Faites un mur végétal avec matériau de recyclage

Vous n'avez pas besoin de beaucoup d'espace pour le jardinage. Le jardinier Georges fabrique un mur végétal et cela fonctionne même avec des matériaux recyclés!

Transcription 

Le monde parle de plus en plus de politique climatique, de ces acteurs du changement, nous y sommes sensibilisés, et c'est important parce que notre planète est mise sous pression, alors chez Dobbit, nous ne pouvons pas rester à la traine; on a ici un sac pour PMC, que tout le monde connaît, un PMC que vous payez pour qu’on vienne le chercher; nous allons l’utiliser comme base pour la création d’un jardin vertical.


Pour commencer, nous trions; on a toutes sortes de tailles de bouteilles, et notre but là consite à rassembler les bouteilles du même genre.
Bien, on va prendre une bouteille, ce sera la bouteille du bas, on laisse donc le bouchon et on perce un trou dans le bouchon pour que ce trou serve à drainer l'excès d'eau de la première bouteille. Ce que nous allons faire à présent, c'est découper le fond. Nous commençons par entailler avec un cutter, et ensuite avec les ciseaux, nous découpons au fond.
Nous allons remplir notre première bouteille avec un bon terreau de jardin. Il s’agit d’un mélange de compost et de terre contenant des substances nutritives. Voilà, et on conserve ça sur le côté.
Voilà, cette bouteille aussi se remplit de terreau et viendra se superposer aux autres.
Nous la remplissons jusqu’à environ dix centimètres du bord supérieur, car cette bouteille viendra ici au-dessus, nous en remplirons quelques-unes et nous les assemblerons comme une tour. Ensuite, nous réalisons des ouvertures, dans lesquelles nous planterons de quoi cultiver, soit des herbes ou encore de la laitue - des légumes - voire même des fleurs. On la met de côté pour le moment.
Et nous remplissons une autre bouteille: avec le même système; on enlève le fond et on empile les bouteilles.


Bien, de quoi avons-nous besoin? Un côté ensoleillé. Il ne doit pas nécessairement être au soleil toute la journée, ce sera en fonction du type d'herbes ou de légumes que vous souhaitez cultiver, mais plutôt au sud ou au sud-ouest. Et de quoi d’autres avons-nous besoin? Un morceau de clôture, un fil de jardin est utilisé ici comme soutien pour fixer nos bouteilles avec des colliers, des ficelles ou du fil de fer. Nous allons fixer cela sur cette paroi; J'ai déjà préparé une vis ici ... et voila ... On va aussi fixer ici.
Nous réalisons la même chose en bas. On serre un peu le fil. Et ici un autre exemple: vous n'avez pas besoin de le visser complètement, gardez un peu d'espace, un doigt disons, pour que nous puissions installer facilement nos colliers de serrage. Maintenant, si le poids s’alourdit un peu trop, nous aurions pu mettre une vis ici aussi, ce que nous allons faire par sécurité. Voilà, une fixation solide. C’est la base sur laquelle nous allons débuter la tour à conteneurs.


Nous allons maintenant fixer la première bouteille. J'utilise des colliers de câble, mais cela peut tout aussi bien être un fil de fer ou de nylon, c’est comme vous voulez. Voilà, la bouteille numéro un. Nous allons placer la seconde au dessus. Ici, nous avons retiré le bouchon, et ça se place dans la bouteille supérieure. Nous ne plaçons pas la sangle trop haut car nous réalisons ici une ouverture pour notre plante afin que notre sangle n’interfère pas. N'oubliez pas d’ôter le capuchon. Serrez autour le serre-câble. Voilà, nous avons maintenant une, deux, trois, quatre, cinq bouteilles, nous pouvons en principe aller jusqu'à sept, mais nous allons libérer un espace supplémentaire ici car il y aura un réservoir pour distribuer l'eau. Il s’agit d’une bouteille en PET avec un bouchon avec un trou dans laquelle on découpe le fond.
C'est une mèche de deux et demi, trois. On utilise maintenant un peu de sable et ce sable servira de filtre pour l’eau. On peut donc en retirer un peu, voila, regardez, nous y mettrons de l'eau, en attendant, nous allons terminer ça, et raccourcir les câble trop longs.


Ici aussi, nous en avons qui sont déjà coupés sur mesure, voilà, on retire le bouchon et le fond. Nous avons donc un certain nombre de bouteilles que nous pouvons empiler les unes sur les autres, bien sûr, celles du bas auront un bouchon avec un trou pour drainer l'excédant en eau. Nous allons les préparer en premier, car nous prévoyons de mettre des fleurs de ce côté, qui donne vue sur la pergola et nous utiliserons l’autre pour les herbes et les légumes, la salade et tout cela, afin que nous disposions d’un assortiment de nos différentes options.
Voilà, c'est pas mal, c'est même assez volumineux, non? Nous pouvons déjà placer des plantes qui auront besoin de plus d'espace. C'est la plus basse. Là, ce que je vais faire, cette ouverture étant assez grande, il est possible que la terre vienne d’en bas. Nous avons donc coupé le bout d'une petite bouteille parce que nous disposons ici d’une ouverture assez grande, donc pour éviter que le terreau du jardin ne tombe au travers, nous utilisons ceci pour réduire. Et nous le remplissons de terreau. Voilà, et on peut commencer à construire.
La bouteille supérieure, le fond retiré, le capuchon par dessus, et un trou pour le drainage, donc, nous voyons ici le trou et nous allons poser un fond avec du sable fin – un grain grossier - afin que l’eau s’infiltre facilement et nous obtenons une filtre pour toute eau impure. Ce que nous allons faire maintenant, c’est supprimer ces excellents serre-câbles. Je ne coupe pas complètement ici, parce que si nous devons resserrer un peu ici et là, nous pourrons toujours le faire. Pendant ce temps, le soleil s’est mis à taper et je n’ai plus vraiment besoin de ce pull.


J'ai mis des fleurs de ce côté qui est en vue depuis la pergola. J'ai donc choisi des pensées, puis nous avons prévu une colonne pour les herbes, j'ai de la ciboulette, du thym, de la menthe ici, pourquoi pas de la coriandre, ce que vous voulez, soit: tout ce que vous aimez, vous plantez, nous avons ici des fraises, et puis nous avons la laitue romaine, qui a l’avantage de ne pas s’étendre, vous pouvez en récolter les feuilles pour votre salade, et la plante continue de croître, il y a des endives, un mélange de différentes variétés, en laitues et endives, et bien sûr du persil, qui a toujours sa place en cuisine, mais la première chose à faire consiste à réaliser des alvéoles dans ces bouteilles pour y placer la plante.
Nous réalisons deux entailles verticales, puis une en haut nous la coupons pour l'ouvrir, mais nous laissons le bas intact ce qui peut servir à soutenir un peu la plante. Voila. Voilà, nous allons d'abord laisser nos plantes s’abreuver, nous n'aurons plus à donner autant d'eau par la suite. Ensuite, vous pouvez toujours tendre un tout petit peu plus, regardez, maintenant cette bouteille ne sera plus compressée car elle est remplie de terre. Vous pouvez resserrer un peu plus par la suite, regardez, c'est trop relâché ... d'accord. Voilà, la ciboulette est aussi une herbe qui est très utilisée, alors regardez, on peut même la séparer en deux, pour les fromages et les salades, elle offre un goût très savoureux, une légère saveur d'ail mais pas trop prononcée.
Voilà, c'est fait pour pousser dehors, et on va en mettre encore une sur le dessus. Regardez, et le persil est aussi une plante qui aime l'eau, alors elle prospérera rapidement ici et sera directement irriguée par la bouteille supérieure. Donc, la laitue, le thym, la ciboulette et le persil. Et puis nous avons toujours nos fraises. Bien sûr, nous n'aurons pas assez avec une seule plante, n’est-ce pas? Nous allons donc rassembler un certain nombre de plantes ensemble ici. Et au-dessus de la menthe!
Voilà, encore un peu de terre au-dessus. Voilà, nous avons fini de placer les plantes. Il est en effet préférable d’avoir la motte de racines aussi petite que possible, car il faut alors en tortiller moins pour les mettre en place...mais regardez, tout s'est bien passé, ces plantes n'ont plus besoin que d'eau. Nous avons placé un fond de sable au sommet de notre bouteille. Le sable, qui a la propriété de purifier. Donc, si on a de l’eau un peu impropre du ruisseau - pas de problème – et avec de l'eau de ville potable, vous n'en avez pas besoin, mais l'eau commence à s'infiltrer très rapidement, alors que nous allons maintenant remplir le conteneur d'eau avec notre arrosoir, et vous verrez que l'eau coule goutte à goutte et nous devons encore presser un peu la terre pour que l'eau coule moins vite, donc en fonction de la taille du trou, nous pouvons laisser filtrer plus ou moins d'eau à travers elle. L'eau pénètre dans la bouteille supérieure, descend vers la suivante et ainsi de suite, et ainsi de suite. Et en bas, l’excédant, finit ici par le trou et on peut en principe continuer à la collecter, et on ne fait aucune perte, et l’eau excédentaire ainsi récupérée est simplement réutilisé tout en haut.
De plus, il n'y a presque pas d'évaporation, de sorte que l'eau qui disparaît est absorbé par la plante et par l'ouverture, mais il y a très peu de perte, nous allons également la remplir, car avec davantages d'impuretés, le trou se bouchera plus rapidement, ça ruissèle assez vite pour le moment, mais soit on fait un autre bouchon avec une ouverture plus petite - parce que là c’est un peu trop - c’est déjà mieux, mais ce plus large ici va déjà goutter davantage, cependant le sable doit encore bien s’installer et si, après un certain temps, des impuretés surviennent, les gouttes seront moins fréquentes, ce qui n’est pas bon, mais pas vraiment un problème, donc, le sol est maintenant sec comme un os, on doit donc encore complètement l’humidifier et les plantes doivent encore s'enraciner dans leur nouvel environnement.
Nous avons maintenant fabriqué notre conteneur mural, mais nous pouvons également réaliser d’autres choses avec ces bouteilles. Nous allons créer un pot de fleurs individuel avec un réservoir d’eau au fond. Comment faire? Tout d’abord, nous percons quelques trous dans le goulot de la bouteille. Nous verrons pourquoi un peu plus tard. Voilà, bien, et maintenant nous allons enlever la partie supérieure. Nous avons coupé la partie la plus épaisse et avec les ciseaux nous avons ouvert la bouteille. Regardez, si nous observons de plus près, nous remarquons que la partie supérieure est à l'envers, et nous avons donc un espace ici, il y a de l'air dedans, mais de l'eau se rajoutera, et qu'est-ce que nous allons faire maintenant, nous allons remplir cette bouteille de terre.
J'ai pris ici une bouture d’une groseille, on pousse un peu, on donne un peu d'eau, pas trop, et nous notons donc qu'il y a un espace au fond de cette bouteille, avec de l'air pour le moment, et qui sert en réalité de réserve d'eau pour cette plante. Soit nous donnons de l’eau avec attention pour éviter que la plante ne se noie, soit nous pouvons percer un trou ici comme limite, et s’il y a trop d’eau dans le pot, elle peut alors s’écouler.
Vous l’avez constaté, nous pouvons transformer les déchets en un produit utile, nous offrons à cette bouteille une seconde vie et ce qui est encore mieux: c'est bon pour l'environnement, et tout bénéfice pour notre plaisir.

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.