Regardez gratuitement et illimité

Inscrivez-vous

Les accroches sur les Trophées Sanilec

Partagez ce vidéo sur Facebook

Transcription 

VO: Les trophées ne sont plus réservés aux personnages médiatiques – les Trophées Décoration et les Trophées Menuiserie par exemple visent à mettre le professionnel en valeur. Cette année était aussi organisée pour la première fois la remise des Sanilec Awards, pour lesquels les professionnels du secteur belge de l’installation pouvaient envoyer leurs projets les plus innovants. Cela vaut la peine de diffuser également les projets gagnants sur Dobbit tv car de nombreux particuliers ne savent pas à quel point le travail d’un spécialiste de l’installation est réellement pointu.

Femme 1: Nous avons tous l’impression que de nombreuses personnes ignorent ce qu’est le travail d’un installateur. Et ce, alors que ces personnes sont en fait très techniques, tout en étant très créatives dans leur travail. Par cette initiative, nous voulons mettre ces professionnels en valeur de façon positive.

VO: Un jury spécialisé composé de sept professionnels issus de différentes disciplines a évalué les projets à chaque fois sur base du concept technique, de la créativité utilisée et des solutions innovantes qui en découlent, et du degré de difficulté de l’installation.

Homme 1: Les tendances que j’estime personnellement importantes sont la recherche de solution exemptes de fossiles et l’utilisation des pompes à chaleur, combinées avec par exemple des systèmes hybrides. Et aussi la recherche de la meilleure solution, ce qui peut varier par projet.

VO: Une première catégorie du concours qui était proposée était réservée aux écoles techniques. Ainsi PXL Tech veut apprendre à ses étudiants un maximum de disciplines et les préparer à leur avenir professionnel via un espace spécialement aménagé. Pour cette raison, le premier prix a été décerné à ce projet.

Homme 2: Nous utilisons notre école supérieure en fait comme un ‘laboratoire vivant’ et étudions toujours de nouvelles technologies, le travail et le développement novateurs. Il s’agit d’un certain projet thématique, un projet de recherche donc, mais les étudiants sont en fait le partenaire central. Nous corrigeons et donnons des informations, mais en fait nous sommes une équipe. Et c’est un point très important. PXL Tech a un certain facteur X, et cela implique que nos étudiants sont en fait des collègues junior.

VO: Dans la catégorie ‘Chauffage’, Tom Dekeyser a reçu le premier prix, en raison de son installation qui a rendu une maison totalement indépendante du réseau d’électricité. Ceci a nécessité différents composants.

Homme 3: L’installation principale est constituée d’une chaudière à pellets avec moteur Stirling… En combinaison avec des panneaux PV et un stockage sur batterie. Donc celle-ci sert à stocker l’énergie électrique. Des panneaux thermiques sont aussi présents pour préparer l’eau chaude pendant les mois estivaux. Des panneaux PV vous permettent de produire et de stocker votre électricité en été. En hiver, vous avez besoin de chauffage. La chaudière produit aussi de l’énergie électrique, donc vous pouvez la stocker en vue d’une utilisation ultérieure.

VO: L’énergie verte et l’écologie constituaient le fil rouge des envois, c’est indéniable. Sanitechniek a remporté avec ses solutions écologiques pas moins de deux trophées, dont le premier dans la catégorie ‘Installations Sanitaires’. A la demande de la ville d’Anvers, l’entreprise a installé un système pour pomper l’eau de l’Escaut et la réutiliser ensuite pour nettoyer les véhicules de l’administration de la ville. Une tâche qui n’était pas dénuée de défis naturellement.

Homme 4: Naturellement nous avons été confrontés à des défis. D’une part l’eau n’est pas une eau propre, il fallait donc effectuer des tests avant de pouvoir l’utiliser. Elle a été stockée dans un certain nombre de fûts, et des mesures de conductivité y ont été constamment effectuées. C’est déjà une difficulté, parce que cette procédure technique n’est pas encore souvent exécutée. Et un autre problème… Et bien, le Scheldekaai… Si vous vous y trouvez et que vous regardez vers le bas, vous pouvez voir que l’Escaut est parfois très proche, mais aussi parfois très éloigné. Ceci résulte des marées. Nous devions en tenir compte pendant le montage. Nous avons donc dû placer les techniques avec une grue spéciale. C’est bel et bien très exceptionnel. Encore un défi supplémentaire: le Scheldekaai est assez stable, autrement il ne pourrait pas retenir l’eau mais cela étant, nous devions donc aussi exécuter de lourds travaux de fondation pour pouvoir faire entrer les techniques dans le bâtiment.

VO: L’eau de l’Escaut pourrait aussi être utilisée différemment, par exemple pour le refroidissement. Cela offre des possibilités pour l’avenir.

Homme 4: Le seul inconvénient de l’eau de l’Escaut est que cette eau n’est naturellement pas une eau propre, elle doit donc être très bien filtrée. Cela reste un défi mais je suis convaincu que de bons filtres existent aujourd’hui, des filtres autonettoyants, pour pouvoir utiliser cette eau comme eau de refroidissement. Je pense que de plus en plus d’entreprises pourront utiliser l’eau de l’Escaut pour le refroidissement.

VO: Pour l’autre projet, avec lequel Sanitechniek a remporté le premier prix dans la catégorie ‘Climatisation’, on a opté dans un immeuble de bureaux pour une pompe à chaleur quatre tubes au lieu d’un système de refroidissement et chauffage classique.

Homme 4: Initialement, il était prévu d’installer une chaufferie classique, donc une machine frigorifique et un condensateur d’air, ce qui est une solution HVLC classique pour un immeuble de bureaux. Nous n’avons pas rencontré de problèmes avec cette solution. Mais nous avons alors pensé … Parce que nous avons de plus en plus d’expérience de certains aspects, par exemple également dans notre propre bureau… Il est en effet équipé d’une pompe à chaleur quatre tubes. Et quel en est le grand avantage? Et bien, vous avez le refroidissement et le chauffage dans une seule machine. En hiver, vous devez donc effectivement chauffer, en été vous devez uniquement refroidir, mais durant toute l’intersaison, vous pouvez chauffer et refroidir par la pompe à chaleur quatre tubes. Et cela la rend intéressante, certainement avec les systèmes à basses températures. Certainement dans les bureaux où sont souvent placés des plafonds climatiques, ce qui était aussi le cas ici. Il est alors plaisant de pouvoir assurer le refroidissement et le chauffage par la même machine, sans produire trop d’énergie.

Vo: Une autre méthode durable pour chauffer et refroidir recourt à un champ de forage géothermique. Van Maele en a placé une dans le nouveau centre logistique de Van Marcke et a ainsi remporté le premier prix dans la catégorie ‘Energie Renouvelable’.

Homme 5: Un champ de forage géothermique signifie que nous extrayons la chaleur du sol et que nous la distribuons dans le bâtiment via une pompe à chaleur. Au lieu du fonctionnement avec une chaudière au gaz naturel traditionnelle, nous allons utiliser la chaleur du sol, et en été nous pouvons aussi renvoyer la chaleur du bâtiment dans le sol.

VO: Le refroidissement s’effectue selon le principe ‘freecooling’.

Homme 5: Avec Freecooling, nous allons en fait intégrer dans la ventilation le froid extrait du sol, afin de refroidir le bâtiment.

VO: Ici s’achève le compte-rendu des Sanilec Awards 2019. Pour de plus amples informations sur les projets, surfez sur le site internet de Sanilec.

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.