Dr. Matos - Outils de jardin

Outils de jardin - Ep. 4 - Dans cet épisode, vous apprendrez tout sur l'entretien de vos outils de jardin.

Transcription 

Le matériel, ça s'entretient. Et l'outillage de jardin ne fait pas exception à la règle. Le Dr Matos explique. Ceux ayant les doigts verts doivent toujours pouvoir travailler avec du matériel bien entretenu. Dans cette émission, nous nous intéressons donc à l'outillage de jardin.

De quels outils s'agit-il dans cette émission? Le matériel plus lourd comme une tronçonneuse, un taille-haie et une tondeuse.
Mais naturellement aussi des outils de base comme une bêche, une binette et une pelle.
Commençons par la binette.
La base métallique de cet exemplaire n'a pas bel aspect. Elle est très rouillée.
Vous pouvez déjà aisément éliminer en ponçant.
Le plus facile est de travailler avec une brosse métallique que vous montez sur votre perceuse.
Vous poncez vite la rouille sans laisser de traces sur l'acier.
Et il s'agit simplement d'éliminer partout la rouille, rien de plus.
Le prochain point de contrôle est le tranchant de la binette proprement dite.
Vous voyez que le tranchant n'est plus optimal et a été soumis à rude épreuve.
Avec une lime, vous pouvez déjà corriger une chose ou l'autre manuellement.
Mais c'est bel et bien nettement plus rapide avec une meuleuse d'angle.
Veillez à utiliser un disque à lamelles et non pas un disque de coupe.
Autrement, vous enlevez trop de matériau, ce que nous voulons c'est un effet abrasif.
Un tel disque à lamelles est un disque à ébavurer comportant de petites languettes de toile abrasive; les lamelles.
Et il combine aussi la fonction d'ébavurage avec le ponçage.
Vous pouvez donc éliminer les bavures et redonner d'emblée un nouveau tranchant plus acéré à la binette.
Et encore un peu d'huile pour protéger contre la rouille.
Du reste, c'est quelque chose que vous pouvez faire après chaque utilisation: enlevez d'abord toute la saleté avec un chiffon et appliquez un peu d'huile.
Ou si vous voulez travaillez de façon plus écologique, vous pouvez sans crainte utiliser de l'huile de lin.
Dès que la binette est à nouveau propre, le manche en bois peut être contrôlé.
Le manche est rugueux aux endroits où les résidus de boue n'ont pas été ôtés, et le travail n'est pas plaisant. Si vous les grattez en bas, des échardes apparaissent.
Si vous voulez travailler plus facilement plus tard, cela ne fait jamais de tort de poncer le manche jusqu'à ce qu'il soit joliment lisse.
Et appliquez encore une petite couche de vernis ensuite.
Vous ne devez pas souiller une brosse à peindre pour cela. Prenez un chiffon et appliquer une mince couche de vernis.
Le manche sera à nouveau mieux protégé et procurera une meilleure sensation en main.
Cette pelle mérite aussi de l'attention.
Et surtout la lame.
Elle est maculée de béton et de résidus de boue, et pas mal de rouille.
Elle nécessite aussi un nettoyage.
La lame avait été peinte avec un restant de peinture en guise de protection.
Vous pourriez encore peindre la lame mais personnellement je trouve que le travail est plus pénible parce que la lame est moins lisse. Et la peinture ne restera pas au début de la pelle si vous pelletez du gravier ou autre.
Pour l'instant, je laisse la peinture dans le haut, elle peut servir de protection.
Mais la pelle doit absolument retrouver son tranchant. Le disque à lamelles doit à nouveau faire son travail.
Vous enlevez du matériau peu à peu en longs passages, jusqu'à obtenir à nouveau une ligne droite.
Mais ne restez jamais trop longtemps sur un seul endroit. Simplement pour éviter de trop échauffer l'acier et d'en altérer ainsi la qualité.
Vous pouvez vous aider quelque peu en marquant une ligne au feutre que vous gardez à l'oeil quand vous travaillez.
Et n'oubliez pas d'arrondir un peu les angles. Pour ne pas vous blesser plus tard et parce que la lame sera plus efficace.
Voilà, tout est mieux affûté. On peut encore vite appliquer un peu d'huile pour protéger de la corrosion.
Vous le savez entre-temps. Pour de grands outils, il s'agit de contrôler la présence de rouille et la qualité du tranchant. Bêche, binette ... et ainsi de suite peuvent être entretenues de cette façon.
Les outils plus petits comme un sécateur sont quelque peu plus délicats.
Lors de l'utilisation, la sève des plantes s'écoule le long des couteaux et si vous ne nettoyez pas bien après usage, le tranchant du couteau devient plus rêche.
La sève coule aussi le long des engrenages et la saleté s'accumule avec le temps.
Cela ne fait donc pas de tort de démonter entièrement le sécateur.
Munissez-vous d'une clé polygonale et desserrez le boulon fileté.
Et vous pouvez alors tout enlever.
Deux plaquettes d'engrenage, le couteau supérieur, un boulon de charnière plus grand et le couteau inférieur, et encore un ressort qui aide les couteaux du sécateur à pivoter.
L'étape suivante est d'éliminer toute la saleté avec un chiffon.
Vous pouvez éventuellement pulvériser un peu d'huile, ceci détache déjà un peu la saleté.
Et puis vous nettoyez tout le mieux possible.
Vous ne pouvez que profiter d'un bon tranchant des couteaux d'un sécateur. Munissez-vous donc d'une pierre à aiguiser.
Des couteaux tranchants vous permettent de tailler plus facilement de jeunes pousses et les branches plus épaisses mais aussi de cisailler la plante en une seule fois. Vous blesserez moins la plante du fait que vous ne devez pas exercer des torsions inutiles pour couper le matériau à tailler.
Prenez le couteau inférieur. Sur la pierre à aiguiser, vous commencez par enlever tous les résidus de sève accumulés en aiguisant à plat sur la pierre.
Effectuez des mouvements tournants avec une légère pression.
Et puis vous vous attaquez au tranchant du couteau.
Idéalement sous un angle de 23 degrés.
Mais si vous poussez simplement le tranchant vers le bas, vous obtenez l'angle tel qu'il a été meulé la dernière fois et vous ne pouvez guère vous tromper.
Repassez simplement plusieurs fois le long de la pierre et aiguisez.
Vous ne pouvez pas vraiment aiguiser le couteau supérieur. Seulement ré-aligner les bavures.
Pour cela, vous pourriez utiliser un fusil.
Mais c'est aussi parfaitement possible avec une lime.
Ici on a choisi une lime aiguille parce qu'elle est si petite et pratique à utiliser sur une telle petite surface. Mais cela marche aussi avec une lime ordinaire.
Regardez s'il n'y a pas de gros dégâts que vous pouvez limer.
Et autrement, vous pouvez simplement éliminer d'un seul long passage les bavures minuscules. C'est suffisant.
Tous les éléments peuvent être ré-assemblés.
Pulvérisez encore de l'huile partout.
Et vous pouvez remonter.
Quand vous serrez le boulon, vous le serrez, ni trop, ni trop peu.
Il ne peut pas y avoir de jeu visible entre les couteaux.
Mais ils doivent encore pouvoir s'ouvrir et se fermer facilement, naturellement.
Passons à la scie à chaîne. Vous pouvez toujours l'amener chez votre distributeur pour contrôle mais en fait, vous pouvez déjà faire beaucoup vous-même.
Vous pouvez par exemple ré-affûter vous-même la chaîne de la scie.
Vous retirez d'abord le capot de protection le long de la lame avec une clé à bougie. Une fois desserrés, vous pouvez dévisser les écrous à la main.
Puis, vous détachez simplement le guide et de ce fait, la chaîne est aussi déjà plus lâche. On peut donc la sortir facilement entièrement.
Au niveau du guide, il y a une rainure le long de laquelle la chaîne passe et quelques trous minimes.
Il ne doit surtout pas y avoir de saleté dedans.
Nettoyez bien tout avec un peu d'air comprimé.
Au sommet du guide, il y a un petit trou où doit venir de la graisse en guise de guidage pour le pignon faisant tourner la chaîne vers l'avant.
Là où la lame est fixée, de la saleté s'accumule aussi avec le temps. Nettoyez du mieux possible à l'air comprimé.
Vous pouvez aussi retirer le capot de protection du bloc-moteur pour atteindre le filtre à air. Ce filtre doit faire en sorte que de la poussière ne finisse pas dans le carburateur.
Vous pouvez aussi nettoyer le filtre à l'air comprimé. Et tant que le capot de protection est de toute façon retiré, vous pouvez également nettoyer les autres éléments.
Un autre point de contrôle important est la bougie.
Détachez d'abord le câble.
Et dévissez avec la clé à bougie.
Il ne peut pas y avoir de saleté là où l'allumage a lieu.
Vous nettoyez avec une brosse métallique.
Vous ne resserrez pas la bougie trop fort. Simplement jusqu'à ce que la bougie soit serrée. Puis, vous remettez le câble à bougie dessus.
Ensuite, vous pouvez contrôler le volant.
Lorsque vous tirez sur la corde de démarrage, ce volant doit pouvoir tourner souplement comme ici.
Le capot de protection peut être remis en place.
La sécurité prime. Vérifier si le bloque-chaîne est encore en bon état ne demande guère d'effort. Si votre chaîne casse pendant le sciage, il veille à ce que vos jambes soient épargnées.
Passons à la corde de démarrage. Sortez la corde et contrôlez si elle n'est pas trop effilochée à certains endroits.
Elle a besoin d'être remplacée? Vous verrez plus tard comment procéder avec une tondeuse à gazon dont nous remplacerons aussi la corde de démarrage.
Dans le réservoir à carburant, vous pouvez détacher un filtre avec une pince à bec fin. Et il ne peut bien sûr pas y avoir de saleté dans ce filtre.
Puis, la chaîne même peut être prise en main.
Imaginons qu'il y ait une boucle dedans, vous pouvez simplement la défaire.
Vous pouvez affûter la chaîne avec une lime ronde mais cela demande un peu d'expérience. Parce que vous devez à chaque fois pouvoir affûter au bon angle.
Un instrument pratique est un chevalet d'affûtage.
Vous le placez sur les dents. Le chevalet repose donc simplement dessus. Et ainsi, vous ne devez pas régler la profondeur vous-même.
Et le bon angle de limage est déterminé par l'angle du manche.
Pendant le limage, vous affûtez alors les dents comme les limiteurs de profondeur à la fois.
Un guide est soumis à rude épreuve aussi pendant l'utilisation. Il est important de tenir à chaque fois le meilleur côté du guide en dessous lors du montage.
Raccrochez le guide.
Et tournez la chaîne de manière lâche dessus.
Les dents de la chaîne vont vers l'avant au-dessus.
Et en dessous, elles vont dans le sens inverse.
Pressez bien la chaîne sur le tendeur de chaîne.
Le couvercle peut à présent être re-placé dessus. Il ne reste plus qu'à visser.
D'abord avec la main contre, puis encore une fois.
Et puis seulement serrer le tendeur.
Faites alors un peu tourner la chaîne afin qu'elle soit bien dans la rainure du guide.
Lors du serrage, le guide saute un peu vers le haut.
Tenez donc directement le guide vers le haut afin qu'il n'y ait pas de jeu sur la chaîne.
Vous pouvez maintenant à nouveau fixer avec la clé à bougie.
Un autre instrument lourd: le taille-haie.
Les lames sont soumises à rude épreuve et à cause de la poussière et de la sève de la haie, elles se salissent. Les branches dures causent, elles, des ébarbures sur les tranchants.
Détacher les lames n'est pas compliqué.
Il faut juste faire attention à bien re-monter les vis dans le bon ordre.
Dévissez-les donc et posez-les dans l'ordre sur l'établi afin de ne pas les mélanger.
Vous retirez donc les vis au niveau des lames. Et les lames sont alors encore vissées à la base du moteur.
N'oubliez bien sûr à nouveau pas de déposer les vis dans l'ordre.
Vous dévissez les vis que vous voyez encore.
Puis, vous pouvez enfin démonter les lames pour l'entretien.
Vous travaillerez le plus facilement si vous pouvez les coincer dans un étau le long d'un profilé en métal.
Vous éliminez la saleté avec une brosse métallique.
Et vous pouvez à nouveau affûter les dents avec une meule.
Passez simplement avec la meule le long des dents mais respectez bien à chaque fois le bon angle. Ayez donc la main sûre.
Une fois toutes les dents affûtées, tout peut à nouveau être vissé dans le bon ordre.
A la fin, vous vissez encore la sécurité de votre pointe de lame et les lames sont alors à nouveau prêtes à l'emploi.
Votre taille-haie a également un filtre à air, que vous pouvez nettoyer à l'air comprimé.
Vous nettoyez aussi tout autour du filtre.
Voilà, le taille-haie est à nouveau prêt à affronter les chocs.
Ce que vous pouvez encore faire en tant que bricoleur, c'est remplacer une corde de démarrage trop effilochée.
En guise d'exemple, nous prenons une tondeuse à gazon.
Vous desserrez d'abord les boulons du capot de protection.
Et pour vous faciliter la vie, vous coupez la corde.
Bloquez le mécanisme de roue en glissant un tournevis entre.
Vous pouvez alors sortir la corde plus facilement.
Coupez alors une corde à environ la même longueur que l'ancienne corde.
La corde peut à présent être fixée à la base. Faites un bon nœud afin qu'elle reste bien accrochée.
Faites passer la corde et tendez bien.
Vous coupez simplement le surplus.
Retirez le tournevis pendant que vous retenez encore un peu la corde et via le mécanisme de roue, vous pouvez alors laisser la corde s'enrouler automatiquement.
Vous devez encore faire un nœud à l'autre bout, où se trouve le levier.
Il ne reste plus qu'à re-visser le capot de protection.

Ok, garder l'outillage et le matériel lourd en parfait état demande un peu de travail mais ainsi, tout tiendra plus longtemps. Continuez donc de suivre le Dr Matos pour d'autres trucs et astuces. A la prochaine fois.

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.