Inscrivez-vous au magazine en ligne gratuit et bénéficiez d'un accès en ligne limité

Inscrivez-vous

UN BANC DE TRAVAIL AVEC EXTRACTION DE LA POUSSIère

Dr. Matos fabrique un établi qui résiste aux chocs, mais qui offre également une large surface de travail. Vous pouvez facilement y fixer une pièce, et il y a un bac de récupération des poussières.

Transcription 

Dr. Matos fabrique un établi qui résiste aux chocs, mais qui offre également une large surface de travail. Vous pouvez facilement y fixer une pièce, et il y a un bac de récupération des poussières.


Le premier élément que nous prenons en charge est le bâti. Nous raccourcissons les montants, ou pieds de l'établi. Avec le plan de travail rajouté par la suite, la table atteindra une hauteur de 90 cm. Essayez d'éviter les éléments de mauvaise qualité lorsque vous débitez les poutres.
La hauteur d’une table de cuisine ordinaire équivaut généralement à 75 cm, notre table sera donc plus haute. Le montage des pièces sur la table sera donc plus ergonomique.
Ensuite nous retirons les règles des longues poutres. Essayez d'éviter absolument les poutres tordues ici. Elles doivent toutes avoir la même longueur, de sorte que lorsqu'elles sont serrées ensemble, vous pouvez reporter la même dimension avec une équerre. Une fois que toutes les pièces sont raccourcies, le montage peut commencer. En principe, vous pouvez tout visser ensemble, ou vous pouvez opter pour des assemblages traditionnels en bois. Un film récapitulatif est disponible sur notre site internet.
Pour construire le bâti, vous assemblez les deux parois latérales. Ceci est facile à réaliser si vous avez des serre-joints qui couvrent toute la longueur du cadre. Serrez, et vérifiez l'équerrage. Vous pouvez être sûr que le carré comporte quatre angles droits si la longueur des angles opposés est identique. S'il y a du jeu, vous pouvez ajuster l'équerre en serrant davantage. Assurez-vous que le cadre ne se déforme pas, mais reste bien égal.
Le deuxième cadre peut éventuellement être assemblé avec un accessoire à angle droit. Il suffit de prendre un morceau de planche restant, avec un angle droit, et d'y monter une bordure à angle droit. Montez provisoirement le cadre, puis il s'agit de tendre l'ensemble à l'aide de cales. Ancrez quelques butées, et avec quelques coups, vous pouvez tendre l'ensemble dans un angle droit.
Nous relions les parois latérales tout à l’heure avec ces règles, mais comme il s'agit d'un établi qui sera fort sollicité, le plan de travail sera encore renforcé par une latte. Dans notre cas, d'une part par un assemblage à tenons et de l'autre côté par un assemblage à queue d'aronde. Assurez-vous que l'assemblage soit bien serré avant que la colle n'ait durci. Bien entendu, montez également la seconde paroi latérale.
Au bas du bâti vient également une poutre de soutien supplémentaire. Simplement reliée avec des vis et de la colle à bois. Alignez bien afin que les vis s'insèrent parfaitement dans la partie en bois située derrière. Nous relions l'autre côté de la poutre par un long tenon. Tracez les points, et prenez une mèche papillon du même diamètre que les tenons.

Appliquez un peu de colle à bois supplémentaire, et tapez le bois rond dans l'assemblage. Sciez le plus plane possible, et répétez encore une fois. Et travaillez proprement comme toujours, vous essuyez rapidement les résidus de colle maintenant qu'ils n'ont pas encore durci.
Le bâti est complet. Pendant que la colle sèche, il est nécessaire de bien resserrer les assemblages encore une fois. Un morceau de corde vous aidera à le faire. Grâce aux serre-joints, la corde ne tombera pas pour l'instant. Faites un nœud, puis vous pouvez vous servir d'un objet pour mieux tendre la corde.


Au bas de l'établi se place une plaque de fond. Cela permettra de créer un espace d'empilement, mais aussi de renforcer l'ensemble. Posez la plaque provisoirement sur le bâti, et tracez le contour des pieds avec un bloc. Une fois que c'est fait, la plaque inférieure s'adaptera parfaitement dans le bâti. Serrez encore quelques vis afin que tout soit bien solide.


Une deuxième plaque de mdf est encore ajoutée, cette fois pour terminer le plateau de la table. Vous collez et vissez encore quelques bandes supplémentaires en dessous. Ce cadre sous-jacent garantit que le plateau de table s'accroche autour du bâti. Enlevez encore rapidement les résidus de colle. Le plateau de la table n'est pas simplement 'déposé', il est préférable d'y fixer également quelques vis. Pré-percez et ancrez l'ensemble.


Nous devons encore réaliser le point de collecte de la poussière. Celui-ci s’évase vers le bas pour que la poussière puisse toujours tomber. Terminez avec la scie sauteuse. Ensuite vous assemblez le bac, toujours avec de la colle à bois et des vis. Marquez l'épaisseur de la plaque d'appui en guise de repère pour les vis. Placez quelques vis en série, afin d'avoir immédiatement une main libre. Terminez la paroi, et répétez de l'autre côté.

Suit ensuite la paroi opposée plus grande. La plaque de recouvrement doit encore être coupée à onglet. Cela peut être fait rapidement sur la scie sur table, car vous pouvez incliner la lame de la scie. Outre l’ancrage avec des vis, il est également pratique d'utiliser un mastic de montage. Cela empêche la poussière de se glisser entre les joints.

Vous peaufinez aussi un trou avec la scie-cloche. Celle-ci ne sert qu'à l'extraction de la poussière par la suite. Prenez donc un diamètre qui correspond au diamètre du tuyau de l'aspirateur.

Là où il subsiste encore des joints, vous devez les sceller complètement.

Encore les dernières vis, et le bac de récupération est presque prêt.
Un autre trou sera également pratiqué. Tracez une forme de votre choix, et détaillez-la avec la scie sauteuse.

Copiez cette forme sur une planche restante, mais plus large que l'original. Parachevez.

De cette façon, vous avez une plaque de recouvrement. Avec une vis que vous n'enfoncez pas complètement, vous pouvez ouvrir ou fermer la plaque à tout moment. Si, par la suite, un objet tombe involontairement dans le récipient, vous pourrez facilement l'atteindre.
Mettez le bac de récupération en place. Et attachez-le au bord surélevé du bâti. Quelques vis suffisent.


Des découpes seront aussi pratiquées dans le plan de travail, non seulement pour la poussière, mais également pour fixer des attaches rapides.

Les trous doivent être à la bonne distance les uns des autres, c'est pourquoi nous réalisons encore un gabarit de perçage. Reportez les distances: 80 mm à chaque fois.

Commencez avec un poinçon, et forez les trous. Vous pouvez le faire manuellement avec votre perceuse, mais votre travail sera plus précis avec une perceuse à colonne.

Percez le premier trou dans le plateau de la table. Assurez-vous de ne pas traverser le bâti en dessous. Fixez le gabarit de perçage. Pour l'empêcher de se déplacer, un tube de cuivre sur mesure est ajouté comme point d'ancrage. De cette façon, il ne glissera pas si facilement. Fixez un serre-joint en guise d'aide supplémentaire, et puis vous finalisez tous les trous à votre aise.
Nous utilisons un modèle pour fabriquer les attaches rapides. Nous l'ancrons avec un morceau de tube de cuivre. Sa position est juste excentrée. Positionnez le gabarit et reportez.

Pré-percez le centre du diamètre du tube.

Percez le trou.

Ensuite vous sciez entièrement l'attache rapide.

Le contreplaqué est encore un peu brut, alors poncez-le rapidement sur les côtés.

Découpez ensuite quelques inserts en fonction du nombre d'attaches rapides que vous avez réalisées.

De préférence, poncez les bavures.
Un nouvel accessoire à utiliser pour la table, un angle droit pour y serrer les pièces. Assurez-vous de commencer à partir d'un angle droit. Reportez les mesures.

Percez les trous nécessaires et sciez l'accessoire.
Encore un dernier objet pratique. Un raccord supplémentaire que vous pouvez utiliser comme butée sur la table de travail. En plaçant l'insert non pas au centre, mais plus près du bord, vous pouvez utiliser les 4 côtés du bloc. Percez le trou, et réalisez plusieurs de ces blocs.
Vite encore brancher l'aspirateur et le récipient est prêt. La poussière peut tomber dans les trous prévus à cet effet, et grâce à la plaque de recouvrement, le contenu est facilement accessible.


Voyons comment tout fonctionne. L'accessoire à angle droit vous permet de serrer les pièces à angle droit.

Les attaches rapides vous permettent de pousser fermement la pièce.

La forme de votre pièce peut être quelconque: il y a toujours une ouverture à proximité contre laquelle vous pouvez fixer votre attache rapide.

Si ce n'est pas le cas, les butées sont très utiles. Comme les inserts en cuivre sont proches du bord, vous pouvez adapter la butée à la situation.

Dans tous les cas, quel que soit l'objet que vous voulez fixer, il sera fermement immobilisé.

Les inserts en cuivre peuvent également être utilisés individuellement. Prévoyez du ruban adhésif de masquage, pour qu'ils ne puissent pas tomber à travers les trous.


En dernier lieu, vous appliquez encore une couche de vernis sur le plan de travail. Ceci prolonge la durée de vie de votre établi, et pendant le collage ou le vernissage d'une pièce, vous pouvez nettoyer l'établi plus rapidement par la suite.

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

 

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.