Regardez gratuitement et illimité

Inscrivez-vous

Faites une porte de jardin durable

Un portail de jardin en bois peut coûter beaucoup d'argent. Dans cet épisode, nous vous proposons une alternative abordable. Pour ce faire, nous utilisons du Thermowood. Il s'agit d'un bois traité thermiquement, de sorte qu'il peut concurrencer le bois dur. 

Transcription 

On doit tout d’abord retirer le cadre de l'ancienne porte de jardin. Il n'a pas été placé correctement. On a un poteau ancré dans le mur et l'autre a pourri. Un vent violent a finalement brisé la porte, et il était donc temps de la remplacer. Nous prévoyons de nouveaux poteaux. Ceux-ci sont légèrement plus robustes.
Comme cette porte se situe entre deux murs, nous installons d’abord les poteaux. De cette façon, nous pouvons mesurer l'espace entre les deux piliers et adapter le portail à la taille souhaitée.
Pour placer les poteaux, utilisez une pelle et une pelle, une scie à onglet, un produit d'imprégnation, du caoutchouc liquide et des pinceaux.
Une partie de ces poteaux, environ un tiers, se retrouvera dans le sol. Vous ne pourrez plus traiter cette partie par la suite, ce sera donc notre première tâche.


Le produit d'imprégnation empêche le développement de champignons ou d’autres moisissures du bois. Il vous suffit de l'appliquer avec un rouleau de peinture adapté à la lasure, puis de le laisser suffisamment sécher.
En dessous, nous appliquons une couche de caoutchouc liquide. Nous protégeons encore mieux contre la pourriture la partie du bois qui pénètre dans le sol. Appliquez la couche jusqu’au niveau du gazon.
Au dessus, nous avons vu un petit toit. Ce couvert garantit que l’eau ne reste pas sur le poteau. L'eau stagnante risque de pourrir le bois, nous devons donc l’éviter.
Pour cela, nous avons réglé notre scie à onglet de biais. Un angle léger suffit déjà, mais si vous préférez le rendre plus marqué, rien ne vous en empêche.
Sciez le sommet du poteau. Assurez-vous que votre coupe dépasse le centre du poteau. Tournez ensuite le poteau d'un quart de tour. Assurez-vous que votre lame de scie soit bien alignée avec le bord de la découpe que vous venez d’effectuer. Tournez à présent le poteau d'un quart de tour et faites de même. Et continuez de la sorte jusqu'à obtenir une belle pyramide au sommet du poteau.
Maintenant placez les poteaux. Pour cela nous creusons un trou dans le sol. Réservez temporairement la terre de côté. Vous en aurez besoin plus tard pour combler une partie du creux. Si nécessaire, retirez une partie du pavement. Votre trou doit faire environ cinquante centimètres sur cinquante. Nous glissons les poteaux dans le sol, à environ un mètre, afin de nous assurer que le trou soit suffisamment profond.
Vous pouvez ensuite aligner les poteaux. Nous voulons que la porte s’aligne à la façade, nous tendons donc une cordelette à même hauteur que la façade. De cette façon, nous alignons la position du deuxième poteau. Nous nous assurons que la corde ne touche pas la façade, afin que la ligne soit tendue. Indiquez de l’autre côté où le poteau devra arriver.
Pour que les poteaux arrivent à la même hauteur, nous vérifions avec un niveau. Mesurez un mètre à partir du sol et utilisez cette mesure à l’autre bout, là où le deuxième poteau doit être placé.
Tout a été creusé assez profondément? Vous pouvez alors placer les poteaux. Fixez-les pour le moment avec des cales et des pinces à colle. Vous pourrez ainsi encore toujours ajuster la position de votre poteau. Ne placez pas le poteau perpendiculairement, mais laissez-le basculer très légèrement vers l’extérieur. Une porte pèse toujours un peu, et donc, une fois la porte attachée, le poteau se penchera légèrement vers l’intérieur.
Pour plus de solidité, nous ancrons le poteau dans le mur. Pour ce faire, percez d’abord un trou dans la porte avec une mèche à bois plate, de façon à ce que la tête d’une vis tire-fond s’y glisse. Percer un trou avec un foret à travers lequel la partie filetée de la vis peut passer. Vous pouvez maintenant utiliser le point central réalisé par votre perceuse pour centrer ce trou.
Pour transférer cette position sur le mur, utilisez une mèche à pierre de même diamètre. Retirez le poteau et percez plus profondément dans le trou, mais cette fois avec une perceuse au même diamètre que le bouchon. Insérez le bouchon dans la cavité et replacez le poteau. Vous pouvez fixer le poteau au mur avec les vis tires-fonds.
Mais en ancrant uniquement le poteau au mur, il ne sera pas bien fixé. Nous bétonnons le poteau dans la terre. Nous réalisons cela pour les deux côtés. Nous veillons à ce que la majeure partie du béton se trouve à l'intérieur et du côté de l’ouverture de la porte. Le poids de la porte tirera le poteau dans cette direction.
Nous remplissons principalement la cavité avec du béton à prise rapide. Assurez-vous que le puits soit un peu humide et ajoutez le mélange sec. Ajoutez un demi-sac de ce béton à prise rapide dans le trou et une moitié d’eau. Sur l'emballage, vous trouverez le nombre de litres d'eau dont vous avez besoin par sac. Alternez et mélangez tant que possible.
Le béton rapide a séché? Vous pouvez ensuite remplir le trou avec une partie du sable qu’il vous reste. Si le béton a séché, vous pouvez également ôter les cales.
Nous fabriquons ensuite la porte nous-mêmes au sein de notre atelier. Nous réalisons notre cadre, ce qui signifie que nous devons d’abord découper certaines des poutres à la taille voulue.
Pour cela, nous utilisons une scie, une perceuse à vis, des vis et de la colle à bois.


Le bois imprégné est un bois résineux chimiquement protégé. Le bois est traité sous vide, puis un produit d'imprégnation y est ajouté. De cette façon, le bois se protège des champignons tout en conservant sa résistance.
Découpez tous les éléments à la bonne taille selon le plan, et triez-les. Marquez également toutes les pièces identiques. Vous retrouverez ainsi immédiatement la bonne pièce.
Pour scier systématiquement la même pièce, utilisez la première comme modèle. Rassemblez-les, et marquez où vous devez découper. De cette façon, vous n'aurez plus à mesurer chaque fois.
Vous pouvez ensuite créer le cadre. Ce qui sera plus facile à même le sol. De cette façon, vous petre sûr de bien l’aplatir. Commencez par disposer toutes les pièces de votre cadre.


Une fois que vous avez disposez le cadre, mesurez à nouveau toutes les dimensions et comparez-les avec le plan. Vous vérifiez d'avoir travailler correctement.
Placez de suite les poutres en vous assurant que les cernes de croissance du bois se trouvent en direction opposée. Vous l’empêcherez ainsi de se déformer.
Appliquez la colle à bois de construction là où deux pièces doivent se rejoindre. Alignez les pièces puis vissez-les ensemble. La combinaison de vis et de colle à bois fournit un joint solide.
Ne collez pas de suite tout ensemble. Et vous ne vissez pas les coins, là où les cales devront venir. Plus tard, vous devrez encore enlever du bois.
Pendant que vous vissez, vérifiez régulièrement de bien travailler à angle droit. Certainement avant de définitevement figer les coins. Pour une grande structure, vous pouvez le faire plus facilement en mesurant les diagonales. Si celles-ci disposent de la même longueur, votre construction sera forcément carrée. Sinon, vous devrez tout ajuster jusqu'à obtention d’un cadre bien carré.
Vous réalisez ensuite les cales. Commencez par placer une première pièce là où elle devrait être. Indiquez précisément où vous devez couper un morceau.
Réglez votre scie à onglet pour le bon angle. Sciez les cales afin qu'elles correspondent parfaitement. Si vous ne parvenez pas à scier le coin avec votre scie à onglets? Vous pouvez tout aussi bien opter pour une scie à dos. Elle vous offre également une découpe bien droite.


Connectez à présent toutes les pièces qui ne sont pas encore fixées avec de la colle à bois et des vis.
Le premier cadre terminé, vous pouvez également réaliser la seconde palette. Cette aile sera exactement la même. Et maintenant que vous en avez déjà créé une première, le second se réalisera un peu plus vite.


En principe, vous ne devez pas prépercer un bois si tendre pour visser les vis. Mais nous le faisons près du bord du bois. Nous évitons au bois de se fendre.
Le cadre est terminé et les poteaux ont été placés. Mais nous n'avons pas encore fini. Nous devons encore recouvrir le cadre, placer l’armature et tout installer sur site. Ce que vous pourrez suivre dans notre prochain épisode.

 

Dans la partie précédente, vous avez déjà pu voir comment placer notre porte de jardin. Celle-ci se trouve entre deux éléments, et nous avons placé les poteaux en premier. Ils ont été fermement ancrés dans le béton. Ensuite, nous avons mesuré entre les poteaux pour que la porte du jardin soit bien faite sur mesure. Nous avons fabriqué le cadre en bois imprégné, et nous avons prévu un battement pour limiter la fermeture de la porte du jardin. Nous avons également assuré la robustesse du cadre en ajoutant des cales.
Nous allons à présent recouvrir le cadre. Et la première chose que nous appliquons, c’est une toile de façade protectrice.


Par ailleurs, cette toile de façade se veut résistante aux UV. Un film de plastique normale serait endommagée par la lumière du soleil et s’abîmerait. Vous pouvez simplement agrafer la toile sur le cadre. Placez-la avec le côté sombre à l'extérieur. Prévoyez un peu de chevauchement sur les côtés.
Recouvrez les deux côtés du cadre pour une bonne protection. Vous pouvez ensuite replier une partie du recouvrement en haut. De cette façon, il est immédiatement protégé contre l'eau. Pour l'excédant de toile près du cadre, vous pouvez le découper.
Ensuite, nous pouvons recouvrir le cadre. Nous le faisons avec des panneaux à rainure et à languette. Nous le clouons avec un pistolet à clous. Vous les faites sur mesure avec une scie.
Nous avons d'abord scié le haut. Nous faisons avec un léger biseautage. De cette façon, il restera moins d’eau en haut. Nous posons les planches sur le cadre et veillons à ce qu'elles soient bien alignées au sommet. Le moyen le plus simple consiste à les aligner immédiatement avec le cadre. Ensuite, vous clouez les planches.


Vous pouvez fixer le bois thermique avec des clous galvanisés. Le bois n'attaquera pas les clous, contrairement au bois dur. Ici, nous utilisons des clous en acier inoxydable, car la tête des clous reste exposée. Si les vis devaient rouiller, des marques de rouille auraient pu se former sur le bois.
Vous devrez probablement adapter la dernière planche dans le sens de la longueur. C'est plus facile avec une table de sciage. Ajustez le guide longitudinal, et découpez la planche à la taille souhaitée.
La partie supérieure s’aligne bien avec le cadre. Pour obtenir le bas bien droit, utilisez une scie circulaire. Le long d'une règle, vous découpez toutes les planches en même temps. Vous pouvez également le réaliser avec un angle, de manière à obtenir un écoulement naturel pour les gouttes de pluie.
Si les deux battements de la porte sont recouverts, vous pouvez monter le raccord de porte. Nous prévoyons trois poignées. Nous les plaçons de manière à ce qu’elles se retrouvent exactement dans les poutres du cadre. De cette façon, nous pouvons solidement les fixer dans le portail.
Alignez selon l’endroit où les gonds doivent se placer. Percez le bois où les ouvertures sont prévues pour les vis tire-fonds.
Nous utilisons des tire-fonds de même couleur que les gonds. C'est le plus joli. Vous pouvez simplement les visser avec une clé ou une clé à cliquet, mais vous pouvez aussi les fixer avec un perceuse-visseuse et un foret à tête hexagonale.
Vous pouvez également placer des verrous au sol. Ceux-ci bloquent la porte en cas de vent, ou la verrouillent solidement.
Avec les gonds, les derniers éléments de notre porte sont attachés, il est temps de l’amener sur place.
En chemin, nous faisons quelques courses. Nous avons notamment besoin d’une signalisation pour que personne ne se gare devant le portail.
Là, vous placez la porte sur quelques blocs. Essayez d’immédiatement la placer à bonne hauteur.
Vous pouvez maintenant fixer les supports là où gonds sont accrochées. Il suffit de les glisser et de les attacher aux poteaux. Utilisez des vis robustes pour cela, car un poids conséquent s’appuiera sur ces gonds.
Après avoir placé la première aile, vous pouvez également monter la seconde. Vous pouvez utiliser des coussins de montage afin de relever et d’aligner les portes. Vous pouvez le gonfler à la hauteur souhaitée. Pour abaisser un peu la porte, laissez s’échapper un peu d’air des sacs. La porte se situe-t-elle enfin au dessus à la même hauteur? Vous pouvez alors également monter les gonds de l’autre côté.
Ce passage doit bien sûr rester libre, à tout moment. Pour que les voisins ne se trompent pas, nous ajoutons un autre panneau.
Nous ajoutons également une autre signalétique. Ici, les visiteurs, surtout indésirables, sont avertis de la présence d'un chien.
Collez les plaques avec de la colle polymère. Celle-ci adhère aussi bien aux briques qu’au plastique dur, à partir duquel les panneaux ont été fabriqués.

 

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.