Regardez gratuitement et illimité

Inscrivez-vous

Electricité avec Roger

Episode de compilation - Electricité - Roger ne serait pas un bricoleur s'il ne s'y connaissait dans l'électricité non plus. Nous examinons ce que nous avons appris à faire avec l'électricité ces dernières années.

Transcription 

Les téléspectateurs de Dobbit les plus fidèles savent que Roger ne rechigne à aucune tâche, et qu’il passe en revue toute sorte de bricolage. Et pas uniquement, puisque Roger a également jeté son dévolu sur l'électricité, et comme nous avons déjà appris pas mal de chose avec lui dans ce domaine, nous vous avons répertorié les sujets les plus importants dans cet épisode. Alors, avant toute chose: comment installer l’électricité soi-même?


Comptez-vous installer, voire rénover par vous-même l'électricité de votre maison? Attendez d’abord que les conduites d'eau soient posées. Les conduites d’électricité étant plus flexibles, elles vous permettent de contourner facilement d’autres éléments. Choisissez des tubes pré-câblés, ce qui vous facilitera le travail.


Prévoyez également un plan du système électrique sur lequel sont indiqués tous vos interrupteurs et prises de courant. Un électricien peut vous aider à élaborer un tel schéma. Indiquez ce qui est prévu, en utilisant les bons symboles. Par exemple, il y a le symbole pour la prise, pour un interrupteur unipolaire, bipolaire, ou encore des interrupteurs va-et-vient, et même croisés.


Roger travaille ici au sein d’une nouvelle construction, mais si vous souhaitez remplacer l'électricité lors d'une rénovation, vérifiez avant de commencer à tailler dans les murs où se trouvent exactement les tuyaux existants. Il se peut que le gaz, l'électricité ou l'eau soient encore fonctionnels. Utilisez d'abord un détecteur. Cela vous permet de situer les poutres de support en métal ou en bois incrustés dans un mur de plaques de plâtre. Vous recevrez également une notification lorsque l'électricité est présente. Sélectionnez l'épaisseur correcte du mur avant de commencer à scanner.

 
Des prises de courant sont prévues ici, et un câble doit également être raccordé aux plafonniers. Pour débuter, on se base sur notre plan du système électrique pour y indiquer où devront venir les différents éléments.

 
On indique ensuite l'emplacement des interrupteurs. En fonction du nombre d'interrupteurs qui vont activer un point d'éclairage, vous placez un modèle différent. Il y a un symbole différent par modèle.

 
L'installation des prises de courant se réalise dans des boîtiers encastrées. Les câbles se tirent dans ces boîtes intégrées, puis redescendent en direction du prochain interrupteur ou de la prochaine sortie. Pour un éclairage au plafond, ils remontent naturellement vers le haut. Les boîtiers pour interrupteurs peuvent être placés l'un sur l'autre, mais il est préférable de placer les prises les unes à côté des autres, de manière à pouvoir utiliser simultanément des prises avec un col dans les deux sockets. Pour les prises de courant placés en bas, elles doivent être placées à 15 cm du sol; pour des pièces humides, on montera à 25 cm. Gardez à l'esprit la structure du sol, par exemple si le revêtement doit encore être installé. N'économisez pas sur les prises électriques, et placez un double immédiatement, car en ajouter par la suite cela peut représenter de gros frais.

Vous pouvez disposer au maximum de 8 embranchements par circuit, qu’il s’agisse de sockets simples ou multiples.

Mais si vous travaillez une zone avec de plus grands niveaux de puissance, comme dans une cuisine, il peut être judicieux de scinder le circuit en deux, et de les fournir chacun avec quatre branches.

Indiquez où les boîtiers doivent se placer; assurez-vous qu'ils soient à niveau. Pour les marquer, vous pouvez également fabriquer un modèle avec un morceau de carton que vous apposez ensuite au mur. Laissez toujours un peu de jeu autour du boîtier.

Les fentes dans le mur se réalisent avec une trancheuse ou une meuleuse d'angle. Les tracés obliques sont autorisées, mais uniquement si l'angle n'est pas trop grand. On privilégie toujours des fentes verticales, car vous pourriez endommager la résistance du mur en travaillant à l’horizontal. Procédez délicatement pour éviter des mouvements indésirables avec vos outils.

 
Ensuite, vous effectuez les trous avec un marteau et un burin, ou avec une perceuse à percussion; dans ce cas, assurez-vous de ne pas traverser le mur.

Préparez à l’avance les boîtiers en indiquant le nombre d'ouvertures nécessaires. S'il n'y a qu'un seul conduit dans le boitier, vous réalisez également une ouverture aussi près que possible de la fente. Ôtez la poussière dans la cavité, puis appliquez du plâtre.

Placez le boitier et couvrez bien les ouvertures tout autour. De cette façon, vous obtenez une meilleure étanchéité à l'air.

Il est temps de tirer les câbles électriques. Les câbles que vous utilisez dépendent de la puissance nécessaire à leur connexion. S’il s’agit de câblage pour de gros appareils, tels qu'une table de cuisson, assurez-vous d'être assistés par un professionnel.


Via les câbles, reliez les boîtiers encastrés les uns aux autres. Ne jettez pas de suite les morceaux de tubes coupés; vous pourriez toujours les utiliser pour fixer quelques câbles dans le mur. Coupez un morceau de sorte qu'il soit juste légèrement plus long que l'ouverture. Fixez-le, et enfoncez-le, afin qu'il maintienne le câble en place.

Une fois les boîtiers connectées les uns aux autres, vous partez maintenant du dernier point jusque vers la boîte à fusibles. Et inversement, des câbles doivent également se tirer de la boîte à fusibles jusqu’aux boîtiers. Ne prenez pas trop de câble, calculez plutôt ce dont vous avez besoin.

 
Les câbles se fixent au bas avec un bandeau en fer et des goujons, ou avec des vis et des plugs.

Les fentes peuvent à présent se refermer avec du mortier étanche, qui sera éventuellement complété d’un additif afin de mieux adhérer. Ensuite, vous pouvez commencer à installer les prises de courant.

 
Vissez les prises de courant. Pour une prise double, vissez-en d'abord une première, après quoi vous cliquez les deux prises ensemble. Ensuite, vous vissez la seconde. Et plus tard, des plaques s’y ajouteront. Pour ceux qui installent ou rénovent leur électricité à la maison, vous devez impérativement faire inspecter votre installation. Afin de réussir ce contrôle, il est donc important de connaître à l'avance ce à quoi l'inspecteur fera attention.

 
La vérification de votre installation électrique est imposée par la loi; une attestation vous protégera également par la suite, en cas de problème juridique ou d'assurance.

Lorsque l'inspecteur vient chez vous, vous lui remettez le schéma unifilaire (c.-à-d. Le schéma avec les symboles et les circuits) ainsi que le schéma de situation (c'est le plan de la maison, où les prises, l'éclairage et les différents appareils sont indiqués). L'inspecteur vérifiera d'abord la boîte à fusibles: elle doit être placée à au moins un mètre et demi du sol. L'organisation du boitier doit correspondre aux schémas que vous avez en votre possession. Des dispositifs de sécurité appropriés doivent également être prévus, tel qu'un interrupteur différentiel, qui coupe automatiquement l'électricité en cas de court-circuit ou de défaillance d’un fusible. Les circuits pour la salle de bain et les autres pièces plus humides doivent également être sécurisés de manière renforcée, au moyen d'un second interrupteur différentiel.

Toute l'installation doit également être reliée à la terre.

En outre, l'inspecteur vérifiera dans la maison si tous les points électriques sont conformes aux règles de sécurité. C’est pourquoi il vérifiera l’emplacement des prises et des points lumineux. L'inspecteur doit également anticiper des situations potentiellement dangereuses, telles que pour une prise de courant cassée, des fils électriques dénudés ou un circuit surchargé. S'il y a un bain en fonte ou des radiateurs avec des tuyaux en métal, ceux-ci doivent être connectés en terre pour que tout courant résiduel lors d’un contact soit immédiatement dirigé en terre. Il va sans dire qu'une attention toute particulière sera accordée à l'électricité dans les pièces humides, car les normes y sont plus strictes. Bref, vous informer un maximum au préalable, c’est le conseil.


Il peut être difficile d’installer seul l’électricité pour l’entiereté d’une maison, mais d’autres tâches peuvent facilement se réaliser pour la plupart des bricoleurs. Comme installer un spot, par exemple.


Si les câbles dans le plafond sont déjà prévus, l'installation d'un spot n’en sera que plus facile. Branchez un câble électrique dans la prise du spot pour le connecter facilement par la suite. Afin de pouvoir connecter ces câbles, commencez d’abord par les dénuder à l'aide d'un couteau approprié. De cette façon, vous n'endommagez pas l'intérieur. Avec une pince à dénuder, vous dévoilez le cuivre.

 
Pour placer un spot dans une salle de bain, comme ici, choisissez-en un qui convienne aux pièces humides. Veuillez noter que vous devez placer les spots dans ces pièces à au moins 60 cm d’une baignoire ou d’une douche. Si le plafond est supérieur à 225 centimètres, vous pouvez également placer un spot au-dessus de la douche.

Si le socket est déjà prévu, cliquez le spot dessus. Mettez le spot en place, et c’est fait.


Si vous voulez en découvrir plus sur l'électricité et voir par exemple comment assembler une boîte à fusibles ou encore comment la placer vous-même, surfez sur www.dobbit.be pour revoir tous les épisodes concernant l'électricité. Et assurez-vous de vous inscrire à notre magazine en ligne totalement gratuit!

 

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.