Comment poser du stratifié flottant

Besoin d'une rénovation rapide du sol ? Pensez au stratifié, c'est sûr ! Sans collage, vous pouvez simplement le poser sur un sous-plancher existant. Roger vous montre comment faire !

Transcription 

La surface doit être plate; il peut y avoir environ quatre millimètres de différence par deux mètres. Assurez-vous de vérifier cela à l'avance avec un niveau à eau assez long. S'il y a des éléments irréguliers, lissez-les. Vous comblez également les trous. C’est qu’une surface inégale pourrait provoquer par la suite des craquements du sol stratifié.
Le stratifié doit s’acclimater pendant au moins quarante-huit heures dans une pièce à une température de 18 à 25 degrés Celsius, sans ouvrir l'emballage. Assurez-vous de les placer à plat sur le sol pour qu’ils ne se plient pas et, si vous en avez en suffisance, empilez-les de manière à ce qu’ils gardent contact au maximum avec l’air ambiant.*
Vous nettoyez également la surface à fond. Notez que la pièce ne doit pas être humide lorsque vous commencez à travailler.


Une autre petite tâche. Les meubles de cuisine disposent encore des plinthes. On peut les retirer. Pour obtenir un meilleur résultat, le stratifié devra passer légèrement en dessous.

Ceux-ci peuvent être mis de côté pour le moment. Afin de ne pas se tromper sur les éléments à replacer par la suite, marquez les plinthes.


Le vrai travail peut enfin débuter. Le stratifié s’installe comme un plancher flottant; le sol doit donc pouvoir se déplacer librement. Dès lors, vous n'allez pas le fixer comme pour un véritable parquet. Tout d'abord, il y aura une sous-couche insonorisante sur laquelle le stratifié sera posé. Rouler cette couche et couper sur mesure. Tenez également compte des angles afin d’ajuster partout cette couche inférieure. Ceux qui disposent d’un chauffage par le sol devraient choisir un type de sous-couche approprié pour cela.
Scellez les joints entre les bandes avec le ruban d’aluminium fourni. Ce qui offre deux avantages: vous pouvez fixer les bandes et elles ne se déplaceront plus. Le sol est ici au premier étage, mais une fois que les joints entre les bandes sont scellés, vous créez également une protection pare-vapeur entre la surface et la chape.


Le travail peut se poursuivre; on prévoit le stratifié à portée, mais nous allons parler technique par la suite. Nous déterminons d'abord la direction de la pose.

 


Divisez cette distance par la largeur d'une lame. Le but est de ne jamais se retrouver avec une lame de moins de cinq centimètres de large. Si tel devait être le cas, vous devez modifier la largeur de la première rangée. Ensuite, découpez les lames de la première rangée dans le sens de la longueur, tout en conservant une largeur d’au moins cinq centimètres.


Le centre de la pièce a été déterminé. Nous connaissons aussi maintenant la partie excédentaire des rangées de départ. Découpez le stratifié sur mesure. Vous travaillez à la scie sauteuse? Prévoyez une lame de scie aux dents bien acérées pour disposer d’une belle coupe. Normalement, vous sciez au dos de la lame pour un meilleur résultat, mais dans la première rangée, on ajoutera un plinthe qui recouvrira bien le joint. Et là où nous commençons dans le coin, les dents du stratifié peuvent être enlevées.
Le sol s’installe en prévoyant un joint de dilatation, en cas de fluctuations de température. Un joint de dilatation de huit à dix millimètres près des murs et autres structures fixes est nécessaire. Utilisez des cales.
Une fois la première rangée posée, vous pouvez commencer à clipser les rangées suivantes. Faites cela dans une configuration asymétrique. Avec le surplus de la rangée précédente, vous entamez la suivante. Cela offre un rendu déstructuré des joints de tête. Chaque fois que vous ne pouvez pas placer une lame complète à la fin de la rangée, vous devez mesurer avec précision la longueur pour la lame restante. Avec une scie à dos, tout est scié très précisément. Assurez-vous que vous disposez d’une lame de scie aux dents appropriées. C’est qu’une lame de scie spécifiquement pour stratifiés comporte de nombreuses dents qui garantissent une coupe optimale. Clipser se veut assez simple: attachez d'abord l’extrémité, puis fixez en longueur.

Vous pouvez accomplir ce travail avec une paire de mains supplémentaire: une personne pose le stratifié, l'autre coupe les lames restantes. Une fois que vous avez trouvé le bon rythme, vous progresserez facilement à un rythme soutenu.
Assurez-vous de mélanger suffisamment les lames des emballages: ceci afin d'obtenir une différence de couleur naturelle ou de structure de grain, certainement pour un aspect boisé. Vous tombez sur deux lames identiques? Mettez-les ailleurs.
Ici et là, du sur-mesure sera nécessaire. Vous travaillez le mieux avec la scie circulaire à guidage longitudinal. Lors du dimensionnement, tenez compte de la distance entre votre lame de scie et le guide longitudinal. Découpez la partie nécessaire. Rehaussez légèrement la pièce travaillée afin de ne pas découper dans votre table de travail.
La cuisine est attaquée alors que le salon lui aussi a été abordé. De cette façon, nous pourrons établir une belle transition entre ces deux espaces. La première rangée est posée facilement. Suivez toujours l’asymétrie: Il faut que l’écart soit suffisamment longs; au moins une trentaine de centimètres. Et n'oubliez pas de fixer des cales. La facilité pour une telle construction en sol flottant, c’est que vous ne devez jamais ni coller ni visser dans le sol. En termes de praticité et de temps, c’est un gain considérable.
C'est ici un grand espace qui vous permet de poser plusieurs lames les unes après les autres. Alors placez certainement quelques paquets à proximité. Vérifiez toutes les lames pour repérer les défauts visibles sous une lumière optimale. Faites cela à la fois avant mais aussi durant l'installation. Les planches présentant des défauts seront bien entendu écartées.

 

 

Le travail continue pendant un moment jusqu'à ce que les lames des deux pièces se rejoignent. Il est temps de les associer.

 


Un autre point d’attention pour les ouvertures de porte. Les cadres de porte en bois doivent être suffisamment raccourcis pour permettre l’adaptation d’une lame stratifié et d’une sous-couche. Vous pouvez le faire manuellement avec une scie à dos réversible*, mais cela prend beaucoup de temps. Un multitool vous offre une solution idéale. Placez un morceau récupéré de stratifié sur la couche inférieure et laissez la lame de scie reposer dessus afin de pouvoir ôter l’écart adéquat du cadre.
Le stratifié a quant à lui été posé dans tout l'espace de la cuisine. Les plinthes au bas des meubles de cuisine peuvent être replacés.


Pendant la pose du stratifié, les encadrements de la deuxième porte sont également traitées. Comme la poussière et les résidus par exemple. Supprimez-les. Toute la saleté qui se trouve sous le stratifié risque de causer un craquement par la suite, dès que vous foulerez cet endroit. Grâce au système de clic, vous pouvez assembler les lames de stratifiés manuellement à chaque fois. Dans les endroits difficiles à atteindre, un bloc de frappe sera utile. Utilisez un maillet en caoutchouc et tapez doucement jusqu'à ce que les joints se soient bien refermées partout.
Les cadres de porte ont déjà été raccourcis, mais les portes elles-mêmes ne l'ont pas encore été. Prévoyez une scie circulaire. Ne coupez pas immédiatement en une fois, mais à différentes profondeurs. De cette façon, vous ne forcez pas la lame de scie et vous obtenez une belle coupe.
Après cela, il vous sera très facile de reglisser la porte dans les charnières.
Effectuez une dernière découpe pour que ce coin soit également bien fini. Ensuite, il est temps de placer une barre de seuil dans la pièce. Mesurez d'abord la distance. Un tel profilé consiste en une base que vous devez visser, sur laquelle vous pouvez cliquer un profilé de couverture. Vous vissez la pièce de base dans le sol. Commencez par découper les deux pièces sur mesure. Pré-percez ensuite les trous de vis dans le sol de pierre. Nettoyez bien toute la poussière. Insérez les chevilles. Maintenant vissez le profilé de base. Et ensuite, il vous suffit de cliquer le profilé de couverture.
On termine encore la dernière partie du sol. Un bloc de frappe, c’est un accessoire pratique pour la toute dernière rangée. Vous l'accrochez derrière la lame en stratifié. Ensuite, donnez quelques coups sur le talon avec un marteau. La lame se connectera très facilement à la rangée précédente.


Vous fixez simplement les plinthes avec de la colle de montage. Quelques points de colle suffisent, après quoi vous pressez les parties coupées de biais contre le mur. Le mieux consiste à réaliser le bisauté avec une scie à dos. Cela garantit une coupe parfaite de sorte que les plinthes se chevauchent et rejoignent parfaitement. Même lorsque vous ne travaillez pas dans les coins, vous pouvez toujours choisir de faire la transition entre deux plinthes de biais. Cependant, les murs ici ne ressortent pas forcément bien, de sorte que les joints sont parfois légèrement ouverts. Vous pouvez toujours y remédier par la suite avec un mastic acrylique.
Une bande élastique se place dans le joint de dilatation à la hauteur du cadre de la fenêtre, qui pourra se dilater en cas de différence de température. Achevez le joint avec un mastic de couleur similaire à celui du cadre en aluminium, et suffisamment élastique.

Le silicone doit également pouvoir se dilater pour ne pas se fissurer avec le temps. Travailler depuis les coins vers le milieu. Et enfin, retirez le ruban adhésif.
Un sol stratifié se nettoie très facilement. Nettoyez-le avec un balai, ou une raclettec avec un chiffon sec ou un aspirateur. Si vous souhaitez les nettoyer à l’eau, optez pour une serpillère bien essorée.

 

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.