L'ancêtre anglaise 25 - Traitement antirouille des réservoirs

L’ancêtre anglaise - ep. 25 – Traitement antirouille des réservoirs

Transcription 

Dans cette série de DIY on Wheels, une Austin Cooper S 1964 reçoit une restauration body off.

 


Carl a achevé le coffre dans l’émission précédente mais lorsqu’il a voulu placer les réservoirs d’essence, il a été confronté à une surprise désagréable.

 

 


Homme 1
Maintenant nous allons traiter le réservoir d’essence, la rouille s’y est déposée et nous avons commandé un produit spécial pour cela.


Homme 1
Le produit comprend trois éléments. Une notice est aussi fournie. Le premier produit est le dégraissant.

Le second produit est l’éliminateur de rouille.

Le troisième produit est la couche d’époxy que nous appliquons dans le réservoir d’essence afin que ce réservoir soit protégé contre les essences modernes actuellement disponibles.
Ceci découle du fait que l’essence comprend actuellement plus de bio-éthanol qu’avant. Ceci peut endommager les réservoirs et autres éléments du système de carburant.

 

 


Homme 1
La première étape consiste à boucher toutes les ouvertures.

Nous avons retiré la jauge à essence et réalisé une plaque qui s’ajuste dans l’ouverture…

Nous devons refermer ceci.


Homme 1
Puis nous allons fermer l’arrivée d’essence…

Et le trou du reniflard.


Homme 1
Nous devons mélanger le dégraissant à 10 litres d’eau chaude.

Nous allons maintenant les réunir,, bien agiter et puis verser dans le réservoir d’essence.
Lors de l’utilisation de substances chimiques, vous portez toujours les équipements de protection requis bien entendu. Veillez aussi à travailler dans un local bien ventilé.

 


Ce dégraissant éliminera toute la graisse et tous les résidus de carburant du réservoir. Il assurera aussi la bonne adhérence du revêtement tout à l’heure.

 

 


Homme 1
Nous refermons l’ouverture de versement avec un bout de plastique et une bande de serrage.


Homme 1
Maintenant nous retournons entièrement le réservoir… afin que le dégraissant puisse agir… sur tout le réservoir…


Homme 1
Voilà.
Carl remplit aussi le second réservoir de dégraissant, exactement de la même manière.

 


Ceux-ci doivent rester au moins 5 heures au repos et dans l’intervalle, vous devez bien secouer de temps à autre. Si le dépôt d’essence est très important, il vaut mieux laisser agir toute une nuit.

 


Après le dégraissage, vous versez le contenu des réservoirs dans un réservoir de stockage que vous amenez ensuite vers le parc à conteneurs. Comme vous le voyez, une grande quantité s’est détachée.

 


Après le dégraissage, les réservoirs d’essence doivent être rincés abondamment à l’eau.

 


Puis séchés afin de pouvoir entamer la seconde étape.

 

 


Homme 1
Il est désormais entièrement dégraissé…

Et nous allons le dérouiller…


Homme 1
Ceci est la proportion 1 pour 1.


Homme 1
… et un litre d’eau en plus.
Puis bien refermer.

 

 


Homme 1
Et maintenant secouer n’est-ce pas?
Vous devez laisser ceci reposer pendant une demi-heure à deux heures, en fonction de la quantité de rouille. Ici aussi à nouveau secouer de temps à autre.

 


Avec le second réservoir, Carl procède de la même façon et après deux heures il peut le vider.

 


Après avoir éliminé la rouille, on doit à nouveau abondamment rincer à l’eau.

 


Et à nouveau sécher avant de pouvoir entamer la troisième et dernière étape.

 


Mais avant d’appliquer le revêtement, Carl veut être certain que toute la rouille a disparu. Aussi il prend sa caméra.

 

 


Homme 1
Voilà, les réservoirs d’essence sont sauvés, la rouille a disparu.

L’étape suivante consiste à appliquer la couche d’époxy, celle-ci protégera le réservoir. Mais le résultat paraît bon… Je suis satisfait.


Homme 1
Le dernier traitement du réservoir d’essence est l’application du revêtement sur l’intérieur.


Homme 1
Pour cela j’ai deux aérosols… que je dois réunir et agiter pendant quelques minutes…
Ce revêtement à deux composants doit être bien mélangé. Carl veille à verser entièrement les deux aérosols dans le gobelet mélangeur avant de remuer. Le gobelet mélanger doit être propre et le revêtement doit être mélangé à fond durant 3 à 4 minutes.

 


Carl a aussi veillé à ce que toutes les ouvertures soient bien fermées et ne peuvent pas être remplies par le revêtement.

 


Lorsque le produit est suffisamment mélangé, Carl verse le contenu total du gobelet mélanger dans le réservoir.

 


Puis il contrôle la vitesse d’écoulement via le bouchon de remplissage et veille à tourner le réservoir plusieurs fois dans toutes les directions.

 


Partout à passe le revêtement, celui-ci déposera une couche de protection d’environ 0,5 mm d’épaisseur. Celle-ci protégera à nouveau les réservoirs contre la rouille et la corrosion.

 


De temps à autre, Carl souffle le débordement qui s’écoule dans le réservoir à l’air comprimé afin de ne pas l’obstruer.

 


Carl applique aussi un nouveau revêtement sur le second réservoir. Puis il dispose les réservoirs avec le côté le plus abîmé vers le bas. Là se créera une couche particulièrement épaisse.

 


Après une journée de séchage, les réservoirs peuvent être remontés dans la Mini. Pour les remplir de carburant, vous devez bel et bien certainement attendre encore une semaine.

 


Les réservoirs reçoivent de nouveaux caoutchoucs pour les bouchons de remplissage et peuvent être montés ensuite dans les brides.

 


Celles-ci doivent être bien serrées pour que le réservoir soit bien coincé.

 

 


Homme 1
Dans le second réservoir que je monte – c’est en fait le premier réservoir –, j’insère la jauge à essence. Ici nous insérons une nouvelle jauge à titre préventif.
Carl la fixe fermement par quelques petites tapes, afin qu’elle verrouille entièrement.

 


La jauge à essence peut déjà être raccordée au faisceau de câbles et ensuite la bride peut être serrée.

 

 


Homme 1
Et voilà… c’est en place!
Puis Carl peut aussi déjà monter les nouveaux caoutchoucs pour la planche à bagage. Il attend avec la planche proprement dite, étant donné que la batterie et la roue de réserve doivent encore être placées en dessous.

 


Puis les bouchons d’essence peuvent être replacés.

 


Et la conduite entre les deux réservoirs.

 


Ceci est la conduite d’essence fixe originale mais Carl utile de courts morceaux flexibles là où il doit la relier aux réservoirs.

 


Il les réalise neufs et sur mesure, afin que tout s’ajuste joliment et soit bien fini.

 


Lorsque les deux réservoirs sont raccordés à la conduite d’essence, il prévoit encore une nouvelle conduite flexible qui rejoint le soubassement de la voiture. Là vient d’emblée la pompe à essence, qui pompera l’essence hors des deux réservoirs vers l’avant dans les carburateurs.

 

 


Homme 1
Maintenant nous pouvons passer au montage de la pompe à essence.

Nous montons une pompe à essence originale.

Un problème connu des voitures anglaises est que les pompes à essence cassent souvent. Elles sont entraînées par des points de contact à l’arrière et à l’avant, entre lesquels se trouve une membrane qui ne cesse de monter et de descendre, pour aspirer de l’essence et la pomper vers les carburateurs.

En fait c‘est une pompe de refoulement ordinaire qui se charge de remplir les carburateurs d’essence.


Homme 1
Ceci garantit le remplissage de la cuve… nul besoin d’exercer une pression supplémentaire, simplement remplir les cuves. Pas de pression, juste atteindre le débit.


Homme 1
Notre Mini était déjà équipée d’une pompe universelle, pas d’une pompe originale… Nous en montons une nouvelle, originale, mais nous allons d’abord ouvrir une ancienne pour en examiner le fonctionnement de plus près.


Homme 1
Ici nous voyons les contacts…

Ceux-ci sont aussi visiblement oxydés.

C’est un peu le problème, ceci ne cesse de monter et de descendre, ce qui assure le pompage.

Lorsque les voitures restent longtemps immobilisées, ces points s’oxydent souvent et vous n’avez plus de contact, la pompe ne fonctionne plus et s’arrête. Un petit truc était de lui donner un petit coup .. et la pompe repartait. Mais tôt ou tard, celle-ci ne fonctionnera plus. Pour cette raison, ils insèrent tous une autre pompe.


Homme 1
Avec la nouvelle, nous n’aurons plus de problème. Avant on révisait encore ces pompes, on pouvait obtenir ces contacts séparément. Maintenant une nouvelle pompe coûte moins que les heures de travail nécessaires à sa révision.


Homme 1
Ici au-dessus, vous pouvez voir que celle-ci a été réalisée universelle… Pour son utilisation dans toutes les voitures anglaises.

Vous pouvez adapter ceci au gré de l’aspiration de l’essence… aussi en direction de la conduite d’essence vers les carburateurs.


Homme 1
La seule chose à laquelle vous devez faire attention en tant que monteur est le ‘IN’ et ‘OUT’ mais c’est clairement indiqué…

Ici ‘outlet’ et là ‘inlet’…


Homme 1
Ceci est la membrane…

Celle-ci déplaçait à chaque fois l’essence.


Homme 1
Ceci c’était les ‘patines’.
Avant vous pouviez remplacer celles-ci pour réviser la pompe.

 

 


Homme 1
Encore la membrane…


Homme 1
Et ceci c’est le reste des points de contact…

Comme vous le voyez… totalement oxydés… et brûlés…


Homme 1
Ceci est maintenant ce qui se produit quand la pompe s’arrête


Homme 1
Voilà, c’était l’ancienne pompe… nous allons maintenant monter une nouvelle.
Dans cette restauration, Carl ne prend aucun risque et donc une nouvelle pompe sera en tout cas placée.

 


Comme relevé, celle-ci se positionne directement sous les réservoirs, d’où part aussi la conduite d’essence qui se dirige vers l’avant.

 


Carl réalise le branchement sous le bon angle et puis il peut y raccorder toutes les conduites. Bien entendu, il s’agit ici de bien serrer!

 

 


Homme 1
Voilà, la pompe est montée!
Le système d’essence peut donc presque être testé. Mais pour cela les carburateurs doivent aussi être positionnés. Vous voyez cela dans les émissions suivantes de DIY on Wheels.

 

 

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.