Regardez gratuitement et illimité

Inscrivez-vous

Inspiration pour votre décoration d'Halloween

C'est (presque) Halloween et Thierry nous montre deux projets de soudage qui s'inscrivent parfaitement dans ce thème.

Transcription 

C’est moi qui l’ai fait, c’est VOTRE programme, celui dans lequel nous laissons parler nos téléspectateurs. Thierry, une valeur sure, a récupéré des fers à cheval de l'écurie et nous montre comment réaliser une décoration amusante pour Halloween.
Il commence parcouper les pinçons sur les fers à cheval. Il n'en a pas besoin, ça ne ferait que le gêner pour la suite. Pour travailler plus facilement, il pose les fers sur un profilé en I, bien serré dans son bloc de serrage.
Avec un disque à poncer, il élimine les quelques bavures restantes et nettoie les fers. C'est un travail répétitif, mais un travail qui se fait rapidement.
La première chose que Thierry va réaliser, c’est une citrouille. Pour cela, il reserre un premier fer à cheval sur son profilé avec une pince-étau. Il maintient contre un second fer. Après avoir vérifié si tout est bien droit, il effectue une soudure avec sa soudeuse à électrodes.
Une fois les deux côtés fixés, il retourne les fers pour également connecter l'autre côté.
Thierry élimine au marteau toutes les pièces détachées, puis nettoie la soudure.
Pour poursuivre la création de sa citrouille, trois fers à cheval seront placés de chaque côté, de la même manière. Le premier est soudé transversalement aux fers à cheval soudés. Thierry soude ici soigneusement, surtout à l’oeil, parce que le résultat doit être beau. Ensuite, les deux derniers fers à cheval peuvent se placer.
L'autre côté de la citrouille peut être réalisée. Dès que le fer à cheval transversal est fixé, la citrouille peut être posée à plat afin que Thierry puisse souder les fers par le haut.
Sa citrouille est alors presque terminée. Il reste un petit détail, la tige. Thierry découpe en deux un fer à cheval plus petit. Ici aussi, il élimine toutes les bavures.
Ce morceau de fer à cheval est ensuite soudé sur la citrouille. La tige est ensuite renforcée et nettoyée en tapotant ses éventuelles points faibles, et en les ponçant à l'aide d'une brosse métallique.
Pour assurer davantage de fermeté, Thierry resoude tout ensemble. Tant à l'intérieur de la citrouille qu’au-dessus et en dessous. Thierry soigne également ces soudures parfaitement.
Il est temps de colorer. Thierry doit d'abord tout dégraisser. Il enlève toutes les poussières et saletés avec la brosse métallique. En s’assurant un bon nettoyage, sa peinture adhèrera bien mieux.
Avec son pinceau, il applique d'abord un apprêt qui nous plonge immédiatement dans une bonne atmosphère. La tige reçoit également une couleur. Ensuite, la dernière couche peut être appliquée. Pour couvrir complètement les fers, vous aurez besoin de deux ou trois couches.
Et lançons nous à présent dans notre prochaine création. Selon Thierry, rien ne s’associe mieux avec Halloween qu'une grosse araignée.
Pour réaliser les 8 pattes de l'araignée, il découpe quatre pieds en deux. À la craie, il indique d’abord où se trouve le milieu. Toutes les bavures sont ensuite poncées.
Thierry fabrique le corps et la tête de l'araignée en soudant ensemble un petit et un grand fer à cheval. Comme toujours, il nettoie la soudure.
Ensuite, les pattes peuvent être mises en place. Ce qu’il fait sans spécialement mesurer. Thierry effectue la soudure avec une soudeuse à électrodes ou une soudure à l'arc. En maintenant ensemble sous tension une électrode et un métal, un arc électrique se créé qui fait fondre l'électrode et soude ainsi le métal.
Une fois que toutes les pattes sont soudées au corps, il est temps de passer à la tête de l'araignée. Pour lui ajouter des yeux, Thierry soude au bon endroit à l’électrode. Le matériau pour cette forme c’est une boule qui sert d'oeil. Au dos, il soude deux clous de fer à cheval en guise de crocs.
Pour faciliter son bricolage, Thierry pose une plaque sur son bloc de serrage. De cette façon, il peut vérifier que l'araignée soit bien droite. Si nécessaire, il affûte un peu les pattes pour que l'araignée se maintienne parfaitement.
Il affine également ses points d’attaches supérieurs pour éviter des arêtes coupantes. L'araignée se noircit ensuitee avec la bombe aérosol. Le corps, les yeux et les dents reçoivent une couleur orange.
Le bricolage de Thierry est à présent terminé. Vous aussi vous voulez inspirer nos téléspectateurs? Vous êtes fier de ce que vous avez accompli durant votre rénovation? Alors envoyez-nous tout ça par e-mail à cestmoi@dobbit.be. Et qui sait, peut-être que vous vous verrez bientôt à l’oeuvre sur notre antenne.

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.