la pente sous les chevrons, afin que la latte de finition s'adapte parfaitement. Mais avant de pouvoir placer les chevrons, il faut encore prémonter quelques crochets. Ils servent à relier les chevrons entre eux.
Et alors, depuis l'intérieur, on peut encore visser une dernière couche de planches. Et comme pour tout ce travail, d'abord forer avant de visser.
Un abri de jardin va devoir faire face aux intempéries, et c'est aussi prévu. Vient maintenant une protection contre la tempête.
La protection contre la tempête consiste en des crochets dans lesquels vient une tige filetée. Le ressort qui est livré avec le kit capture la tension possible.
Avec une rondelle et un écrou vous fixez fermement la tige filetée.
Les petits blocs sont constitués de morceaux de bois rectangulaires avec dessus de plus petits morceaux. Les blocs avec angles sont pour l'extension, le reste sert à l'abri de jardin.

Prenez les tous près de vous et forez-les tous ensemble en une fois. Et ensuite vous les vissez. Ainsi vous ne devrez plus le faire tantôt lorsque vous serez sur votre échelle.
Et ensuite, il n'y a plus qu'à monter les blocs.
Ensuite, viennent encore quelques lattes de finition qui sont ici deux en hauteur. Donc, il y a une sorte de bac sur le toit où les panneaux du toit seront plus tard installés. De chaque côté il y aura donc un niveau avec des lattes de finition.
Aux coins, viendront encore les lattes de parement qui cacheront les côtés en biais des planches. Ces lattes sont coupées en biseau, de façon à bien cacher tous les espaces dans le coin.
La finition des joints sera aussi réalisée de cette manière.
Pendant tout ce temps, la feuille de protection n'a pas été retirée. Ceci pour éviter des salissures si quelque chose devait tomber dessus. Maintenant, on peut évidemment l'enlever.
Les bords des panneaux du toit sont très acérés. Portez donc certainement des gants pour vous protéger pendant que vous portez les panneaux.
Et au lieu de monter à l'échelle, vous pouvez placer une planche sur deux échelles. Vous aurez ainsi une plateforme plate sur laquelle vous pourrez facilement rester debout pour pouvoir glisser les panneaux vers le haut.
Placez donc les panneaux les uns après les autres sur le toit.
Les panneaux doivent être vissés sur les poutres de soutien qui se trouvent en-dessous. Pour savoir où vous devez les fixer, vous tendez des lignes avec une corde de maçon là où les poutres arrivent sous les panneaux.
Alors, vous pourrez préforer les trous le long des lignes tendues. C'est un bricolage qui se fait rapidement.
Dans chaque trou, vous placez une coque de protection et ensuite vous pouvez visser. Et vous refermez ensuite la coque qui protégera ainsi la vis de l'humidité.
Sous le plancher vient donc une construction portante en bois. Il ne faudra pas fixer ces poutres dans la dalle de béton. Vous maintenez ces poutres à distance en posent chaque fois une planche destinée à cet effet. Disposez d'abord le tout sur le sol.
A l'ouverture de la porte viendra en plus une planche en pente. Elle servira de seuil permettant le passage plus aisé de matériel à l'entrée ou à la sortie.
Le plancher est fixé dans les poutres du bas au moyen de clous. Les planches sont dotées d'un système de languettes et de rainures.
Achevez le sol en mettant les planches en décalé. Dessinez à la bonne mesure et le reste que vous avez scié, vous l'utiliser pour commencer la rangée suivante.
Le sciage, vous pouvez parfaitement le faire avec une scie à main, mais comme il s'agit ici d'une grande quantité, il vaut mieux utiliser une scie à onglet.
Vous poussez bien la planche dans la rainure de la rangée précédente avec un restant de morceau de planche.
Vous terminez donc le sol de cette manière. Sur les côtés, viendra également une petite plinthe. Vous la scierez également à la bonne mesure. Tenez compte d'une encoche pour l'endroit où viendra en-dessous la protection contre les tempêtes.
Une fois que les travaux au sol sont terminés, il sera temps de fixer la porte.
La serrure et la clinche, vous les mettez simplement dans le trou prévu à cet effet.
La hauteur des charnières, vous pouvez la déterminer vous-même, mais ici elles sont au milieu et à l'intérieur sur les planches supérieure et inférieure. C'est plus joli.
Une fois que les charnières sont vissées sur la porte, vous pouvez aussi les monter sur l'encadrement de la porte. Utilisez le niveau pour être sûr que les portes sont bien droites.
Et ensuite, vous pouvez visser la serrure.
La clinche contient un penne que vous pouvez glisser dans l'autre partie. Vous la fixer avec quelques vis.
On peut maintenant mettre la deuxième porte. Contrôlez ici également si tout est bien de niveau pour que la porte soit bien droite.
Les portes s'ouvrent vers l'extérieur, ce qui permet d'avoir plus d'espace à l'intérieur de votre abri de jardin. Avant de fixer la deuxième porte, contrôler encore si les portes s'ouvrent facilement. S'il y a suffisamment de jeu, vous pouvez la fixer définitivement.
Et comme dernier travail, il y a encore des serrures supplémentaires de sécurité au-dessus et en-dessous des portes. Vous les glissez dans les encoches prévues à cet effet et vous les vissez.
Là où les serrures arrivent dans l'encadrement de la porte, vous forez encore un trou. Ainsi la serrure pourra fonctionner normalement.

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.