Inscrivez-vous au magazine en ligne gratuit et bénéficiez d'un accès en ligne limité

Inscrivez-vous

COMMENT CULTIVER LA CHICOREE

Georges adore cultiver des légumes. Aujourd'hui, il vous montre comment cultiver la chicorée.

Meer weten over

POTAGER

Transcription 

Dans cette émission, nous allons parler de la culture du chicon par un forçage en bac, mais dans un premier temps, il faut semer les chicons. Ce qui se fait au mois d'avril, mai, ce sont de fines graines semées en rangées, des rangées de 30 cm les unes des autres, et amincies plus tard dans la saison, tout comme les carottes, donc nous voici maintenant avec une rangée de plantes matures, des plantes de chicorée, les plantes de chicons, mais ce ne sont pas encore des chicons, il est maintenant temps de les tirer du sol, d'enlever le feuillage et de les planter par un forçage en bac.
Nous allons extraire nos racines, profondes dans le sol, un peu les arracher.
Regardez, ici c'est bien sûr un peu plus ramifié, mais cela ne joue aucun rôle. La seule chose que nous allons faire ici, c’est ôter ce feuillage, mais pas le cœur. Voila, c'est pareil ici. Tout simplement [...], voilà.
Nous avons ici notre bac pour le forçage qui mesure un demi-mètre de haut, quarante centimètres de large et soixante centimètres de long.

Cette cinquantaine de centimètres est nécessaire car nous avons la longueur de notre racine, que nous pouvons encore couper sur mesure, pour avoir assez de place pour notre pousse de chicon.

Nous allons les placer dans le récipient, les uns à côté des autres, car ils n'ont pas besoin de beaucoup d'espace, ils ont juste besoin d'assez d'espace pour développer la pousse du chicon…

Et il y a également un couvercle.
Pourquoi notre bac doit-il être fermé? S'il y a trop de lumière, nous obtenons des feuilles vertes au lieu de feuilles blanches. Ce n'est pas le but.

Enfin, nous fermons la boîte, nous l’isolons de la lumière, et si nous la plaçons ensuite dans un garage ou un sous-sol, elle se retrouve complètement à l’ombre et nous obtenons un chicon jaunis… au bord parfaitement jaune.
Ce qu’on a là, c'est un tube pour gérer l'eau, il est placé dans le coin…

Ensuite, nous plaçons le bac dans le coin, et nous pouvons commencer à placer les racines de chicon. Nous allons plus tard vider le sac, nous prenons la plus grosse racine pour commencer, puis nous pouvons progressivement tout mettre en place jusqu'à ce que ce soit plein.
Voila, il reste encore quelques défauts [...] mais les sacs sont vides, et tout est sur la table, nous allons donc ouvrir notre sac de terreau.
Nous allons ouvrir les volets…

et nous plaçons le tube avec lequel nous pouvons voir s'il y a assez d'eau dans le fond. Parce qu'il est très important de ne pas en donner de trop, nous avons besoin d'eau pour faire pousser la plante, mais trop l'eau lancera un processus de pourriture, et ce n'est pas le but.
Très bien, alors nous allons commencer à poser un lit de terreau… dans notre bac…
Voilà…

Et maintenant nous prenons la racine la plus longue…

Voyons… c'est assez long ici…
Pourquoi prenons-nous la racine la plus longue? Car nous allons nous assurer que toutes les racines de chicon soient à la même hauteur.

Toutes les autres, plus petites, nous allons les placer à la même hauteur, c'est-à-dire… l'endroit… où la pousse de chicon doit se développer…

Et toutes les autres bien côte à côte, elles n'ont pas besoin d'être extrêmement proches les unes des autres, mais si elles sont proches, les racines se formeront également beaucoup mieux en une souche solide. Sinon, elles sont trop éloignées, et ce n'est pas le but, un chicon devrait avoir une belle forme ferme.
Et puis aussi, en les rapprochant… on obtient un meilleur rendement sur la surface.
Voilà!

Et nous commençons par la deuxième couche…

C’est la même chose; on empile…

Et en posant un lit de terreau, on obtient automatiquement un espace entre les racines.

Regardez, et ils n'ont pas besoin de toucher le fond. Ils doivent simplement s’aligner avec la racine la plus longue du dessous.
Voilà.

Nous allons rapprocher un peu le sac…

Le terreau que nous utilisons pour cela… ne doit pas être un terreau de haute qualité, on peut tout aussi bien utiliser une terre de jardin, certains cultivent même la chicon en culture hydroponique, donc uniquement sur l'eau.
Pourquoi?

Dans cette racine se trouvent tous les nutriments nécessaires pour développer une pousse de chicon.

Si vous la mettez dans l'eau dans une pièce sombre, vous obtiendrez également un chicon. C'est pourquoi la qualité de ce terreau n'a pas d'importance. On peut avoir une terre de jardin normal, cela sert simplement au remplissage…

Pour euh… pour remplir… l'espace entre les racines.
Vous voyez, même si vous n'avez pas de jardin, vous pouvez simplement acheter les racines dans le commerce, il suffit de rechercher sur Internet ‘acheter les racines de chicon' et vous trouverez tout ce dont vous avez besoin. Le bac de forçage, et les racines elles-mêmes.

Même si vous n'avez pas de jardin, il est toujours possible de faire pousser votre chicon vous-même.
La différence dans les variétés se situe certainement au niveau du goût. Par le passé, le chicon se voulait très amère, mais la culture a été adaptée pour répondre aux souhaits du public.

Les gens n'aiment pas tellement l'amer… moi oui, mais bon, c'est un goût personnel.

Les commerces se concentrent généralement sur ce que veut le client, et ce n'est pas un chicon amer. C'est pourquoi ils ont commencé à… à chercher des transformations pour trouver des variétés qui ne sont pas amères.
Je pense que c'est regrettable, mais bon… certaines personnes ajoutent du sucre à leur préparation, je pense que c'est un non-sens, mais bon…

C'est mon goût personnel, difficile d’en discuter.
Le chicon peut être consommé cru ou mijoté, il existe d'innombrables recettes; gratinées au jambon, on peut en citer plein! …

Je pense que la plupart des gens savent ce que vous pouvez faire avec un chicon.

Cru, c’est super savoureux, je trouve. Avec une vinaigrette ou de la mayonnaise…

Avec des frites et un steak, c'est même une délicatesse!
Il y en a qui sont extrêmement petits, hé… avec de toutes petites pousses, mais là encore ils ont meilleur goût.

Il ne doit pas forcément s'agir de ces pousses bien trop grandes…

Même un deuxième ou troisième choix au marché, c’est beaucoup moins cher, et tout aussi savoureux.
Bien entendu, si vous allez dans un restaurant un peu chic… vous êtes censé recevoir le premier choix en légumes, mais ce n'est pas parce que… parce qu'un concombre est droit ou tordu qu'il est moins savoureux, et c'est la même chose avec un chicon!

Bien sûr, chaque chicon a un cœur… et plus la pousse est petite, moins on aura de feuille par rapport au cœur.

Une grosse pousse de chicon… a un cœur relativement aussi grand qu’un chicon plus petit, du coup la partie comestible sera plus grande. Le rendement d'un petit chicon sera donc légèrement plus faible, mais cela ne joue aucun rôle, le plaisir que vous avez à le cultiver vous-même… sera dix fois supérieur à celui que vous allez acheter au marché.

Le sac est… vide, le reste… c’est à voir.
Ils sont joliment rassemblés, il ne reste plus qu'à… leur donner un peu d'eau.

Nous n'allons pas exagérer, car trop d'eau provoquerait de la pourriture au lieu d'un processus de croissance…

On va donc… Le terreau qui se trouve ici… coulera vers le fond et enfermera les racines en dessous, afin qu'elles forment des racines supplémentaires à mesure que le chicon se développe.

À la fin du processus de croissance, une motte dispose de fines racines supplémentaires entre les rhizomes.
Voilà!

C'est vraiment suffisant.

Ce tuyau que nous avons ici dans le coin sert simplement de contrôle… pour vérifier si nous avons de l'humidité dans le fond, ça suffit.

Maintenant, si nous stockons ceci dans un endroit sombre, une maison de jardin ou un sous-sol…

Nous euh… nous fermerons ces ouvertures afin que l'évaporation reste minimale.

En principe… il suffit de regarder… le niveau d'eau chaque semaine…

Euh… et vous n'aurez pas besoin d'en ajouter beaucoup.
Le processus de croissance de ces pousses de chicon, c’est d'environ trois semaines. Après trois semaines, vous pouvez commencer la récolte.

Bien sûr, pas tout en une fois… ces pousses restent tout aussi bonnes. Elles peuvent ne pas s’être complètement développées au début, mais vous pouvez déjà en récolter. Elles sont prêtes à être récoltées… après trois semaines.
Bon, vous n'avez pas besoin d'utiliser toutes ces racines en même temps, vous pouvez parfaitement les conserver dans un endroit sombre…

Mais nous commencerons à la mi-octobre, et cela se poursuivra jusqu'au printemps.
Voila, elles ont eu assez d'eau.

Maintenant, nous allons leur prévoir un endroit bien sombre et attendre jusqu'à ce que nous puissions récolter!

Voila.

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

 

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.