Regardez gratuitement et illimité

Inscrivez-vous

Autoconstruction - épisode 69

Montage des portes intérieures - Ep. 69 - Maintenant que tous les sols sont terminés, nous pouvons installer les portes sur mesure dans la maison. En fonction de l'endroit où ils seront installés et en fonction d'une finition propre, nous optons pour une combinaison de portes coulissantes, de portes pivotantes et de portes sans cadre.

Transcription 

Dans l'émission précédente, nous avons terminé le mur étanche de la salle de douche.

Nous avons utilisé un micromortier qui donne un aspect de béton brut à la douche. Celui-ci devait être appliqué en plusieurs couches.


Dans cette émission, ce sont les portes intérieures de la maison qui sont assemblées.

Afin de répondre aux besoins de chaque pièce, nous avons finalement opté pour une combinaison de portes coulissantes, de portes pivotantes et de portes sans cadre.
Nous faisons réaliser ces travaux par des installateurs spécialisés et ne voulons pas faire d'économies, et donc nous pouvons être sûrs d'un résultat parfait.


Avec les portes intérieures, nous voulons conserver l'aspect élégant et contemporain de notre maison.

Elles sont donc fabriquées sur mesure et adaptées à l'espace dans lequel elles doivent être installées.

Étant donné que chaque porte et chaque pièce a ses propres caractéristiques spécifiques, il s'agit en fin de compte d'une combinaison de différents types de portes.


Là où nous voulons des portes invisibles quand elles sont ouvertes, qui n'affectent pas le dégagement de l'espace, nous avons opté pour des portes coulissantes.

Celles-ci peuvent être ouvertes et fermées à l'aide de rails au plafond. L'installateur est venu nous voir il y a quelque temps, afin que les rails soient déjà en place avant que nous commencions la phase de finition de la maison.

 

 


Notre niveau de plafond est déjà connu, les installateurs peuvent donc l'utiliser pour déterminer la hauteur du profilé.

Le niveau est déterminé au moyen d'un laser afin qu’on puisse se baser sur cette ligne de référence lors de l'installation.
Afin de pouvoir monter les rails au plafond existant, des blocs de fixation sont fixés au plafond.

Les installateurs peuvent ensuite y fixer un bloc de montage supplémentaire qu'ils positionnent parfaitement à la bonne hauteur.


Avant que le profilé puisse être monté efficacement, il doit encore être foré aux endroits où il sera fixé au plafond.

Cela facilitera le vissage et permettra d'enfoncer les vis dans la rainure. Parce qu'il est important que les têtes de vis ne gênent pas les roulettes qui doivent faire glisser la porte.
La hauteur correcte est connue grâce aux cales placées, ainsi les installateurs positionnent maintenant le laser en ligne avec le mur, afin que le profilé soit également bien parallèle à celui-ci.


Une fois que le profilé est ainsi fixé au plafond et que la position correcte a été vérifiée, la fixation est encore renforcée.

Des vis supplémentaires sont vissées et d'autres points d'appui sont prévus pour que le profilé soit accroché au plafond tous les 50 à 60 cm comme prescrit. De cette façon, l'ensemble est certainement solide et vous éviterez que le profilé ne s'affaisse pas.
Le montage des rails pour les portes coulissantes au deuxième étage est beaucoup plus facile.

Étant donné que nous avons une construction de toiture en bois relativement plate, ils n'ont qu'à déterminer la position de la porte sur la base du plan, pré-percer et visser dans les poutres d'appui.
Bien entendu, le niveau désiré est toujours déterminé avec le laser pour le contrôle, afin que toutes les portes à l’étage entier soient à la même hauteur et qu’on puisse ajuster, si nécessaire.
Une fois les rails installés, des préparatifs ont été faits pour l'installation finale des portes coulissantes.
Tout a été mesuré et les portes ont été faites sur mesure.
Ce que nous pouvions encore faire nous-mêmes, c'était traiter les portes. Après le dépoussiérage, nous avons appliqué un apprêt de base synthétique. Cela permet de sceller le bois et de réduire la quantité de fibres dans vos portes, ce qui les rend plus faciles à poncer.

Après le ponçage, une première couche de peinture a été appliquée. Après séchage, on les a à nouveau poncées et recouvertes d'une deuxième couche de peinture.
Afin de pouvoir accrocher une porte dans les rails, des guides doivent être fixés dans le panneau de porte.

Des découpes ont déjà été réalisées aux extrémités des portes, mais un profilé en aluminium doit encore y être installé. Ceci assurera une ouverture et une fermeture fluide des portes.
Le côté où se trouve la rainure la plus large doit se trouver en haut, car le système de roulettes doit s'y pouvoir déplacer.

La rainure la plus fine doit être positionnée en bas, car elle sert uniquement à conduire le guide dans le sol.
Les installateurs mesurent d'abord la largeur de la porte afin de pouvoir meuler le profilé à poser.
Le profilé est un peu plus court que la largeur de la porte, car on doit pouvoir mettre un revêtement en caoutchouc des deux côtés.
Ces pièces d'extrémité sont insérées temporairement avant le montage, afin qu'elles puissent parfaitement aligner le guide en aluminium avec la porte.
La fixation à la porte elle-même se fait avec de la colle de montage et des vis par des trous pré-forés dans le profilé.
Une fois la fixation mécanique terminée, les capuchons peuvent être enlevés jusqu'à ce que l'installation soit terminée.
Dans la rainure inférieure de la porte, il suffit de coller le guide et de ne pas le visser, car il n'y a pas de charge supplémentaire sur le profilé aluminium.
Les roulettes, qui doivent déplacer la porte, sont équipées d'un système de fermeture en douceur. Cela ralentit la porte lorsqu'on l'ouvre ou la ferme, de sorte que cela se fait en douceur et pas brusquement.

Cette option de soft close doit être activée sur les roulettes avant de les mettre dans le rail de porte.
Le système de fermeture soft close est prévu des deux côtés de la porte, aussi bien pour l'ouverture que pour la fermeture.
Lorsque les roulettes sont insérées dans les rails, la porte peut y être suspendue.

Les installateurs utilisent un support ou un coussin d'air avec une pompe, avec laquelle ils peuvent soulever la porte pour que les raccords puissent être facilement emboîtés dans la rainure de la porte.

Ils le font des deux côtés de la porte.
La position des roulettes est mesurée et fixée de manière à ce qu'elles soient également éloignées de l'extrémité des deux côtés. Cependant, il faut tenir compte du système de fermeture soft close afin qu'il y ait suffisamment d'espace pour fonctionner correctement.
Le plus important est de régler l'ensemble de la porte, en commençant par déterminer la bonne hauteur.

La marge avec le sol doit être d'au moins 0,9 cm. Ceci est nécessaire pour avoir une bonne ventilation dans la maison et est donc prescrit dans le rapport EPB.
Bien entendu, la position verticale de la porte doit également être prise en compte, car elle doit être suspendue bien perpendiculairement.
Mais le jeu au sol ne peut pas être trop grand, afin que la porte s'accroche toujours sur le bloc de guidage, qui sera toujours monté sur le sol.

Ceci est nécessaire pour guider la porte aussi en bas dans la bonne direction, afin qu'elle ne commence pas à se voleter.
Ce bloc doit être positionné sur le sol de telle sorte qu'il offre un support aussi bien à l'état complètement ouvert que fermé de la porte, mais qu'il ne soit pas visible…

La porte elle-même est d'environ 4 cm plus large que l'ouverture, afin qu'une telle superposition soit toujours possible.
Une fois que la position correcte et les trous de perçage ont été marqués sur le sol, les évidements peuvent être réalisés.

Afin de ne pas endommager nos dalles en pierre naturelle, une perceuse diamant est utilisée, ce qui empêche le carrelage de se fissurer.

Les trous n'ont pas non plus besoin d'être trop profonds, il n'y a donc aucun risque d'endommager le chauffage par le sol.
Avec des chevilles et des vis, ils fixent enfin ce guide au sol.
La seule chose qui reste à faire est d'assembler la poignée.

Dans la porte il y a déjà un évidement pour cela, dans lequel s'insère la poignée G choisie.

A l'arrière elle est munie d'un aileron, pour une bonne fixation. Pour ce faire, une rainure supplémentaire est dessinée et sciée sur place.
Une fois que c'est fait, la poignée peut enfin être fixée dans l'évidement avec de la colle de montage.

Avec un marteau en caoutchouc, l'installateur frappe la poignée dans la fente, afin qu'elle soit alignée avec la porte.
Pour que la fermeture en douceur de la porte fonctionne efficacement, un activateur supplémentaire doit être installé. De cette façon, le système de fermeture soft close sera activé une fois que les roulettes le passent.

Pour ce faire, ils doivent placer la pièce exactement au bon endroit, afin que la porte se ferme en douceur au bon moment.
Lorsque ceci est en ordre, les capuchons en caoutchouc des profilés peuvent être remis en place et la porte est terminée.
Pour toutes les autres portes coulissantes, la procédure est exactement la même.

Les battants de la porte se composent de 2 panneaux de MDF avec une latte en bois massif entre les deux. Ainsi, vous obtenez une porte solide, élégante, mais pas trop lourde, qui, avec une bonne installation, s'ouvre et se ferme facilement et se ferme en douceur.

Les rails de porte eux-mêmes ont été conçus de telle manière que le plafond peut être fini proprement, ce qui nous donne une rainure subtile dans notre plafond.

Dans la buanderie, à la porte arrière, nous plaçons un bloc-porte.

Le vantail de la porte est aligné avec le cadre de la porte, qui est très fin. Il s'agit donc d'un concept simple, mais tout net et minimaliste qui souligne subtilement les contours de la porte.
Pour installer cette porte, on peut partir de l'ouverture de la porte telle qu'elle est, donc aucune préparation supplémentaire n'est nécessaire.
Le montage de la porte commence par la mise en place du cadre de bloc.

Ce cadre en bois est d'abord adapté à notre porte sur mesure, et puis assemblé.
Ensuite, l'ouverture de porte disponible est mesurée pour qu'ils sachent où positionner la porte. Idéalement, il devrait y avoir quelques centimètres de dégagement pour permettre à la porte d'être placée au milieu de l'ouverture.
Au côté des charnières, ils placent ensuite des blocs parfaitement perpendiculaires et alignés les uns par rapport aux autres contre le mur.

Il s'agit d'avoir une base parfaite pour accrocher le vantail de la porte.

Ces blocs sont fixés au mur à la hauteur des charnières, afin que la porte dispose d'un support suffisant aux points où le poids est le plus présent.
De l'autre côté aussi, un certain nombre de blocs de montage sont prévus, mais ce n’est pas encore nécessaire de les mettre au point.
Ensuite, le cadre de porte peut être inséré dans l'ouverture. Le côté charnière ajusté sert de référence.

Si nécessaire, des blocs de fixation supplémentaires sont ajoutés pour combler la différence, afin que le cadre soit positionné approximativement au milieu de l'ouverture.
Le cadre et la porte doivent être alignés avec le mur, donc il faut aussi en tenir compte.
Si tout est en ordre, le cadre de la porte du côté des charnières peut enfin être fixé. Il est bien sûr important que ce soit parfaitement droit dans toutes les directions, car cela déterminera la position de votre porte dans l'ouverture.
Les charnières sont également fixées dans le cadre. Les évidements ont déjà été fraisés dans le bois au cours du processus de fabrication, ce qui le rend en fait un jeu d'enfant.

La position est déjà connue, la seule chose à laquelle vous devez faire attention est que la direction des charnières est correcte.
Le vantail de porte, dans lequel il y a également des découpes fraisées, peut alors être accroché à ces charnières.

Pour cela, ils utilisent un coussin d'air qui leur permet d'amener facilement la porte à la bonne hauteur afin de pouvoir la visser correctement.
Une fois la porte en place, ils peuvent ajuster le reste du cadre de bloc pour qu'il raccorde bien au battant de la porte.

En haut, le cadre est serré à l'aide de cales, afin qu'ils peuvent adapter profondément le côté serrure du cadre jusqu'à ce que la jointure soit bien parallèle... et le vantail et le cadre sont également dans un plan.
Les charnières elles-mêmes sont également légèrement ajustées, afin que la jointure avec le cadre de porte des deux côtés soit de la même largeur et que la porte soit bien au milieu du cadre.
Une fois qu'ils sont satisfaits de la position, l'espace entre le cadre et le mur est rempli avec des blocs sur mesure.

Si c'est bon, ils peuvent faire la fixation.

Il est cependant nécessaire de vérifier plusieurs fois à chaque point de fixation que l'ensemble est toujours droit avant d'être fixé.
Trois points de fixation suffisent au côté de la serrure.
Le reste de l'espace entre le cadre et le mur est rempli de mousse PU à faible dilatation. De cette façon, il y a moins de profondeur à enduire et le cadre est mieux fixé.
Avant de pulvériser, l'installateur va d'abord mouiller l'ouverture, afin que la mousse cesse plus rapidement de se dilater.
Si d'ailleurs le cadre de la porte est plus fin, il ne sera pulvérisé qu'au niveau des points de fixation. Parce qu'aux autres endroits, le bois peut s'arrondir à cause de la pression de la mousse.
Enfin, la poignée, qui sera dans le même plan que la porte et dont la plaque de recouvrement pourra être peinte, est montée ainsi que la serrure. Cette connexion magnétique est nécessaire pour maintenir la porte fermée et l'empêcher de s'ouvrir.
La porte ne peut s'ouvrir que d'un côté ici. La plaque, qui doit arrêter la porte, a déjà été incorporée dans le cadre.
La seule chose que nous devons faire nous-mêmes, c'est de plâtrer pour une meilleure adaptation contre le cadre de la porte et que nous obtenions un ensemble bien serré.


De l'autre côté de la buanderie et dans nos toilettes au premier étage, nous prévoyons une porte pivotante.

L'avantage est que vous n'avez pas besoin de la fixer aux murs adjacents - ce qui signifie que vous n'avez pas de cadre de porte - et que vous pouvez l'ouvrir dans deux directions.
Le montage d'une telle porte pivotante est en principe très simple et commence par prévoir des points de fixation du pivot.
En bas, la fixation doit être placée sur le sol en pierre naturelle. De nouveau, une perceuse diamant est utilisée pour éviter d'endommager les dalles. De plus, ils ne percent que 4 cm de profondeur, ce qui leur permet de s'assurer que le chauffage par le sol ne sera pas touché.
Lors du positionnement de la plaque de fixation, ils tiennent compte de la position centrale de la porte dans l'ouverture ainsi que de l'emplacement du pivot.

Ici, 6 cm du bord de la porte est suffisant, mais la position dépend en fait de la taille de la porte, car plus la porte est grande, plus le pivot doit être éloigné du bord.
Une fois la fixation inférieure montée, le point de pivot supérieur doit être placée tout droit en dessus au plafond.

Les installateurs utilisent un laser en croix qui projette le centre de la plaque parfaitement perpendiculaire au plafond.
Mais avant de pouvoir la placer, ils doivent connaître la hauteur de la porte. En haut et en bas, on doit avoir un peu de jeu. Ceci concernant la ventilation, la possibilité de fixer le pivot ét le plafond tendu. La porte ne peut pas être complètement contre le plafond, car une petite marge est nécessaire pour le permettre de s'affaisser.
Une fois qu'ils connaissent la bonne mesure, ils peuvent commencer à ajuster la différence de hauteur avec le plafond existant.

Le laser en croix reste en place, afin que la position correcte soit toujours visible.

La pièce de fixation pour le pivot peut ensuite être montée au niveau correct sur les lamelles en bois.
Pour faire entrer la porte dans l'ouverture, il faut d'abord visser le pivot. Une fois la porte en place, il faut la dévisser.

Ce système nous permet également de retirer la porte pour l’installation du plafond tendu.
Si le tablier de la porte est accroché au bas dans la fixation, le pivot peut être retourné à l'aide de la clé fournie.
Si nécessaire, ils ajustent la porte pour qu'elle puisse être ouverte et fermée dans les deux sens, sans toucher les murs ou les plinthes.
De cette façon, nous obtenons une porte très pratique dans notre couloir, où il y aura beaucoup de passage entre le garage et la pièce de rangement, ét la cuisine.


Le dernier type de porte à installer est une porte sans cadre. Cette porte a l'air très lisse car - comme son nom l'indique - le cadre de la porte n'est pas visible. La porte est ainsi au ras des murs adjacents et donne un aspect subtil et moderne.
Nous repartons de l’embrasure brute. En principe, les murs n'ont même pas besoin d'être habillés, car le revêtement doit être en raccord avec le profil de la porte.
Ce profil de porte, qui forme le cadre de la porte, doit être installé en premier lieu. Comme il s'agit d'une porte à hauteur de plafond, il n'y a pas de latte en haut pour marquer la largeur de la porte. Pour cette raison, nous disposons d'entretoises sur mesure avec lesquelles nous pouvons simuler la largeur de notre porte.
De cette façon, nous pouvons installer les profilés à la bonne largeur dans l'embrasure de la porte sans avoir besoin de la porte elle-même, car elle ne sera mise en place qu'après.
L'installateur vérifie d'abord que les profilés latéraux sont de la bonne taille avant de monter les entretoises sur ceux-ci.
Ces entretoises assurent que l'ouverture de la porte soit de 6 mm plus large que la porte elle-même, afin que le jeu soit de 3 mm des deux côtés.
Une fois que cela est fait, il peut mettre les profilés dans l'embrasure de la porte.

Mais avant de les fixer aux murs, il doit bien sûr déterminer la bonne position. Parce qu'ils doivent être alignés avec le mur et bien sûr être perpendiculaires et de niveau. De plus, le profilé doit s'adapter le mieux possible au plafond, afin que le joint entre la porte et le plafond ne soit pas trop grand.
Ensuite, tout peut être vissé au mur.

Les trous de fixation n'ont pas encore été pré-fraisés dans les profilés, ce qui permet à l'installateur de choisir les points de fixation les plus appropriés pour le support. Dans le cas d'un mur en briques, par exemple, c'est dans les joints.
L'espace entre le mur et le profilé doit à nouveau être ajusté à l'aide des cales.

Ceci est nécessaire à chaque point de montage, car le profilé doit avoir un support suffisant afin que vous ne le déformerez pas en vissant.
Une fixation à la hauteur de chaque charnière est en principe suffisante, mais davantage ne peut bien sûr pas faire de mal.

Surtout avec une porte de cette hauteur, il est recommandé d'installer un deuxième point de fixation sur la charnière supérieure, car c'est là qu'intervient le poids le plus important.
Un contrôle continu de la position des profilés est bien entendu nécessaire, car la porte doit être droite à la fois verticalement et en profondeur.
Ici aussi, l'espace entre le cadre de la porte et les parois latérales est comblé afin que l'ouverture soit complètement remplie et la mousse puisse durcir avant que les travaux de finition en plâtre aient lieu.
Les entretoises ne doivent être enlevées et la porte ne doit être accrochée qu'une fois que l'ensemble a suffisamment durci.

Aussi bien dans la porte que dans les profilés en aluminium, les évidements nécessaires ont été prévus pour permettre un montage facile des charnières.
Une fois que le vantail de la porte a été fixé au cadre par les charnières et que tout a été ajusté, les caches sont toujours placés sur les charnières pour une finition propre.
Et une fois que le plâtre a été étendu contre le cadre en aluminium, la plaque et les charnières du mur sont ‘cachées’ et nous obtenons une porte moderne à paroi plate avec un cadre invisible.


Nous avons fait réaliser ces travaux par des professionnels pour assurer un résultat parfait ce qui fait que nous ne ferons pas d'économies.

Notre économie totale restera donc à 91.230 euros pour l'instant.


Dans la prochaine émission, nous allons installer un certain nombre de placards sur mesure dans notre maison.

Nous prendrons les mesures nécessaires afin de pouvoir commander les armoires sur mesure en ligne.

Une fois livrés, nous les assemblerons nous-mêmes étape par étape.
Voulez-vous revoir l’emission? Surfez alors sur www.dobbit.be!

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.