naar top
Menu
Logo Print

2: ÉGALISER LE SUPPORT

Avant de placer le sous-plancher (sur lequel sera déposé le stratifié), le support doit être aussi égal et propre que possible. Dans certains cas, ceci est vite fait et un bon passage avec l'aspirateur est suffisant; dans d'autres cas, il en faut un peu plus.

ENLEVER L'ANCIEN SOL

Enlever sol

Si l'ancien sol est encore de niveau et est resté quasi intact, vous pouvez le laisser en place, mais dans bien des cas, il est si usé qu'il crée des irrégularités à certains endroits. Dans ce cas, vous devez bel et bien l'enlever. La méthode de travail à cette fin diffère selon le type de sol. Lisez ci-après comment retirer votre ancien sol.

ENLEVER LES PLINTHES

Enlever plinthesLes anciennes plinthes dans la pièce doivent aussi disparaître. Vous les détachez avec un couteau à enduire, un pied-de-biche ou un marteau à panne fendue. Si les plinthes sont encore en bon état, soyez prudent quand vous les enlevez et numérotez aussi bien les plinthes que le mur. De cette manière, vous pouvez les replacer plus tard au même endroit. Coupez les plinthes sous un léger angle, de telle sorte que vous pouvez à nouveau les faire s'ajuster aisément plus tard. Un multitool est utile pour enlever les plinthes aux endroits difficilement accessibles.

ÉLIMINER LES IRRÉGULARITÉS

Ponceuse à béton

Une fois que la chape est mise à nu, il peut éventuellement encore être nécessaire de gratter les irrégularités et de boucher les petits trous avec un peu de ciment rapide. Il vaut mieux aussi poncer les restes de colle durcis, s'ils sont plus épais que le nombre de millimètres que votre sous-plancher est en mesure d'égaliser selon son emballage. Si vous devez encore travailler avec un mortier d'égalisation tout à l'heure, parce que votre sol n'est pas de niveau, tous les restes de colle doivent être éliminés en tout cas, car autrement, le mortier n'adhérera pas à la chape à ces endroits. Les restes de colle peuvent être retirés avec une ponceuse à béton, qui est de préférence raccordée à un aspirateur. Ventilez bien la pièce et portez aussi un masque antipoussière. Ensuite, vous éliminez la poussière résiduelle avec une brosse et vous aspirez encore bien dans tous les coins et interstices.

CONTRÔLEZ LE NIVEAU

 

Simple truc contrôler niveau

Contrôlez maintenant si le sol est de niveau. Pour cela, utilisez un simple truc: placez un long niveau sur le sol et regardez si une règle graduée en bois (d'une épaisseur de 3 millimètres) s'insère en dessous. En effet, ceci est la largeur de tolérance maximale. S'il y a plus de 3 millimètres entre le sol et le niveau, le sol penche trop et vous devez égaliser avec du mortier. Pour cela, mesurez tout le sol et notez à chaque fois la différence de profondeur. Sur cette base, vous déterminez quel est le mortier d'égalisation que vous utiliserez; regardez sur l'emballage pour voir combien de millimètres celui-ci peut égaliser au maximum. Déposez les sacs dans la pièce pour qu'ils s'acclimatent.

APPLIQUEZ UN APPRÊT

Appliquer apprêt

Avant de travailler avec le mortier, vous appliquez encore un apprêt sur le sol. Vous le faites avec un pinceau, jusque contre les murs. D'une part, un apprêt améliorera l'accrochage du mortier et d'autre part, il ralentira l'absorption de l'humidité par la chape, si bien que le mortier reste utilisable plus longtemps.

APPLIQUEZ LE MORTIER D'ÉGALISATION

Lorsque l'apprêt est sec, vous protégez tous les endroits où le mortier ne peut pas adhérer. La quantité de mortier nécessaire dépend du nombre de millimètres que vous devez égaliser. Vous lisez sur l'emballage le nombre de kilos nécessaires par millimètre. Vous préparez le mortier proprement dit dans une cuvelle de maçon souple avec une quantité d'eau; la bonne proportion se lit aussi sur l'emballage. Mélangez la substance jusqu'à la disparition des grumeaux. Laissez-la reposer trois minutes et mélangez encore. Versez le mortier de la façon la plus uniforme possible et répartissez-le avec un peigne à colle. N'appliquez pas trop en une fois, mais travaillez bande par bande. Puis, repassez encore avec un rouleau à pointes pour éliminer les bulles d'air. Vous obtenez ainsi un lit de mortier plus ferme et un résultat égal.

Mixer mortierRouleau à pointes

Lorsque le mortier peut être foulé, vous contrôlez encore la surface. S'il subsiste encore une différence de profondeur de 3 millimètres à certains endroits, vous pouvez encore appliquer une couche supplémentaire. Si vous attendez que la première couche soit entièrement sèche avant d'appliquer la seconde couche, vous devrez bel et bien appliquer à nouveau un apprêt.

Votre support est entre-temps bien égal et entièrement propre? Vous pouvez passer à l'étape suivante: placer le sous-plancher.