La construction belge peut gagner en efficacité en numérisant la spécification du béton

Pour beaucoup de gens, "le béton, c'est du béton". Mais ceux qui sont actifs dans le monde de la construction savent que ce n'est pas aussi simple. La spécification du béton pour une application particulière sur le chantier est un travail délicat. En Belgique, le prescripteur (architecte ou bureau d'études) s'appuie sur la norme européenne NBN EN 206 et son complément belge NBN B 15-001 pour la spécification du béton. Le prescripteur transmet les spécifications via le cahier des charges à l'entrepreneur, qui passe commande à la centrale à béton. Pendant la phase d'exécution, la centrale à béton se charge de livrer le béton demandé et l'entrepreneur peut alors commencer à l'utiliser dans ses travaux. Mais dans la pratique, beaucoup de choses peuvent mal tourner dans ce processus.

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

 

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.