Regardez gratuitement et illimité

Inscrivez-vous

Un jardin facile à entretenir

Mon jardin - Ep. 8 - Un jardin facile à entretenir

Transcription 

Le temps que vous consacrez à votre jardin dépend de vous-même, hein. Si vous avez un grand jardin, vous aurez forcément plus de travail que dans un petit jardin. [rires] C’est logique. C’est pourquoi je n’ai pas vu les choses en trop grand et me suis arrangé pour que le jardinage soit un plaisir pour moi. Quelque chose que je peux facilement faire entre deux et qui ne me prend pas des journées entières. C’est ainsi que jardiner est le plus chouette.

Ce que vous faites de votre gazon, eh bien cela dépend un peu. Certains optent pour un vrai gazon d’ornement, qu’on peut à peine fouler et où tout doit être millimétré. Mais euh, ben, j’ai personnellement choisi un gazon sur lequel on peut marcher, un gazon de type sport. Il s’agit d’un mélange de semences d’herbe à part supportant bien le passage. Notez que je ne tonds jamais mon gazon plus court que 2 à 2,5 centimètres. Si vous le tondez encore plus court, il s’asséchera plus vite en été. Laissez donc votre gazon un peu plus haut de manière à ce qu’il se dessèche moins vite en été.
Il y a quelques semaines, j’ai appliqué généreusement de l’engrais de printemps sur mon petit gazon afin qu’il pousse bien. Et j’ai aussi ajouté de la chaux à cet engrais, pas seulement de la simple chaux mais de la chaux contenant du magnésium. Mon gazon aura ainsi une magnifique couleur vert profond. Grâce au magnésium dans la chaux. Avant l’hiver, j’avais déjà appliqué un engrais d’hiver donc c’est sûr, on ne peut pas dire que le gazon n’a besoin de rien. Rendez-vous compte, ce sont des plantes sur lesquelles on marche quasiment chaque jour. Quelle autre plante supporterait cela? Le gazon mérite donc votre respect et également les bons nutriments. Vous devez absolument y veiller.
Bah, regardez un peu ici. Oui, ces dernières années, mon jardin grouille de ramiers, de pigeons ramiers. On l’entend aussi. … [écoute]; ce sont eux, hein. Mais ces pigeons laissent aussi parfois un petit cadeau hein [rires]. Est-ce que vous saviez par ailleurs que le blanc dans une crotte de pigeon, c’est de l’urine? Non, hein. Eh bien maintenant, vous le savez. J’ai une solution efficace et rapide pour cela.
Voilà, l’affaire est dans le sac. Et tant que nous y sommes, j’ai vu qu’ils avaient à nouveau fait de leur mieux ici à l’arrière.
Oui, regardez, et je vois que le lierre… A propos de lierre, est-ce bon pour le jardin ou pas? Pour moi, c’est un peu un ennemi, vous savez, mais il était déjà là et je dois donc veiller à bien le garder sous contrôle. Et je vois que le lierre de la clôture vers chez mes voisins, qu’il devient, eh bien, plus large en haut et qu’il va passer sur ma nouvelle plate-bande, ce que je veux éviter à tout prix. Je vais donc le tailler un peu.
Oui, si vous me demandez quand il faut tailler du lierre, je n’ai qu’une seule réponse. Lorsque cela est nécessaire et cela l’est très souvent. Du lierre terrestre que vous voulez garder un peu sous contrôle, vous avez toutefois intérêt à le tailler en août. Il fera alors des pousses à l’endroit où il a été taillé et sera plus dense. Mais bon, du lierre montant, vous devez le tailler régulièrement et vous pouvez le faire au printemps, en été, comme en hiver. Car le lierre pousse de manière très vigoureuse. Mais il est possible de le garder sous contrôle.
Aménager une plate-bande, c’est déjà un plaisir en soi si vous savez comment vous y prendre. Et un des conseils que je peux donner, c’est de ne pas planter les plantes trop proches les unes des autres dans la plate-bande. Et de mélanger les plantes vivaces et les petits arbustes. Vous aurez ainsi une plate-bande ayant l’air très très naturelle. Tenez compte de la taille définitive des plantes et soyez sûr d’une chose: si les livres mentionnent 8 par mètre carré, limitez-vous à 3. Car elles se développeront très vite et se retrouveront très vite les unes sur les autres. Et vous remarquez qu’ici dans cette plate-bande, je n’ai pas utilisé de couvre-sol. A l’exception de quelques plantes grasses sur les bords et tout. Mais pour le reste, c’est simplement la terre qui était ici et qui est assez sablonneuse ici à l’arrière dans le jardin. Regardez, je donne de l’engrais aux arbustes. Comme ce sureau, c’est un sureau rouge, ça deviendra un très bel arbuste. Je lui mets un peu de fumier de cheval. Et ici regardez, la fougère commence déjà à sortir. Mais en raclant régulièrement avec un trident comme celui-ci, je garde le sol meuble et j’empêche aussi l’apparition de mauvaises herbes. Et je l’ai déjà dit souvent mais je vais encore le répéter. Une heure de travail au printemps, vers cette époque, vous épargne quatre heures de travail en été. Vraiment! Et le jardinage reste agréable! Je ne dois pas me faire mal au dos. Regardez, des outils avec un long manche. C’est une des choses qu’on oublie parfois quand on achète des outils de jardin. Regardez la longueur de ce manche. Et vous passez ainsi régulièrement sur votre plate-bande. Hop. Regardez cette heuchère, comme elle pousse bien. Elle entoure bien ce petit cerisier. Vous ne devez pas placer de gros cerisier si vous n’avez pas de place. Ici, il y avait de la place pour un petit cerisier et si chaque fleur donne une cerise, je pense que nous allons nous régaler. Ici à l’avant, j’ai, même sur ce sol sec, une plante très facile. Elle est déjà belle rien que par sa feuille. Regardez, c’est un lis d’un jour ou hémérocalle. Plus tard au printemps, on aura de longues tiges, d’environ un mètre de haut, avec de magnifiques fleurs oranges.
Ici à l’arrière, ce sont les jeunes plantes de Kaliméris. C’est une plante, en fait un aster d’été. Une fleur de type aster qui couvrira toute cette surface ici en été. Et voici un photinia très particulier. Je l’ai ramené l’an dernier d’Angleterre. Il pousse rouge et ses petites feuilles virent ensuite au rose. Et il a également des fleurs blanc-rose. Un arbuste très original aussi. Pendant mon voyage en Angleterre l’an dernier, il a passé quinze jours dans un bus. Je l’ai tout de même ramené ici. Parfaitement vivace aussi, le photinia. Et parfois, je laisse aussi des mauvaises herbes, comme ici. Voilà de la grande éclaire, oui de la grande éclaire ou herbe aux verrues. Très connue pour faire disparaître les verrues. Car regardez, si vous cassez cette tige, du latex jaune ou orange en sort. Et si vous le frottez sur une verrue, eh bien, vous avez en fait le meilleur remède contre ces verrues. L’herbe aux verrues. La grande éclaire est dispersée par les fourmis qui transportent les graines. Mais c’est une autre histoire. Regardez, ici vous avez encore quelques variétés de géranium. Ici, j’ai mis un lilas d’été. A la longue, ces arbustes deviendront bien sûr plus grands mais je pourrai alors les tailler au bon moment. Ici à l’avant-plan, j’ai découvert récemment un plant de pavot. Je n’y touche pas non plus. Puis ici, encore quelques petites plantes de plate-bande et ici, regardez. Ce sont des marguerites. Et ces marguerites fleurissent vraiment l’été. Et en passant simplement autour de la plante, et en ameublissant le sol, je veille à ce que trop d’eau ne s’évapore pas autour de ces marguerites. Ici, vous avez une pivoine. Aah, les pivoines, des fleurs superbes. Elles ne fleurissent pas très longtemps mais ce sont de très belles fleurs, un peu désuètes. Elles ne supportent pas bien d’être transplantées. Donc si vous les transplantez, ne paniquez pas si elles ne donnent rien pendant un an. Mais l’année suivante, elles fleuriront bien sûr à nouveau joliment. Et voici le Choisya. C’est un Choisya. Oui, très parfumé. Ces petites fleurs sentent délicieusement la fleur d’oranger. Vous ne savez pas ce que vous sentez! Quand vous passez ici l’été, vous avez l’impression d’être sous un vrai oranger. Jusqu’à l’année dernière, cette plante était en pot. Mais je l’ai replantée en pleine terre ici chez grand-maman. Et vous voyez directement à ses nouvelles pousses qu’elle m’en est très reconnaissante. Et regardez, en à peine deux, trois minutes, j’ai ratissé ma plate-bande. Le jardinage doit rester un plaisir. Tout doit rester gérable. Donc si vous voulez entretenir votre jardin correctement, veillez à pouvoir le faire seul. A ne pas devoir faire appel chaque semaine à un jardinier. Il n’y a évidemment aucun mal à cela si vous avez un grand jardin.
Dites, il y a encore des crottes ici. Vous ne les avez pas toutes éliminées.
Maintenant que la plate-bande ici derrière est faite, il est temps de nous occuper un peu de ce jardin de plantes aromatiques. Et pour aménager un tel jardin, eh bien vous devez tout de même tenir compte de quelques règles de base. J’ai fait en sorte ici que les herbes aromatiques… que le sol dans lequel ces herbes se trouvent chauffe rapidement en aménageant le jardin un peu plus haut. Ce sont simplement d’anciennes séparations de béton, provenant de recyclage. Elles font 60 centimètres de largeur et permettent parfaitement de réaliser des retenues de sol. Je trouve vraiment que c’est un bon matériau recyclable. Et ici, j’ai placé ces plantes aromatiques. Dans un sol assez pauvre que j’ai enrichi avec, au total, quarante kilos de granulés de chaux. La chaux veillera à ce que ces plantes aromatiques se portent bien car la plupart des plantes aromatiques poussant chez nous ou qu’on utilise dans notre cuisine proviennent de zones riches en chaux. Des régions chaudes. Généralement des pays méditerranéens. Il faut éviter que les plantes se fassent trop concurrence. Que l’une recouvre l’autre. J’ai ici par exemple de la sauge. Cela devient de gros buissons si vous n’y faites rien. Et elle couvrirait ma corète du Japon, qui couvrirait à son tour mon thym-citron. Vous vous retrouvez ainsi à la longue avec un enchevêtrement de buissons ayant filé. Tout est alors trop ligneux et moins joli et vous pouvez à nouveau planter. Vous pouvez l’éviter en arrondissant bien tout à partir du printemps. J’aime ces formes, les formes rondes se fondant joliment les unes dans les autres. C’est pourquoi je vais tailler...simplement tailler les sommets. Et comme vous le voyez, lorsque je taille ces bouts, je ne tiens pas mon sécateur ainsi, mais ainsi. A l’envers. C’est ainsi qu’on obtient le plus beau résultat. Donc je taille les bouts. Quelle est la conséquence? Partout où un sommet a été coupé, de nouveaux petits rameaux vont apparaître, sous ces sommets, sous ces bouts coupés. Le buisson sera ainsi encore plus dense, encore plus touffu. Je vois déjà ici ces nouveaux petits bouts dépassant, ils vont tous être taillés. Et de cette manière, je contiens bien tout. Eh oui, la corète du Japon, c’est un peu une feuille huileuse et cela est un peu plus difficile à couper. Waouw, vous devriez sentir ça. Un délice, hein. De cette manière, la corète du Japon ne va bien sûr pas fleurir. Il n’y aura pas de petites fleurs jaunes dessus mais ce qui m’intéresse, c’est la feuille. Attention, ce n’est pas du curry hein, c’est une corète du Japon. Il s’agit d’une feuille très aromatique, dont l’odeur rappelle un peu de loin la lavande. La plante y ressemble d’ailleurs aussi un peu. Mais elle est très bonne dans toutes sortes de plats. Elle favorise, en outre, aussi la digestion de ces plats. Ici aussi cette sauge. Je vais la garder petite. Tailler les bouts. Elle se ramifiera ainsi joliment et formera des feuilles plus petites. Et aussi entre les deux ici. Il faut laisser un peu de place. Ainsi, les différentes plantes ne se gêneront pas. Donc en bref, offrez à toutes vos plantes aromatiques de cuisine un endroit ensoleillé. Elles ont vraiment besoin de soleil. A l’ombre, cela n’a aucun sens. Assurez-vous d’un sol assez sec, riche en chaux. N’arrosez pas trop. Et recoupez-les régulièrement. Il n’y a qu’ainsi que vous aurez non seulement un bon jardin de plantes aromatiques mais également un beau jardin de plantes aromatiques. J’aime par ailleurs les potagers et jardins de plantes aromatiques qui sont un plaisir pour les yeux, et pas seulement pour les papilles.
Si vous veillez à ce que la superficie de votre jardin ne soit pas trop grande, si vous la limitez un peu, eh bien, vous limiterez également le nombre d’heures de travail que vous devez y consacrer. Et le jardinage est alors un plaisir. J’ai mis tout ce petit jardin en ordre en une petite demi-journée. Ça, c’est du bonheur, hein.

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.