Regardez gratuitement et illimité

Inscrivez-vous

Autoconstruction - épisode 64

Finir le jardin et suspendre les radiateurs - Ep. 64 - Nous en sommes au point où nous pouvons mettre la touche finale au jardin. Nous plaçons les plantes vivaces et finalement nous aménageons la pelouse avec des plaques de gazon. Ensuite, nous effectuons le raccordement de nos radiateurs, de sorte que le système de chauffage soit complètement terminé.

Transcription 

Dans l'épisode précédent, nous avons réaménagé notre allée.

Nous avons réalisé une fondation stable en débris de béton, après quoi nous avons posé une couche d'égalisation et des plaques de stabilisation. Que nous avons finalement remplis de graviers.


Dans cette émission, nous mettons la touche finale à notre jardin. Nous plaçons les vivaces après quoi nous posons le gazon.

Ensuite, nous ferons le raccordement de nos radiateurs à l'intérieur.
Comme pour le reste du jardin, nous le faisons faire par un professionnel. Le raccordement des radiateurs, nous le faisons nous-mêmes, avec notre kit de montage.

De cette façon, nous pouvons économiser jusqu'à 8.000 euros sur l'installation complète de notre chauffage, donc aussi bien le chauffage central que le chauffage par le sol au rez-de-chaussée!


Nous finissons à l'extérieur avec la touche finale de notre jardin, les vivaces et la pelouse.
Pour pouvoir placer les plantes, nous devons d'abord préparer le sol.

En le creusant, nous rendons le sol plus facile à travailler et nous apportons plus d'oxygène dans le sol.
L'entrepreneur de jardin ajoute immédiatement un amendement de sol. C'est une substance organique très légère avec un supplément d'humus et de NPK, ce qui assure une bonne croissance des plantes.

Le sol est ainsi aéré et retient les nutriments et l'eau, ce qui assure un meilleur enracinement.

L'engrais n'est pas recommandé pour les vivaces, car il ne fait qu'encourager la croissance des feuilles et réduit la floraison.
Avec un crochet à fumier, il veille maintenant à ce que les granulés se mélangent bien avec le sol.

En même temps, il rend également le sol beau et lisse, afin qu'il n'y ait plus de grosses mottes.
Sur le plan du jardin, il peut maintenant voir où les vivaces doivent être placées. L'architecte paysagiste l'a conçu suivant un style sauvage, afin que les plantes les plus sauvages forment un contraste avec l'austère terrasse en béton. Il crée ainsi une sorte de prairie fleurie.
En plaçant d'abord les différentes espèces avant de les planter, vous pouvez déjà vous faire une idée du résultat final et corriger si nécessaire.

Elles doivent être plantées en groupes de 3 à 5 plantes par espèce. Si vous ne deviez qu'en mettre une seule, le résultat serait beaucoup moins beau.
Si vous êtes satisfait de la disposition, vous pouvez alors planter.

Il est très important que la motte de racines soit bien mouillée. Si elle n'est pas assez mouillée, vous pouvez le faire en mettant la plante dans un seau d'eau.

Quand il n'y a plus de bulles d'air, alors la motte est saturée d'eau et elle est idéalement prête pour la plantation!
Vous faites alors un trou suffisamment profond avec une petite pelle et vous y mettez la vivace.

Remplissez ensuite le trou de terre, jusqu'à ce qu'il soit bien rempli.
De telles plantes vivaces sont idéales si vous voulez habiller le fond de votre jardin d'une manière colorée sans avoir trop d'entretien.

Parce qu'il ne faut les couper qu'une fois par an. Et il est préférable de le faire juste après l'hiver, afin qu'ils puissent mieux résister au gel pendant l'hiver!
Une fois que tout a été plantés, vous pouvez tout arroser jusqu'à ce que le sol soit bien mouillé.

Au début, il est préférable de les arroser de temps en temps si vous remarquez qu'ils sont trop secs, afin qu'ils s'enracinent bien dans le sol.
Une fois que les plantes vivaces ont été plantées et arrosées dans tout le jardin, l'entrepreneur couvre l'espace entre les plantes. Il le fait avec des granulés de lave.
Cette couverture du sol est nécessaire pour lutter contre les mauvaises herbes.

Les pierres de lave sont également poreuses, elles laissent donc facilement passer l'humidité. Le sol sèchera moins rapidement grâce à la couche protectrice.
Tout ce que vous avez à faire c'est de mettre les granulés de lave entre les vivaces et de les répartir bien lisse jusqu'à ce que le sol soit complètement couvert.
En principe, vous pouvez aussi utiliser des écorces d'arbre comme couverture du sol, mais cela entraîne une acidification plus rapide du sol.
Une fois les granulés appliqués, pulvérisez-les à nouveau avec de l'eau et c'est prêt!
Last but not least, il nous reste encore à poser notre gazon…
Ici aussi, nous devons préparer le sous-sol pour une pose optimale.

Afin de ratisser finement le sol, l'entrepreneur de jardin utilise un râteau à gazon. Le râteau a de fines dents d'un côté et une latte de l'autre. En retournant simplement le râteau, il peut également directement niveler le sol.
La meilleure façon de ratisser, soit dit en passant, est en forme de V, avec un angle de 45 degrés.
Avec le niveau de notre sous-sol, nous restons à quelques centimètres sous le niveau de la terrasse. De cette façon, la terre des plaques de gazon sera en dessous du niveau de la terrasse et causera moins de saleté.

L'herbe sera juste au-dessus de la terrasse et de nos bordures, ce qui sera idéal pour la tondeuse robot!
Une fois que le sol a été finement ratissé et lissé, tout est encore roulé, pour que tout soit parfaitement plat.

Il est nécessaire de rouler environ 3 fois pour que la surface soit bien ferme et régulière.
Ensuite, on met un peu plus d'engrais.

Celui-ci libère graduellement ses nutriments dans le sol, afin que la pelouse soit nourrie pendant une longue période.
La couche supérieure est à nouveau légèrement ratissée avant que les bandes de gazon soient placées.

Parce qu'ici on va poser un gazon en rouleau.
Ce sont des morceaux de gazon qui sont cultivés dans un autre endroit et ensuite découpés. Ils se composent d'une fine couche d'herbe avec un système racinaire dense et un peu de terre et sont enroulées proprement.

Ces rouleaux sont ensuite déroulés dans votre jardin, où l'herbe repousse rapidement sur le sol.
Placez la plaque bien contre le bord, poussez un peu l'extrémité de la plaque, puis déroulez-le.
Vous placez la prochaine bande contre la première et vous la déroulez.
Ce qui est très important lors de la pose du gazon en rouleau, c'est que les coutures soient bien posées les unes contre les autres.

Commencez donc par bien positionner la plaque et poussez l'extrémité avant de la dérouler pour ne pas avoir à tirer sur la plaque, car cela l'endommagerait.
Les plaques peuvent encore une peu rétrécir après leur installation, il est donc important que les raccords soient partout bien ajustés.
Il est d'ailleurs préférable de poser les bandes dans le sens de la longueur, car c'est ainsi que cela va le mieux.

Et assurez-vous également de ne pas marcher sur les plaques lorsque vous les placez.
Une fois que vous arrivez à la fin de votre première rangée, coupez l'excédent à l'aide d'un couteau ou d'une scie à élaguer. S'il s'agit d'une jonction droite, vous pouvez également utiliser une pelle.
Pour la deuxième rangée, nous allons maintenant à nouveau ratisser un peu le sol.
Nous optons pour un appareillage sauvage, donc nous utilisons le reste de la pièce pour commencer notre prochaine rangée.

Mais attention! Si la pièce restante est inférieure à 1/3 de la longueur totale d'un rouleau, il est préférable de placer la pièce restante quelque part au milieu de votre rangée. Un morceau trop petit au début ou à la fin sèchera plus vite et donnera un résultat moins beau.
Bien sûr, un appareil en demi-brique est également possible, tant que les coutures ne tombent pas au même endroit.
Les bandes de gazon que nous utilisons sont fraîches du jour et ont été stockées sous vide réfrigéré. C'est pourquoi il n'est pas nécessaire de les mouiller au préalable.
Si votre sol n'est pas trop sec, vous pouvez en principe poser le gazon en rouleau toute l'année.

Si vous voulez semer de l'herbe, il est préférable de le faire en septembre ou en octobre, afin d'avoir beaucoup moins de mauvaises herbes dans votre pelouse.
Dès que votre pelouse est installée, vous devez la rouler à nouveau.

De cette façon, vous vous assurez que la plaque est bien en contact avec le sol et qu'elle s'enracine plus facilement.
Il est préférable de rouler dans la direction des plaques, afin de ne pas voir à tourner et tourner de trop, car cela pourrait endommager l'herbe.
Avec le gazon en rouleau, vous aurez un beau tapis d'herbe verte en un rien de temps. C'est aussi immédiatement une belle pelouse complète, contrairement à une version semée.

La pelouse est également exempte de mauvaises herbes et de mousse, ce qui la rend facile à entretenir!
Mais pour la garder belle et verte, il faut lui donner un peu de soin au début.

Immédiatement après l'installation, il est conseillé de lui donner environ 20 litres d'eau.

Pour connaître la bonne quantité, vous pouvez mettre un verre de bière dans votre gazon pendant l'arrosage. S'il est à moitié plein, c'est qu'il y a eu assez d'eau.
Pendant les 3 premiers jours, la pelouse doit être arrosée tous les jours.

Ensuite, quelques fois par semaine, il suffit d'arroser abondamment.

En laissant quelques jours entre chaque arrosage, l'herbe doit chercher l'eau plus profondément et aura donc des racines plus profondes!
Ce n'est qu'après environ 2 semaines que vous pourrez tondre pour la première fois, lorsque vous ne pourrez plus soulever les plaques et quand elles se seront bien attaché au sous-sol.

Mais faites-le avec la position la plus haute de votre tondeuse à gazon.
Ainsi, notre jardin est complètement prêt et nous nous rapprochons d'une habitation terminée!
Un travail qui doit encore être fait à l'intérieur c'est l'accrochage et le raccordement des radiateurs.
Les conduites d'eau chaude et d'eau froide sont bien sûr déjà prêtes.

We voorzagen die al tijdelijk van een stop, zodat de leidingen onder druk konden staan om de vloerverwarming op te starten. Daarom moeten we nu eerst het water terug aflaten en de eindstukken ervan halen, voordat we de radiator kunnen installeren.
Avant de commencer, nous mesurons, pour être sûrs, de quel radiateur nous avons besoin ici.

Le dessus du radiateur est indiqué sur son emballage, nous le positionnons donc correctement avant de le déballer.
Parce qu'il est préférable de présenter d'abord toutes les parties du radiateur et d'étudier attentivement le manuel, afin de ne pas se mettre au travail à la hâte.
Le radiateur dispose ici d'un raccord mural central et doit donc être suspendu au milieu au-dessus des tuyaux.

Sa hauteur est de deux mètres, ce qui nous permet de mesurer exactement où il doit se situer.

De toutes façons, il ne doit pas être trop haut, afin qu'on puisse encore l'accrocher sur les supports. Mais il ne doit pas être trop bas non plus, parce qu'il nous faut encore pouvoir faire le raccordement en bas.
C'est pourquoi nous dessinons d'abord la hauteur souhaitée pour notre radiateur et nous indiquons également le milieu du mur.

Nous utilisons cela comme référence pour positionner les supports.
Sur le manuel joint, nous pouvons voir à quelle distance du centre ils doivent venir, donc nous transférons ces mesures sur notre mur.

En maintenant notre support en place et en vérifiant la rectitude avec le niveau à bulle, nous connaissons la position correcte.
Nous dessinons directement les trous pour le montage sur le mur, cela va beaucoup plus vite que si nous devions tout mesurer.
Une fois que nous l'avons fait pour les deux supports, nous prévoyons les points d'attache.

Aux points indiqués, nous perçons un trou du même diamètre que les chevilles, afin qu'elles s'intègrent parfaitement dans le mur.

Ensuite, nous pouvons visser les fixations dans le mur avec des écrous M8. Utilisez également des rondelles afin que l'ensemble soit plus fermement serré.
Avec le niveau, nous vérifions toujours si les supports sont parfaitement droits l'un par rapport à l'autre, avant de les fixer définitivement.
Maintenant, nous allons connecter le bloc inférieur. En principe, vous pouvez aussi d'abord accrocher le radiateur et connecter le bloc inférieur après, mais avec un chauffage placé si bas, vous aurez alors moins de place pour travailler.
Raccourcir d'abord le manchon jusqu'au mur.

Sur le manuel, vous pouvez maintenant voir jusqu'où vous devez aller du mur au bloc inférieur. Pour nous, c'est un bon huit centimètres, alors nous raccourcissons notre tube alpex à cette longueur.
Après la découpe, il faut bien arrondir l'extrémité pour assurer l'étanchéité de la connexion. Pour ce faire, nous utilisons l'outil de calibrage fourni.

Choisir l'extrémité avec le bon diamètre et la tourner dans le tube. Assurez-vous de ne pas trop serrer, car cela ferait plus de mal que de bien.
Vous pourrez ensuite faire le raccordement.

Placez toutes les pièces dans le bon ordre sur l'extrémité du tuyau.
Il est très important que l'embout, avec les bagues d'étanchéité en caoutchouc, soit inséré directement dans le tube!

Si l'extrémité n'est pas calibrée, ou si vous la forcez trop, alors le caoutchouc va se déplacer et votre connexion ne sera jamais étanche!
Vous pouvez maintenant connecter le bloc inférieur.

Assurez-vous que les extrémités sont bien dans les trous et serrez bien le tout.
Vérifiez ensuite si votre bloc inférieur est à la bonne distance du mur.

Si vous faites le raccordement avant d'accrocher le radiateur, assurez-vous d'avoir une petite marge de manœuvre afin de pouvoir le raccorder facilement à votre radiateur.
Nous fermons toujours le robinet, pour qu'il n'y ait pas d'eau qui jaillisse.

Dès qu'on veut mettre la pression sur le radiateur, on le rouvre.
Une fois que nous avons également mis les cales fournies sur les supports, nous pouvons enfin raccorder le radiateur.
Ne sous-estimez pas le poids d'un radiateur, alors demandez de l'aide si nécessaire!
L'accrochage en soi n'est pas difficile, mais assurez-vous que le radiateur soit bien à la même distance du mur sur les deux supports. Vous pouvez le faire en comptant les dents sur le support, car il est bien sûr nécessaire que votre chauffage soit droit.
C'est non seulement plus beau visuellement, mais c'est aussi nécessaire pour un bon fonctionnement! S'il n'est pas complètement de niveau, il ne sera pas bien ventilé et chauffé et il fera aussi du bruit…
Lorsque les attaches sont bien serrées sur les rails, il faut aussi mettre les purgeurs d'air et les couvre-joints sur l'appareil, car il y a quatre ouvertures sur chaque radiateur.
Le purgeur d'air - reconnaissable dans notre cas par sa couleur blanche - doit être placé en diagonale aussi loin que possible de l'alimentation. Dans le cas d'une connexion centrale, c'est en haut à gauche ou en haut à droite.

Par exemple, si votre connexion se trouve en bas à gauche, vous pouvez brancher le purgeur d'air en haut à droite.
Les autres ouvertures sont fermées par un bouchon. Ils sont tous munis d'une bague d'étanchéité en caoutchouc, il n'y a donc pas besoin d'un cordon d'étanchéité supplémentaire.
Enfin, vous devez raccorder la partie inférieure.
Enlevez les capuchons de votre radiateur et posez le bloc inférieur sur le dessus. Serrez ensuite les anneaux de raccordement et fixez-les avec une clé plate.
Nos radiateurs sont toujours équipés de protections latérales, pour un look épuré. Il ne nous reste plus qu'à cliquer dessus.
Afin de pouvoir régler individuellement nos appareils de chauffage, nous ne devons évidemment pas oublier le thermostat.

Vous pouvez voir où il va venir sur le radiateur lui-même. C'est là où arrive un tube près de l'ouverture.
Si le raccordement se trouve en haut à droite - comme dans notre cas - vous n'avez d'autre choix que d'insérer le purgeur d'air de l'autre côté.
Avant de pouvoir raccorder le bouton du thermostat, vous devez visser l'insert du radiateur dans l'ouverture. Grâce à ce mécanisme, vous pourrez utiliser votre valve pour régler le débit - c'est-à-dire la quantité d'eau qui entre dans votre radiateur - et donc aussi pour déterminer la température.
Ensuite, vissez le bouton du thermostat. Ne jamais le serrer avec une pince, il suffit de le serrer à la main!

Ouvrez ensuite la tête pour que votre circuit ne soit pas fermé.
A l'avant de la partie inférieure, vous pouvez utiliser une clé Allen pour ouvrir à nouveau le robinet afin que l'eau des tuyaux puisse s'écouler dans le radiateur.
Pour mettre de la pression sur l'ensemble de votre installation, ouvrez le set de remplissage de votre chaudière, qui relie l'eau de ville à votre système de chauffage. De cette façon, vous remplissez toute l'installation avec de l'eau, jusqu'à ce qu'il y ait entre 1,5 et 2 bar de pression sur votre chaudière. Ensuite, vous purgez radiateur par radiateur, en commençant par le radiateur le plus bas de votre maison. N'oubliez pas que la pression sur votre chaudière diminuera pendant la purge et que vous devrez la remplir à chaque fois.
En purgeant, vous vous assurez que l'air dans vos tuyaux fait place à l'eau. Une fois qu'un jet propre sort du purgeur d'air, votre radiateur est complètement rempli et vous pouvez refermer le purgeur.
Vous répétez ce processus pour tous les radiateurs de la maison, du bas vers le haut.

Plus il y a d'air dans vos tuyaux au lieu d'eau, moins votre chauffage fonctionnera bien sûr. Il peut donc être nécessaire de purger l'air de temps en temps. Purger le radiateur en haut de votre maison sera suffisant, car l'air circule vers le haut.
N'oubliez pas d'ajouter un produit de traitement de l'eau à votre installation. Ce produit protège vos tuyaux contre le calcaire et la corrosion.
Fermez le set de remplissage de votre chaudière et raccordez le tube à celui-ci.

Ensuite, ouvrez à nouveau la valve et versez le produit dans votre installation jusqu'à ce que le bidon soit vide.

Refermez le set de remplissage, déconnectez le bidon, remettez le tuyau sur la chaudière et rouvrez tout.
Enfin, collez l'autocollant du bidon sur votre chaudière et indiquez la date à laquelle vous avez ajouté le produit.

De cette façon, tout le monde sait si un produit a déjà été ajouté et quand.


Avec le raccordement et la mise en service des radiateurs, notre système de chauffage est complètement terminé. Grâce à notre kit, nous pouvons économiser jusqu'à 8.000 euros.

Avec le montant provisoire de 83.230 euros, le montant épargné est maintenant de 91.230 euros.


Dans la prochaine émission, la cuisine sera placée.

Après le montage des colonnes d'armoires et de l'îlot, les appareils de cuisine et le plan de travail seront également installés.
Voulez-vous revoir l’émission? Surfez alors sur www.dobbit.be!

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.