naar top
Menu
Logo Print

CARRELER UN SOL SOI-MEME

1. preparer le sol
2. egaliser le sol
3. determiner le schema de pose
4. carreler
5. jointoyer

1. PREPARER LE SOL

voorbereiden

Vous commencez par nettoyer l’espace avec une brosse et un aspirateur. Cela est important pour pouvoir travailler dessus par la suite. Les carreaux se posent sur un support plat. Si votre support n’est pas plat, vous devez d’abord l’égaliser. Comment savoir si votre sol est plat? Vous le mesurez avec une longue latte, et la différence ne peut pas dépasser 3 mm.

2. EGALISER LE SOL

egaliserenEn guise de préparation, vous appliquez un apprêt d’adhérence. Cette couche de fond améliorera l’adhérence de l’égalisation et régulera la capacité d’absorption du béton en dessous.

Tuyau! Fixez votre brosse à peinture sur un bâton en bois. Vous pourrez ainsi rester debout pendant l’application.

Attendez que l’apprêt d’adhérence soit suffisamment sec pour préparer l’égalisation. Vous trouverez sur l’emballage les instructions à suivre. Mettez donc la bonne quantité d’eau dans un bac de mélange et ajoutez-y un sac entier d’égalisation. Avec un mélangeur ou une tige de mélange à monter sur votre perceuse, vous pouvez ensuite mélanger le mortier d’égalisation. Laissez reposer deux minutes et mélangez encore brièvement. Vous pouvez à présent verser le mortier d’égalisation. L’égalisation se répartit plus ou moins d’elle-même sur la surface, mais pour une bonne répartition, vous avez tout de même intérêt à utiliser un peigne à colle. Vous pourrez ainsi finir de répartir le mortier sur la surface. Pour l’égalisation, vous travaillez toujours vers la porte. Si vous avez plusieurs pièces à faire, veillez aussi à toujours pouvoir sortir. L’égalisation est appliquée mouillée et idéalement en une fois. Faites donc en sorte de ne pas vous enfermer et travaillez vers une porte.

egaliserenegaliseren

 

Le temps d’attente dépend de l’épaisseur coulée. Il vaut mieux attendre un peu plus longtemps que le temps d’attente recommandé mentionné sur l’emballage. Pendant ce temps d’attente, évitez d’entrer dans la pièce. Si vous y entrez, nettoyez-la alors d’abord avant de commencer.

3. DETERMINER LE SCHEMA DE POSE

patroonEvitez les petits morceaux de carreau et les morceaux en biais en définissant d’abord votre schéma de pose. Contrôlez si vos coins sont d’équerre avec un carreau même. Posez un carreau dans la pièce et mesurez de tous les côtés comment vous tombez. Tenez compte ici de la largeur de votre carreau et de celle de votre joint.

koordNous allons vous montrer comment commencer avec une rangée de carreaux complète contre le mur. Avec un cordeau et deux carreaux, vous définissez une référence où viendra la première rangée. Faites maintenant pareil pour la rangée qui viendra contre le mur au niveau du mur contigu. Posez une grande équerre sur votre ligne de référence afin d’être sûr qu’elle est bien perpendiculaire à la première. Mesurez à plusieurs endroits la distance par rapport au mur. Si la pièce est d’équerre, il n’y a normalement pas de différence.

pythagoras

Vous pouvez également déterminer si la pièce est bien d’équerre avec le théorème de Pythagore ou la règle de 3-4-5. Mesurez d’un côté un multiple de 3, p.ex. 120 centimètres, et indiquez-le. Indiquez ensuite de l’autre côté un multiple de 4, p.ex. 160 centimètres. Entre ces deux points, la distance devrait alors être un multiple de 5.

4. CARRELER

systeem

Pour carreler, vous utilisez un mélangeur, de la colle, des carreaux, un peigne à colle, une truelle et un marteau à carreler. Pour découper les carreaux, vous utilisez une meuleuse d’angle. Pour les placer encore plus facilement, vous optez pour un système de clips et de cales.

Pendant la pose, vous placez les clips dans le joint entre vos carreaux. Dans les clips, vous glissez une cale, que vous serrez avec une pince. Il est important de régler cette pince correctement. Si elle est bien réglée, vous pourrez lever les carreaux sans problème. Si vous la réglez trop fort, les clips casseront.

lijm

Préparez alors votre colle. Vous pouvez lire sur l’emballage la quantité d’eau nécessaire par sac. Ajoutez ensuite un sac de colle à l’eau et mélangez bien tout. Veillez à ce que la colle soit onctueuse afin de pouvoir bien l’étaler. Après avoir mélangé la dernière fois, vous rincez le mélangeur dans l’eau afin qu’il reste propre. Une fois la colle sèche, vous devrez l’éliminer avec un marteau et vous risquez de déformer votre mélangeur.

Posez la première rangée où vient votre ligne de référence. Appliquez quelques points de colle et étalez-la. Utilisez un peigne à colle de taille dix, c’est-à-dire avec des dents de dix millimètres sur dix. La taille du peigne à colle dépend toujours du carrelage et du support. Pour des dalles en pierre naturelle, on prend généralement une taille un peu plus grande. Il vaut mieux prévoir un double encollage pour les carreaux de sol. On encolle donc le support comme l’arrière du carreau. Vous peignez le support avec votre peigne à colle, toujours dans le même sens. Vous encollez l’arrière du carreau à plat.

vlaklijm

tegelhamer

Posez ensuite le carreau encollé dans la colle à carrelage peignée. Enfoncez un peu le carreau dans la colle avec un marteau à carreler. N’oubliez pas de placer vos clips avant de poser le carreau. Et puis, vous mettez les cales en place. Avec une pince réglée correctement, vous tirez alors les clips jusque contre le carreau.

Veillez à toujours travailler proprement et gardez une éponge sous la main pour essuyer l’excédent de colle à carrelage. Continuez de finir votre pièce avec vos carreaux. Avec un couteau ou une spatule, vous éliminez la colle excédentaire des joints. Vous avez intérêt à déjà le faire à ce stade. S’il y a encore trop de colle dans le joint, il sera plus difficile par la suite d’appliquer le produit de jointoiement.

messpons

haakse slijperPour découper un carreau sur mesure, vous utilisez une meuleuse d’angle. Vous posez un bout de bois sous le carreau. Pour que ce dernier s’ajuste bien, l’angle doit être aussi parfait que possible. Coupez pour cela du côté visible du carreau. Et avec une meuleuse d’angle aussi, vous pouvez finir les détails très soigneusement. Une fois tous les carreaux posés, vous laissez la colle sécher complètement. Vous trouverez sur l’emballage le temps d’attente avant de pouvoir marcher sur le sol et quand vous pouvez le jointoyer.

5. JOINTOYER

Pour jointoyer, vous utilisez un caoutchouc à jointoyer, une truelle et votre produit de jointoiement. Vous essuyez l’excédent de produit de jointoiement avec une éponge.

clips verwijderenVous retirez d’abord les clips et les cales, en frappant le long du côté de la cale avec votre marteau à carreler. Puis, vous nettoyez bien tout avant de jointoyer. Vous commencez par préparer le produit de jointoiement. Versez la bonne quantité d’eau dans un seau. Vous trouverez la quantité d’eau sur l’emballage. Ajoutez alors le produit de jointoiement et mélangez bien tout. Pour cela, vous pouvez éventuellement monter un mélangeur sur votre perceuse. Vous prenez ensuite le produit de jointoiement sur votre caoutchouc à jointoyer et avec celui-ci, vous remplissez vos joints. Travaillez ici toujours en diagonale. Sinon, vous ressortirez le produit de jointoiement des joints. Laissez à présent le produit de jointoiement sécher un peu.

Une fois le produit de jointoiement séché dans les joints, vous pouvez laver les carreaux. Utilisez ici un bac à éponge et une éponge. Avec une éponge bien essorée, vous éliminez l’excédent de produit de jointoiement du carreau. Procédez toujours avec des mouvements circulaires pour éviter de faire sortir le produit de jointoiement des joints. S’il reste encore un voile de ciment sur les carreaux après les avoir lavés quelques fois, vous pouvez l’éliminer avec un produit contre le voile de ciment. Attendez de préférence quelques jours que les joints aient pris complètement.

 

voegvoegenvoegen