Regardez gratuitement et illimité

Inscrivez-vous

Rénover la cuisine avec Roger 1

Il existe plusieurs façons de rénover votre propre cuisine. Roger s'est déjà attaqué à un grand nombre de cuisines obsolètes, alors dans cet épisode, nous remémorons ses travaux de rénovation de cuisine les plus intéressants.

Transcription 

Votre cuisine a un besoin urgent d‘être rénovée? Vous pouvez bien entendu envisager de vous offrir une toute nouvelle cuisine, mais cela implique forcément un certain coût souvent élevé. Heureusement, vous pouvez aussi -si vous êtes un brin bricoleur- la rénover par vous-même à moindre coût. Au menu de cet épisode, différentes recettes pour rendre votre cuisine comme neuve!

 


Pour ce qui est du démontage de l‘ancienne cuisine, il vaut mieux procéder astucieusement. Protégez les éléments que vous voulez conserver afin de ne rien endommager lorsque vous allez tout retirer, et porter aussi bien des gants que des lunettes de protection lorsque c‘est nécessaire. Si vous avez pour objectif de repeindre les armoires de la cuisine, et donc de les réutiliser, n‘oubliez pas de bien numéroter les différentes parties et pièces selon les armoires, afin de pouvoir facilement les remonter par la suite.

 
Pour ôter un évier, on ferme d‘abord l‘eau au niveau des vannes, les petits robinets dans le mur. Ensuite, on détache les flexibles du robinet de la cuisine, tout comme les points de fixation de l‘évier lui-même, ainsi que la connexion avec le syphon.

Si vous comptez démonter des appareils électriques, assurez-vous tout d‘abord de bien couper le disjoncteur. Un four se retire en dévissant les attaches et en tirant les connexions avec la plaque de cuisson du dessus. Un réfrigérateur moderne dispose souvent à l‘arrière de roulettes, et il vous sera plus facile de le lever pour ensuite le rouler hors de son compartiment.

Si vous voulez aussi défaire le mur à éclaboussure, commencez par retirer toutes les prises murales.

 


Si vous vous séparez de l‘ancien plan de travail, faites-le de manière à ne pas abîmer les armoires au-dessous. Parfois il suffit de dévisser, mais il peut arriver que le plan de travail soit collé, ce qui vous oblige alors à procéder avec un certain tact.

 


Une fois la cuisine complètement désassemblée, on peut entamer le véritable boulot!

 

 


Les armoires de cuisine qui ont un peu vieillies mais qui sont encore en bon état, vous ne devez pas forcément les jetter de suite. Il suffit d‘une bonne couche de peinture, et vous verrez, elles vous paraitront de suite toute différentes.

 

 
On nettoie avant tout la cuisine, avec de l‘eau et du détergent à base de soude. Ce qui n‘est pas du luxe, parce qu‘au fil des années, beaucoup de saleté se cumule dans les coins et recoins. Roger nettoie de suite le réfrigérateur, pour pouvoir plus tard lui refaire une couleur. Si vous remarquez ici et là des irrégularités ou des dommages sur les armoires, il suffit de poncer avec du papier abrasif au grain fin. N‘oubliez pas de bien dépoussierer ensuite. Avant d‘entamer la peinture, commencez par protéger vos parois avec du ruban adhésif.

Utilisez une peinture de rénovation adaptée pour les surfaces que vous comptez peindre, comme les armoires en bois. Il est important que la peinture puisse s‘accorder de suite à l‘ancien vernis. Débutez en peignant les coins et côtés; ce que vous pouvez faire avec un pinceau. Une fois terminé, vous pouvez passer au rouleau pour les surfaces plus larges. Laissez d‘abord la première couche de peinture bien séché, en suivant les indications sur l‘emballage, et posez ensuite une seconde de peinture. Ensuite, ôtez dès que possible le ruban de protection, afin de ne pas abîmer une peinture qui aurait eu le temps de sécher.

Pour ce qui est des portes de l‘armoire, on va opérer de la même manière. Elle se pose sur des tréteaux, et on entame la peinture de rénovation. Laissez la peinture bien se sécher et adhérer avant de poser une seconde couche. Faites aussi attention à ne pas étaler une couche trop épaisse; il est normale que l‘ancienne couleur ne disparaisse pas de suite entièrement. C‘est précisément pour cette raison qu‘on pose une seconde couche de peinture. Les charnières métalliques se peignent aussi, mais très sommairement avec un petit pinceau, parce que la peinture va facilement y couler. Et puis par la suite les charnières doivent encore pouvoir facilement se glisser dans l‘armoire. Comme finition, vous pouvez encore prévoir une nouvelle poignée sur les portes.

Et pour finir, c‘est au tour du réfrigérateur.

 

 
Recouvrez bien les joints en caoutchouc des portes; ils ne peuvent pas être peints, pour qu‘ils gardent toute leur souplesse lorsque vous refermerez votre réfrigérateur. Roger pose la peinture en croix; d‘abord de haut en bas, et ensuite de gauche à droite, et ensuite une nouvelle fois de haut en bas. Comme il s‘agit ici d‘une couleur assez vive, il est nécessaire d‘appliquer plus de deux couches de peinture.

Une fois sec, on peut remettre à leur place toutes les différentes pièces de la cuisine. Etant donné que tout a été numéroté, cela se fait très rapidement.

La cuisine dispose à présent d‘une couleur rafraichie, et parait comme neuve. Mais il existe encore d‘autre solution pour rajeunir votre cuisine.

 

 

 


Le mur anti-éclaboussure sert de protection à l‘eau et aux graisses lorsque vous cuisinez. C‘est pourquoi il est souvent formé à base de tuiles, plus faciles à entretenir. Tout comme pour les armoires de cuisine, vous pouvez y ajouter une couche de peinture. Dans ce cas, assurez-vous bien que vous utilisez une peinture adaptée aux tuiles, dans laquelle vous aurez éventuellement rajouté un durcisseur qui la rendra plus résistante aux rayures.

Mais vous pourriez tout aussi bien décider de remplacer les tuiles, et créer ainsi un tout nouveau mur à éclaboussure. Commencez par bien recouvrir et protéger votre plan de travail. Nettoyez bien à l‘aide d‘un détergent, avec une éponge. Retirez les plaques des prises, ainsi que le vieux silicone que vous pourriez retrouver ici et là sur les rebords. Etant donné qu‘il va s‘agir de plâtrer, Roger va commencer par poser une couche de primer; cela permettra par la suite aux tuiles de bien s‘accorder.

 

 
Lorsque le primer est posé, on peut retirer les prises de courant, et défaire les fils. On pose alors d‘abord les tuiles sur l‘espace de travail; placez pour cela le bord de la première tuile le long de la ligne centrale. Si vous arrivez au bout avec une pièce plus petite que la moitié d‘une tuile, placez alors la moitié d‘une tuile sur la ligne centrale. Prenez en compte lors du placement de vos tuiles, l‘espace nécessaire pour les joints, à l‘aide de croisillons. Pour obtenir un joli ton coloré entre les tuiles, mélangé plusieurs paquets entre eux. Les tuiles qu‘utilise Roger sont très absorbantes. Afin d’éviter qu’elles n’absorbent directement toute la colle, il les passe une trentaine de secondes sous l’eau. Les tuiles vont se gorger d’eau, ce qui leur permettra plus tard de mieux adhérer.

Il est alors temps d’y mettre de la colle. Ce que vous faites avec un peigne à colle. Dans notre cas, il utilise une pâte prête à l’emploi, qui sera elle aussi résistante à l’eau de cuisson. Lorsque vous placez des tuiles, ne le faites pas directement sur toute la paroi, mais débutez par quelques rangées. Où c’est nécessaire, vous pouvez les découper avec une meuleuse. La distance des joints entre les tuiles se contrôle avec les croisillons. Etant donné que Roger utilise ici des tuiles Marocaines, qui se veulent particulièrement irrégulières dans leur forme, il utilise des clavettes. Ce qui lui permet de corriger encore la distance entre les tuiles. Si les tuiles varient de trop en terme d’épaisseur, on peut les corriger en modifiant la quantité de colle que l’on pose sous chaque tuile. Controlez aussi régulièrement le niveau, pour vérifiez si vous êtes travaillez bien droit. Une fois les tuiles terminées, et les croisillons et le ruban retirés, vous pouvez entamer les jointures.

 


Si vous utilisez des tuiles aux formes irrégulières, favorisez alors aussi un mastic pour joint adapté à des joints de tailles différentes. Vous appliquez le mastic avec une spatule pour joint ou en caoutchouc. On utilise alors la truelle, et on étale le mastic en diagonal dans le trou, dans autant de direction que possible. Le trou sera ainsi uniformément bien rempli. Vous pouvez aussi prévoir un peu de mastic sur la partie supérieur de la bordure, que vous allez ensuite bien aligner en diagonale avec votre truelle. Lorsque vous avez bien travaillé toute la surface de votre tuile, ôtez d’abord le coulis excédentaire pour vous épargner du travail lors de la prochaine étape. Laissez le mastic sécher, et puis nettoyer bien avec éponge. Effectuez des gestes circulaires, ce qui vous évite de retirer du mastic des joints. Rincez régulièrement votre éponge, et assurez-vous qu’elle ne soit jamais trop mouillée. Une fois la surface bien propre et les tuiles sèches, on repasse encore une fois dessus avec l’éponge à la verticale. Vous pouvez à présent retirer l’excédent des joints dans les petits recoins. Comme dernière étape, il vous reste à passer un coup de balai. Une fois le voile blanchâtre complètement disparu des tuiles, vous pouvez finir les bordures avec un mastic. Placez pour ce faire du ruban de peinture, à un centimètre en moyenne de votre bordure. Ensuite placez le mastic tout autour de la surface carrelée. Ôtez alors le ruban, et replacez les prises de courants. Votre mur à éclaboussure est terminé.

 


Découvrez de suite dans la seconde partie, deux différentes manières pour rénover votre cuisine; on remplace le plan de travail, et on installe un nouveau robinet.

 

 

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.