Décoration d'un salon (partie 1)

Dans cette série, nous mettons en place un espace de vie. Les murs sont crépis, mais le plafond est encore ouvert. Donc on finit ça d'abord. Pour ce faire, nous utilisons des plaques de plâtre chanfreinées sur les quatre faces.

Transcription 

Vous commencez par placer des lattes de plafond. Vous les fixez dans la construction avec des chevilles et des vis d'écartement.
Percez les lattes avec une perceuse et une mèche à bois. Percez tous les cinquante centimètres. Transposez ensuite ces trous avec un marteau perforateur et une mèche à béton dans votre structure en béton. Vous le faites au même diamètre que les trous percés dans le bois.
Conservez toujours la même distance de séparation. Elle dépend du revêtement que vous comptez y appliquer.
Vous insérez ensuite dans ces trous des chevilles. Avec des vis d'écartement, vous pouvez alors fixer les lattes d’une seule traite dans les chevilles. Celles-ci disposent d’une tête plus épaisse et filetée qui se s’aggrippe au bois. Le filetage de l’embout va s’ancrer dans la cheville.
Une fois toutes les lattes placées, amenez-les alors à hauteur égales avec des cales. Vous obtenez une surface bien égale pour placer vos panneaux de plafond.
Nous travaillons ici avec des plaques de plâtre. Ils viennent se suspendre à la structure des lattes.


Ces plaques biseautées des quatre côtés sont spécialement conçues pour offrir une finition discrète sans raccords pour les plafonds ou grandes surfaces. Vous n'avez pas besoin de raccords sur les côtés. Lorsque vous commencez, vous découpez un morceau de la plaque.
Une plaque de plâtre peut facilement se fabriquer sur mesure avec un cutter. Vous découpez d'un côté à travers le carton, puis rompez la plaque en deux et vous la coupez de l'autre côté.


Louer un lève-plaque ne coûte pas cher et facilite grandement votre travail. Vous mettez la plaque dessus, et vous la soulevez. Faites attention lorsqu’elle arrive en position que la plaque s'adapte parfaitement.
Lorsque la plaque est maintenue, vous pouvez la fixer à l’aide de vis. Vous fixez les panneaux de plafond dans les lattes de plafond. Tous les quinze à vingt centimètres.
Assurez-vous par ailleurs de toujours visser les panneaux de plafond au niveau des raccords. C'est pourquoi vous devez également vous assurer qu'un panneau se termine toujours au niveau d’une latte de plafond.
Une fois la plaque fixée, vous pouvez baisser l’élévateur. Et vous vissez ensuite les zones que couvrait le lève-plaque.
Poursuivez jusqu'à la fin du plafond. Là, vous devrez bien sûr adapter la longueur du panneau sur mesure. Faites cela en taillant à l’avant, en rompant puis en découpant le carton à l’arrière. Si vous trouvez trop difficile de couper en ligne droite? Travaillez alors en toute sécurité le long d’une règle ou d’un niveau à bulle.
La plaque ne s’adapte pas du premier coup? Vous pouvez raboter une partie avec une râpe pour plaque de plâtre. Effectuez de petits ajustements. Puis placez la plaque. Si elle s’adapte convenablement, vous pouvez la fixer.


Vous placez simplement cet embout de vissage sur votre perceuse. Il vous garantit de ne pas percer trop profondément. Il est également magnétique, pour éviter que votre vis ne tombe du porte-embout.


Pour renforcer les raccords, utilisez un ruban à joint. Vous placez une bande de papier avec ces plaques. Faites-en déjà quelques unes sur mesure pour plus tard.
Appliquer le ruban de papier dans une couche de plâtre humide. Appliquer ce plâtre avec un couteau à mastic. Appliquez-en suffisamment, mais gardez à l'esprit que tout ce que vous appliquez doit également se trrouver derrière le ruban adhésif.
Une fois la jointure remplie, vous pouvez alors appliquer le ruban de papier. Pressez-le dans le plâtre avec votre couteau à mastic. Travailler du milieu vers les côtés. Le plâtre excédentaire va ressortir de la bande. Ôtez le surplus de plâtre tant qu'il est encore humide.
Assurez-vous qu'il y aie encore assez de place pour remplir votre joint. La bande de joint ne peut sortir nulle part du joint. Vous pouvez vérifier en plaçant votre couteau à mastic sur les plaques. Il y a encore clairement de la place derrière votre couteau. Remplissez alors cet espace avec une pâte de jointoiement.


Vous avez comblé tous les raccords courts? Laissez-les sécher avant d’entamer les raccords plus longs. Si vous l’ignorez, vous allez endommager lors du remplissage ce plâtre encore tout frais, et vous aurez travaillez pour rien.
En attendant, vous pouvez déjà boucher les trous de vis avec du mastic.


Reposer la bande de jointoiement dans le mastic humide. Nous optons ici pour un ruban à joint en papier, car il est plus résistant comme une grille à joint. Il y a donc moins de risque de fissure à l'endroit où se trouve la jointure de votre plaque de plâtre.
Après avoir appliqué le bandeau, vous pouvez continuer à remplir les joints. Essayez de le faire aussi soigneusement que possible. Cela vous épargnera des efforts sur le ponçage.
Le mastic est-il complètement sec? Vous appliquez alors un finisseur. Ne poncez pas entre l'application du mastic et du finisseur. Ce que vous pouvez toutefois encore faire, c’est enlever les bavures sur le côté avec votre couteau à mastic.
Vous appliquez la pâte de jointoiement plus largement que le finisseur. Pour cela, vous utilisez une taloche. Appliquez le finisseur de la même manière que la pâte. Appliquez un peu trop de plâtre. Puis retirez-en. D'abord en appuyant uniquement sur le côté gauche de la plaque, puis sur le côté droit. Placez votre couteau à enduire perpendiculairement aux plaques et sans exercer trop de pression, supprimez également l’excédant au milieu. Assurez-vous que votre couteau à enduire touche les deux plaques. Puis repassez-le doucement dessus avec votre couteau. Réalisez un angle net par rapport aux plaques.
Vous devez maintenant attendre que les raccords courtes soient secs avant de pouvoir entamer les plus longs. En attendant, remplissez à nouveau les trous avec le finisseur. Remplissez-les dans un sens et ôtez l’excédant de plâtre dans un mouvement perpendiculairement.


Si vous n'attendez pas que les raccords plus courts soient secs, vous endommagerez le raccord de la tête avec votre couteau à enduire et vous pourrez tout recommencer. Alors patientez, même un peu plus longtemps.


Le ponçage est un travail salissant. Le ponçage, c’est une poussière très fine. Si vous effectuez une rénovation dans un lieu habité? Il serait préférable de tout recouvrir de plastique et de coller tous les raccords. Vous pouvez poncer le plâtre à l'aide d'une machine, mais faites particulièrement attention au modèle de votre aspirateur. Ils ne sont pas tous adaptés pour aspirer le plâtre, et vous risqueriez donc de le casser.
Une fois le ponçage derrière vous, vous obtenez alors une base idéale pour peindre par dessus. Dans la partie suivante, nous placerons une porte dans la pièce. Celle-ci sera travaillée pour se situer à même le mur afin qu'aucun encadrement de porte ne soit visible.

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.