Regardez gratuitement et illimité

Inscrivez-vous

AUTOCONSTRUCTION - EPISODE 74

Préparer la salle de douche - Ep. 74 - Dans cette émission nous entamons le sanitaire. Nous commençons par le local de douche au premier étage, où doivent venir une armoire suspendue et un meuble lavabo flottant. Une fois ceux-ci installés, nous procédons au montage de notre robinet de douche et de la paroi de douche en verre.

Transcription 

Dans l’émission précédente, nous avons placé le plafond tendu au rez-de-chaussée.

Après les préparatifs nécessaires, comme le placement des profilés et la pose du coffrage pour notre éclairage et notre ventilation, le plafond a été tendu.


Dans cette émission, nous commençons par le sanitaire.

Nous commençons par la salle de douche au premier étage, où doivent être placés une armoire suspendue et un meuble lavabo flottant.

Une fois installés, nous procédons au montage de notre robinet de douche.
Nous effectuons nous-mêmes l’installation complète de la salle de douche. Nous sommes prêts en environ 24 heures.

Multipliez ce nombre par le coût horaire moyen d’un placeur spécialisé et vous économisez vite 960 euros!


Nous approchons peu à peu de la finition complète de notre maison, et ce qui ne peut pas être absent, c’est le sanitaire naturellement.

Dans le cas idéal, vous choisissez à l’avance quels équipements et meubles vous voulez, afin que vous pussiez y faire coïncider tous les préparatifs.
Dans la phase de gros-oeuvre, nous avons donc déjà placé les conduites nécessaires, et maintenant que le sol est coulé – avec une pente intégrée dans la douche de plain pied – et que le mur a reçu une finition étanche à l’eau, nous pouvons préparer notre salle de douche en vue de son utilisation.
Les éléments requis sont livrés sur place et nous les rassemblons d’emblée par pièce, afin de pouvoir travailler aussi vite que possible.
Nous commençons donc à partir de notre pièce vide, dont le sol et la paroi de douche sont déjà achevés.

La chape est recouverte pour ne pas l’endommager pendant les travaux.

Ceci facilite le dessin de la disposition pour notre aménagement sur le sol.
Ceci est important pour vérifier que tout s’ajuste effectivement dans la pièce et ainsi nous pouvons aussitôt choisir la meilleure position pour nos meubles.
Dans ce cas-ci, nous devons tenir compte de la paroi de douche de 1 mètre, d’un simple lavabo et d’une armoire-colonne.

Nous veillons à dessiner ceci joliment perpendiculaire et avec les bonnes dimensions, afin d’être certain qu’un bon passage sera possible.
Maintenant nous commençons l’installation par le corps de notre meuble lavabo. Dans la notice de montage, nous pouvons retrouver comment procéder au mieux.
Avant de prévoir la fixation au mur, nous devons naturellement déterminer à quelle hauteur doit venir le meuble.

En standard, un lavabo est placé à une hauteur de 90 cm.
Dans notre cas, il s’agit d’un modèle en applique; donc pour connaître la hauteur de l’armoire, nous devons tenir compte de la hauteur de la vasque et du plan de travail…
Une fois que nous connaissons la hauteur souhaitée, nous retirons les tiroirs de l’armoire pour pouvoir la suspendre.

Ceci doit se faire avec des brides.
Mais ces brides ne correspondent pas au dessus de l’armoire, donc nous les maintenons en place afin de pouvoir mesurer la différence de hauteur.

Nous soustrayons cette dimension du niveau de l’armoire calculé.
Nous marquons la hauteur pour nos brides avec un niveau et nous calculons aussi la position verticale correcte à l’aide de la largeur du corps.

Puis nous pouvons tracer les trous de fixation sur le mur.
Maintenant nous forons ceux-ci dans le mur, afin de pouvoir insérer des chevilles pour visser solidement les brides.

Veillez à ce que les chevilles soient adaptées à votre support, afin d’obtenir une solide suspension.
Une fois que les plaquettes sont vissées prudemment, vous pouvez accrocher le meuble par-dessus.

A cette fin, vous devez d’abord encore desserrer les petits crochets sur le meuble proprement dit, afin qu’ils s’ajustent aisément sur les brides.
Suspendez l’armoire par-dessus, puis vous pouvez à nouveau serrer les crochets. De cette manière, le meuble réalise joliment l’ajustement avec votre mur.
Si nécessaire, vous pouvez encore un peu régler à cet endroit, de telle sorte que la sous-construction pour le lavabo est suspendue bien droite.
Pour veiller à ce que le meuble ne glisse pas des brides, vous devez encore prévoir des points de fixation supplémentaires sur le mur.

Dans la poutre supérieure, derrière le meuble, des trous ont déjà été fraisés à cet effet.
Vous pouvez maintenant forer la position de ces trous avec un diamètre plus mince dans votre support.

De cette manière, vous n’abîmez pas le bois, mais vous forez bel et bien à la bonne position, dans la bonne direction.
Retirez à nouveau le meuble et continuez de forer les trous avec un plus grand diamètre approprié.
Utilisez à nouveau des chevilles pour visser.

Ces points de montage supplémentaires – prévoyez-en au moins 2 – ne sont donc pas portants mais assurent une bonne fixation de votre sous-construction.

Bien entendu, n’oubliez pas aussi de visser à nouveau vos crochets de fixation.
Maintenant nous allons encore préparer l’accouplement sur nos conduites d’arrivée d’eau.

Car nous raccordons des robinets d’arrêt d’angle sur les boîtes sanitaires encastrées qui sont préparées dans le mur. Ceci vous permet aussi de couper l’eau du robinet sur place.
Pour pouvoir monter ces robinets étanches à l’eau, nous devons encore appliquer une fibre d’étanchéité pour raccords filetés sur le filetage.

Vérifiez les prescriptions sur l’emballage pour connaître le nombre correct d’enroulements.
Ensuite, appliquez un peu de graisse par-dessus, afin de pouvoir la tourner aisément dans les boîtes encastrables, sans casser la fibre.

Il suffit de bien serrer à la main, jusqu’à ce que la sortie se situe vers le haut. Veillez à ne pas trop serrer car si vous devez revenir en arrière, vous devrez renouveler votre fibre d’étanchéité.
Maintenant que notre sous-construction de lavabo est montée, nous plaçons aussitôt le miroir, afin de pouvoir y aligner tout à l’heure le dessus de l’armoire-colonne.
Bien entendu, nous le plaçons bien centré au-dessus de notre meuble lavabo.

En standard, le dessus d’un miroir est suspendu à 190 cm de haut. Mais naturellement vous pouvez un peu adapter en fonction de votre taille personnelle. Ici nous prenons dès lors une dimension de 185 cm.
Nous contrôlons à nouveau la position exigée pour les brides de suspension et reportons ainsi les points de fixation précis sur notre support.
Pendant le perçage, nous veillons à recouvrir le meuble sous-jacent, afin de ne pas l’abîmer ou le souiller.
Une fois que les brides sont fixées au mur, nous devons encore réaliser le raccordement électrique avant d’y accrocher le miroir.

Ici une paire de mains supplémentaire est certainement nécessaire pour aider à le maintenir.
Du reste, vous devez prévoir un raccordement étanche aux projections d’eau IP44.

Si vous n’en disposez pas, comme nous, vous pouvez provisoirement réaliser l’assemblage avec des pinces ordinaires mais n’oubliez certainement pas de les remplacer en vue d’un assemblage sécurisant!
En complément, nous montons encore notre armoire-colonne.

Nous faisons ceci également avant la finition de notre lavabo, afin que tous les travaux poussiéreux soient derrière nous.
Pour cela, commencez par retirer toutes les tablettes, tiroirs et portes, afin qu’ils ne soient pas un obstacle ou soient abîmés pendant le placement.
Nous utilisons maintenant la hauteur de notre miroir comme référence pour la hauteur de notre armoire-colonne, afin de pouvoir monter les plaquettes de fixation à la bonne position.
N’oubliez pas de desserrer les crochets sur votre armoire afin de pouvoir suspendre aisément sur les brides.

Et resserrez-les en vue d’une solide fixation.
Puis nous pouvons monter les portes sur le corps. Des trous ont déjà été pré-fraisés pour cela et nous pouvons aisément fixer les charnières dans ces trous.
Ceci est aussi le cas dans la paroi latérale, afin de pouvoir y visser les plaquettes de fixation.
Si ceci est fait, vous pouvez simplement encliqueter les deux éléments l’un sur l’autre et la porte est montée!
Du reste, les charnières sont pourvues d’un système soft close afin que les portes se ferment en douceur et ne claquent pas de manière brusque.
Si nécessaire, vous pouvez encore un peu ajuster afin que vos portes soient suspendues bien droites.
Le tiroir a été livré pré-monté, donc nous devons uniquement le cliquer dans les rails prévus.
Vous pouvez également encore régler sa position par le biais des roulettes prévues sur les côtés, jusqu’à qu’il soit droit et se ferme de façon uniforme.
Avec les plaquettes de recouvrement, vous pouvez finalement masquer ces points de réglage.
Ce qu’il reste à faire pour achever l’armoire-colonne, c’est le montage des tablettes.

Pour cela, vous devez seulement insérer les supports de planche dans les trous pré-fraisés, afin que la planche puisse s’y appuyer.
Et en collant les arrêts amortisseurs en caoutchouc sur le chant en bout des tablettes, pour ne pas abîmer la porte, l’armoire est terminée!
Pour achever le meuble lavabo, nous devons encore placer le plan de travail, la vasque et le robinet.
Au-dessous du plan de travail, nous prévoyons les espaceurs en caoutchouc prescrits, qui amortiront les vibrations entre le plan de travail et le meuble.
Nous déterminons aussi la position que nous estimons la plus adéquate pour la vasque et la reportons sur le plan de travail.

Nous faisons pareil avec le robinet.
Via un évidement dans le plan de travail, nous devons maintenant pouvoir raccorder aussi bien la vasque que le robinet dans le meuble sur les conduites d’eau prévues et l’évacuation. Mais nous devons encore prévoir ces trous nous-mêmes.
A cette fin, nous cherchons la scie-cloche qui correspond le mieux au diamètre de notre siphon d’évacuation en vue d’un bel ajustement.

Et ne prenez pas un diamètre trop grand car le pied de votre vasque doit recouvrir le trou.
Nous pouvons alors réaliser le trou sur la position que nous avons tracée sur le plan de travail.

Prenez votre temps, afin de ne pas brûler le trou et d’avoir une belle découpe.
Nous éliminons d‘emblée la poussière produite sur notre armoire et procédons de la même manière pour notre robinet.
Lors du montage de votre scie-cloche, vous devez toujours veiller à ce que la pointe de votre foret de centrage se positionne un peu plus loin que la scie-cloche proprement dite. Vous pouvez régler ceci avec un tournevis plat.

De cette manière, vous avez prise avec votre foret, avant d’enfoncer votre scie-cloche dans le bois, et celle-ci ne dérapera pas.
Une fois que les trous nécessaires sont réalisés et que nous avons tout nettoyé, nous pouvons fixer définitivement le plan de travail en bois sur le corps.
Nous le faisons avec un mastic de montage transparent.

Appliquez-le dans un sillon ininterrompu sur les contours de votre armoire.
Veillez à ne pas appliquer trop ni trop ni trop peu de mastic afin que la colle ne déborde pas, mais que le plan de travail soit quand même suffisamment collé.
Posez le plan de travail prudemment sur le corps et appuyez.

Contrôlez avec votre doigt le long des bords que le mastic ne déborde pas et frottez immédiatement si nécessaire.
Maintenant nous pouvons monter effectivement le robinet dans le plan de travail.

Faites passez les conduites du robinet dans l’ouverture et insérez les rondelles de montage dans le bas du plan de travail dans la bonne séquence.
Ensuite serrez fermement à la main et accouplez vos conduites de robinet sur les robinets d’arrêt d’angle.
Puis nous installons la crépine dans la vasque.

Ici aussi il est important de monter les différents éléments dans la bonne séquence, en vue d’un écoulement étanche de votre eau.
Positionnez votre vasque avant de l’encoller avec le plan de travail, afin de pouvoir encore la tourner dans la position que vous jugez la plus jolie.
Il ne nous reste qu’à insérer le siphon fourni et à le réaliser sur mesure, afin de pouvoir réaliser l’assemblage entre notre crépine et la conduite d’évacuation.
Nous testons encore l’étanchéité du raccordement, avant de replacer les tiroirs dans le meuble lavabo en guise de dernière étape.
La partie meuble de notre salle de douche est ainsi achevée mais nous devons maintenant encore préparer notre douche de plain pied à son utilisation.
Nous commençons par l’installation de la colonne de douche.

Celle-ci est constituée d’une partie fixe avec une douche pluie et d’un jet à main réglable.
Lors du placement de vos équipements sanitaires, faites attention au fait que certains robinets doivent être certifiés Belgaqua.

Ceci implique que les robinets avec un jet ou un tuyau – où il y a donc une distance entre le départ et la sortie de l’eau – doivent avoir un clapet antiretour.

De cette manière, l’eau sale du tuyau ne peut pas refluer dans les conduites, ce qui est une exigence pour une homologation valable.


Nous montons d’abord la tablette fixe du robinet de douche.
Pour la disposition, nous devons bien entendu tenir compte de l’endroit où se situent nos conduites d’arrivée d’eau dans le mur.

Nous fixerons la pièce de fixation de niveau autour de ces ouvertures.
Ici dans notre cas, le support est une contre-cloison qui est pourvue d’une couche OSB avec par-dessus une couche adaptée de carton enrobé et un micro-mortier étanche à l’eau.
Avec des vis adaptées, ancrées à une profondeur suffisante dans l’OSB sous-jacent, nous pouvons dès lors veiller à une solide fixation.
Contrôlez bien entendu avec le niveau que votre base de montage est également bien droite.
Avant de pouvoir monter la tablette, nous insérons encore un raccord supplémentaire sur nos conduites d’arrivée d’eau, pour pouvoir réaliser aisément le raccordement avec les conduites du robinet.

Veillez bel et bien à enrouler la fibre d’étanchéité pour raccords filetés, en vue d’un assemblage étanche.
Nous devons tourner l’accouplement avec le long côté – afin que la flèche sur le raccord indique l’extérieur– dans l’ouverture.
Serrez davantage avec une pince, sans forcer.
Lorsque les crochets sont aussi montés sur la tablette, nous pouvons réaliser le raccordement.
Nous devons placer un joint de caoutchouc avec un tamis dans l’accouplement. Celui-ci écarte la saleté de vos conduites, pour ne pas obstruer le robinet, et garantira un raccordement étanche.
Lorsque les caoutchoucs sont placés, les conduites du robinet de douche peuvent être raccordées sur nos conduites d’arrivée.

En principe, il suffit ici de serrer fermement à la main, en raison du caoutchouc d’étanchéité.

Si vous utilisez quand même une pince pour serrer, ne tournez pas plus d’un quart de tour.
Puis vous pouvez glisser la tablette sur la base de montage et la fixer avec les vis fournies.
Par-dessus doit encore être monté le bras de douche pour le pommeau de douche pluie.

En dessous celui-ci repose sur la tablette et dans le haut un point de fixation supplémentaire doit être prévu.
Pour cela, nous présentons l’appui perpendiculaire sur place et traçons la position du support supplémentaire.
Avec un poinçon, nous marquons maintenant ce point de fixation, afin que votre vis ne bouge pas pendant le perçage.
Nous appliquons encore un mastic polymère transparent au verso du support avant de fixer.

De cette manière, nous colmatons le trou pratiqué dans notre couche de finition étanche.
Nous frottons immédiatement le produit qui déborde, et ainsi l’assemblage est certainement hermétique.
Nous allons encore aussi mastiquer le joint entre la tablette du robinet de douche et notre mur, car là aussi, nous avons percé dans notre mur et la couche supérieure hydrofuge est interrompue.
Nous scellons ce joint avec un ruban de masquage pour obtenir un joli raccord droit.
Nous découpons l‘embout en biseau pour pouvoir mastiquer proprement…

Et nous appliquons une quantité suffisante de mastic transparent.
Ensuite nous enduisons le produit excédentaire avec une spatule à mastic pour obtenir un joint tendu.

Et nous retirons immédiatement le ruban adhésif afin qu’il ne se coince pas dans le mastic en séchant.
Maintenant nous pouvons prudemment fixer définitivement le bras de douche.
Nous plaçons le dessous sur la tablette et nous insérons la partie saillante dans notre support monté.

Pour terminer, nous pouvons solidement fixer ceci avec des vis.
Et une fois que le pommeau de douche pluie et le jet à main réglable sont également montés, le robinet de douche est prêt!


En installant nous-mêmes notre salle de douche, nous avons pu économiser 960 euros.

Avec le total provisoire de 93.790 euros, le montant épargné s’élève désormais à 94.750 euros.


Dans l’émission suivante, nous complétons notre douche de plain-pied avec une paroi de douche en verre.

Ensuite, nous nous attaquons à la salle de bains au second étage.

Après avoir achevé les murs avec une technique de stuc décorative étanche, nous installons le double lavabo et la baignoire autoportante.

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.