Autoconstruction - épisode 70

Construire vous-même des placards sur mesure - Ep. 70 - Tous les parois ont été placés et le plâtrage a été terminé, donc maintenant nous connaissons les dimensions définitives pour nos placards sur mesure. Nous prenons toutes les mesures nécessaires et réalisons nos placards sur mesure à l'aide d'un outil en ligne. Une fois qu'ils ont été livrés et que nous avons reçu l'explication de base, nous pouvons les construire étape par étape.

Transcription 

Dans l’émission précédente, les portes intérieures ont été montées dans la maison.

Pour rencontrer les besoins de chaque pièce, nous avons finalement choisi une combinaison de portes coulissantes, portes pivot et portes sans cadre.


Dans cette émission, nous allons installer un certain nombre d’armoires sur mesure dans notre maison.

Nous effectuons les mesures nécessaires, afin de pouvoir commander les armoires sur mesure en ligne.

Dès qu’elles sont livrées, nous pouvons facilement les assembler nous-mêmes étape par étape.
Nous montons les armoires sur mesure entièrement nous-mêmes. Nous sommes prêts en environ 48 heures.

Ajoutez à ceci le coût horaire moyen d’un placeur spécialisé et vous économisez déjà bien vite 1920 euros!


A certains endroits dans la maison, nous voulons des armoires fixes, non transportables.

Comme celles-ci seraient parfaitement intégrées dans les pièces, nous faisons fabriquer ces armoires sur mesure.

Avant de les commander en ligne, nous devons dès lors mesurer la place disponible. Ceci est possible dès que les murs sont enduits et que le sol est posé. En bas, l’installation du plafond tendu n’a pas encore eu lieu mais nous connaissons déjà le niveau de plafond définitif dont nous devons tenir compte.
Quand nous connaissons toutes les mesures, nous commandons nos armoires en ligne.
Après le choix du type d’armoire, nous pouvons composer notre armoire sur mesure.
Nous complétons les dimensions correctes et déterminons l’agencement de notre armoire.

Si celui-ci satisfait à nos attentes, nous devons encore choisir la couleur et les poignées.
Dès que nous avons façonné toutes nos armoires sur mesure souhaitées, nous pouvons définitivement passer la commande.
Les éléments réalisés sur mesure sont finalement livrés sur le chantier.

Toutes les pièces sont marquées, nous pouvons donc d’emblée les trier par armoire et les amener dans la bonne pièce.
D’abord, il est nécessaire de contrôler le matériel livré.
Lors de la livraison, le fabricant donne aussi quelques explications, afin que nous soyons au courant des principaux principes, avant d’entamer le montage.


Nous apprenons comment nous devons commencer et comment monter au mieux les modules.

Il nous montre aussi la méthode pour l’installation des charnières et des tablettes, et nous raconte comment nous devons joliment achever l’ensemble.


Avec les instructions reçues et la notice à portée de main, nous sommes finalement suffisamment armés pour entamer le montage.

En ce qui concerne le matériel dont nous avons besoin pour bien travailler, nous avons uniquement besoin d’un niveau à bulle, d’un tournevis en croix, d’une perceuse et d’un mètre.


La première étape est le placement du socle. Ceci est d’emblée aussi le principal élément car la position de votre socle déterminera comment le reste de votre armoire sur mesure sera positionné.
Nous enfonçons les pieds dans les points de fixation prévus et pouvons maintenant les ajuster.

Le but est que le dessus du socle se situe à 8 cm du sol.
Nous pouvons donc déjà positionner plus ou moins bien les pieds mais nous devons bel et bien retourner l’ensemble pour pouvoir ajuster dans les détails.

Veillez à ce que le côté où les pieds sont entièrement positionnés contre le bord se présente par l’arrière.
Vous pouvez maintenant serrer ou desserrer chaque pied avec un tournevis en croix.

Avec notre mètre, nous contrôlons si nous sommes au bon niveau, mais nous devons naturellement aussi veiller à ce que le socle soit joliment de niveau, afin que l’armoire ne vacille pas.
Il est important de prendre votre temps et de travailler en profondeur, afin que le niveau soit bon et que les pieds ne flottent plus ou qu’il n’y ait plus de bosses. Car avec une bonne base, le montage du reste de votre armoire ne peut plus être incorrect, en principe.
Les différentes parties d’armoire doivent désormais être placées sur ce socle.
Nous commençons par préparer les panneaux latéraux. Sur les autocollants apposés, vous pouvez voir quel panneau doit être placé à gauche et quel panneau à droite.

Tant dans le haut que dans le bas sur les côtés, deux petits trous sont pré-fraisés là où les vis de réglage livrées doivent être montées.

Il s’agit des versions mâles, que vous pouvez serrer simplement dans les ouvertures avec un tournevis.
Si ceci est préparé, vous pouvez relier le côté et la plaque de fond l’une à l’autre.

Pour cela, vous devez glisser les vis de réglage placées dans les ouvertures sur le chant en bout du panneau de fond.
Dans la plaque de fond est prévue la partie femelle de l’assemblage.

Dès que la vis de réglage est bien glissée sur la plaque de fond, vous pouvez fixer l’assemblage par un demi-tour.

De cette manière, la plaque de fond est reliée au côté.
Tandis que quelqu’un aide entre-temps à retenir le panneau, afin qu’il ne tombe pas et que les vis ne le traversent pas, vous glissez le panneau arrière de l’armoire dans les rainures prévues.

Il est important de bien le pousser dans la rainure, donc si nécessaire vous pouvez utiliser un bout de bois et un marteau en caoutchouc pour l’y insérer par de petites frappes.
Si tel est le cas, vous pouvez prudemment glisser la plaque supérieure par-delà la paroi arrière et les vis de réglage.

Puis vous refixez avec le tournevis.
Vous procédez de même avec le côté droit de la partie d’armoire.
Maintenant nous glissons le module complet à sa place sur le socle et commençons par monter la tablette fixe.

Dans chaque partie d’armoire est prévue une telle tablette, que vous pouvez installer sur une hauteur librement choisie.
Cette tablette ne peut plus être déplacée après le montage et sert à accroître la solidité de l’armoire.
Vous vissez donc les quatre vis de soutien pour cette planche dans un évidement à une hauteur égale que vous choisissez.

Veillez bel et bien à ce qu’elles soient éloignées d’au moins 4 cm d’une charnière, afin de pouvoir placer ces dernières sans problèmes.
Puis vous y suspendez la tablette, dont les évidements devraient parfaitement s’ajuster sur les supports et vous vissez les points de fixation.

A nouveau, cet assemblage est réalisé de telle sorte que la vis est coincée, afin que la planche ne puisse plus bouger.
Notre armoire sur mesure est constituée ici de deux modules identiques, nous pouvons donc maintenant monter la seconde partie exactement de la même manière.
Pour positionner la paroi arrière plus facilement dans la rainure prévue, du reste, il vaut mieux insérer d’abord le coin du panneau un peu plus haut dans la rainure. Puis glissez-le vers le bas, jusque dans la plaque de fond, Vous verrez que ceci est nettement plus aisé.
Pour le second module, nous insérons la tablette fixe exactement à la même hauteur que dans la première partie, afin qu’elle ait un bel aspect.

Mais n’oubliez pas de serrer l’assemblage, afin que tout se contracte et que vous obteniez un solide ensemble.
Les deux parties d’armoire ensemble sont du reste 10 centimètres moins larges que l’ouverture du mur proprement dite. Ainsi vous avez un peu de jeu pour pouvoir monter facilement les éléments.
Dès que les parties sont emboîtées, vous les placez des deux côtés à environ 5 centimètres du mur, de sorte que l’armoire est bien positionnée au milieu.
Il est important que les deux parties soient joliment alignées et ajustées. C’est pourquoi nous devons encore les fixer l’une à l’autre.

Des petits trous sont déjà pré-percés à hauteur des charnières.
Par le trou dans les deux panneaux latéraux, nous pouvons les serrer ensemble avec une vis d’assemblage et une cheville que nous insérons dans le trou des deux côtés et que nous serrons ensemble.

De cette manière, les modules sont joliment maintenus ensemble.
Vous répétez ceci sur chaque point charnière.

Du reste, il est important de bien serrer les parties l’une contre l’autre lors du perçage, afin qu’elles ne se placent pas de biais. Soit vous avez besoin de quelqu’un, soit vous pouvez utiliser des serre-joints pour cela.

Veillez bel et bien à les munir de capuchons en caoutchouc ou utilisez des bouts de bois, pour ne pas abîmer l’armoire.
La raison pour laquelle cette fixation intervient à hauteur des charnières est en outre très simple. De cette manière, les vis sont masquées derrière vos charnières proprement dites et vous avez donc un assemblage invisible.
Nous pouvons alors procéder au montage des portes.

Deux types de charnières sont utilisées. D’une part vous avez les charnières ordinaires. D’autre part il existe les charnières soft close.

Ces dernières se reconnaissent à la languette rouge et sont dotées d’un système de freinage, si bien que la porte se ferme en douceur.
Les charnières doivent désormais être placées en alternance dans les évidements pré-fraisés dans la porte.

Vous commencez donc par une charnière soft close, puis une ordinaire, puis à nouveau une soft close et ainsi de suite.
On utilise une combinaison des deux types parce que la porte s’ouvrira et se fermera aisément, sans fermeture brutale.

Si vous deviez utiliser uniquement des charnières soft close, l’ouverture de la porte serait très ardue.

Si vous deviez utiliser uniquement des charnières ordinaires, celles-ci frapperaient…
Dès que les différents types sont insérés en alternance dans le panneau de porte, ceci peut être monté sur l’armoire.

Les plaquettes de montage nécessaires sont déjà prévues sur les panneaux latéraux, à la bonne hauteur, où nous devons simplement encliqueter l’extrémité des charnières.
Le système est réalisé de telle sorte que vous pouvez très facilement l’encliqueter ou le détacher.
Chaque charnière peut aussi être ajusté séparément, dans différentes directions. Ceci est nécessaire afin que vous puissiez aligner la porte parfaitement droite avec le reste de l’armoire et les portes à côté, de telle sorte que les raccords sont joliment égaux.
Dès que les portes sont suspendues, les étiquettes peuvent également être retirées, car tout se trouve au bon endroit.
Entre-temps, nous pouvons aussi monter le reste des planchettes.

Les supports de planche ne doivent pas être vissés ici et sont déplaçables, vous pouvez donc encore changer l’agencement plus tard.
Vous pouvez entièrement choisir l’emplacement des planches et de leurs supports.

Dans les panneaux latéraux ont été pratiquées des rangées de perforations qui vous donnent un large choix pour aménager votre armoire comme bon vous semble.

Vous devez uniquement déterminer à l’avance le nombre de planches dans votre commande.
Maintenant nous devons encore régler les portes comme il se doit, afin que l’armoire soit bien élégante.
Pour vérifier que le raccord entre nos portes soit partout égal, nous utilisons des cales de différentes épaisseurs.

Vous pouvez maintenant bouger celles-ci à travers le joint pour sentir si elles accrochent quelque part.
Si, par exemple, vous remarquez que vous pouvez aisément bouger dans le bas, dans la rainure, avec un bloc de 2 mm mais que ceci n’est pas possible dans le haut, vous savez que votre joint n’est pas parallèle.

En ajustant les charnières, vous pouvez veiller à ce que ceci soit bel et bien le cas.
Lors des corrections, vous devez bien entendu tenir compte du dessus de l’armoire, afin que les portes soient également bien alignées à cet endroit.
Dès que vos portes sont au point, vous devez encore installer les poignées.

Nous avons opté de déterminer nous-mêmes l’hauteur et l’avons mentionné lors de notre commande.

Nous décidons de les placer à la même hauteur que notre poignée de porte, donc nous commençons par en prendre la mesure.

Nous la reportons sur notre armoire.
Les poignées que nous avons choisies doivent être montées sur le chant en bout du panneau de porte. Comme la place dans notre joint de porte ne peut accueillir qu’une seule plaque de ce genre, il y a donc une seule poignée pour deux portes.

Nous faisons dépendre le choix de la fixation sur la porte de gauche ou la porte de droite du maître de l’ouvrage. Celui-ci est droitier, donc nous montons la poignée sur la porte de droite.
Comme nous voudrions suspendre ces poignées sur un emplacement librement choisi, des trous n’ont pas encore été pré-percés.

Nous maintenons donc notre plaquette sur notre position tracée et marquons les trous de fixation avec un poinçon dans l’intérieur de notre panneau de porte.
Avec ces trous pré-réalisés, nous aurons plus vite prise dans le bois et pourrons visser plus facilement.
Vous pouvez le faire à la main ou avec une perceuse-visseuse. Si vous utilisez cette dernière, veillez à la régler sur une position en douceur, afin de ne pas abîmer le bois.
Pour assembler toutes nos autres armoires sur mesure, nous travaillons selon les mêmes principes.

Sur les plans fournis, nous pouvons voir de quels éléments nous avons besoin et comment nous devons les placer.
Après le montage et le réglage du socle, nous préparons les panneaux latéraux, que nous pouvons alors assembler avec la plaque de fond, la paroi arrière et le panneau supérieur en un seul module.
Contrairement à notre autre armoire sur mesure les différents modules ne sont pas identiques ici. C’est pourquoi il est très important de vérifier le plan et les autocollants collés pour voir si vous montez tout au bon endroit.
N’oubliez pas, bien entendu, de fixer toujours les différents éléments l’un à l’autre avec les vis d’assemblage fournies.
Puis nous pouvons nous occuper de l’agencement.

Près de la tablette fixe se place ici une tringle d’armoire. Car cette planche est le plus solidement ancrée dans l’armoire et est donc la meilleure option pour monter la barre.

Mais vous devez bel et bien en tenir compte quand vous déterminez la hauteur de votre planche fixe, afin de disposer de la place suffisante pour y suspendre vos vêtements.
Vous vissez au préalable les brides de fixation pour la barre sur la tablette.

A cette fin sont déjà prévues des perforations environ au milieu de la planche.

La tringle à vêtements doit se positionner sous cette planche, donc veillez à fixer aussi les brides en dessous.
Dès que vous avez fixé la planche à l‘armoire avec les vis de serrage, il ne vous reste qu’à accrocher la barre dans les brides.
Le montage des tiroirs coulissants est l’opération suivante que nous devons faire.
Les tiroirs doivent se placer là où la paroi latérale comporte un épaississement.

Dans ces épaississements sont fraisés des trous sur lesquels nous devons visser les guides de tiroir.

Nous positionnons le guide jusqu’à ce qu’il coïncide avec les trous prévus et le vissons ensuite au panneau latéral.

Nous le faisons maintenant des deux côtés de chaque tiroir.
Pour terminer, nous devons encore insérer les tiroirs.

Déposez le tiroir pré-monté sur les guides et poussez-le fermement pour le fermer. De cette manière, tout se positionne correctement et les tiroirs s’encliquètent dans les guides.
Vous pouvez toujours retirer les tiroirs au moyens des petits leviers au-dessous.
Au dessus de chaque tiroir est du reste prévue une rainure par laquelle vous pouvez saisir le tiroir pour l’ouvrir.
N’oubliez pas d’ôter tous les autocollants à cet endroit, maintenant que pouvez encore bien accéder partout.
Nous installons encore toutes les tablettes, plaçons les portes d’armoire et les réglons.

Et nous montons les poignées.
Lorsque nous l’avons fait pour toutes les armoires sur mesure, nous apportons encore la finition.


Nous choisissons de commander les lattes d’ajustement dans une dimension excessive et de les réaliser nous-mêmes sur mesure.

Pour cela, vous avez besoin d’une scie de table pour scier les pièces bien droit.
Nous mesurons donc l’espace entre notre armoire et le mur. Faites-le aussi bien dans le haut que dans le bas car il est possible que votre mur ne soit pas 100% parallèle à votre armoire.
Nous reportons la mesure sur notre latte d’ajustement trop grande puis nous pouvons la raccourcir.

Nous le reportons pas directement sur notre latte mais sur une bande de ruban de masquage, ainsi nous sommes certains de ne pas faire de taches sur le bois.
Dès que toutes les lattes d’ajustement sont parfaitement sciées, nous pouvons les monter.

La latte dans le bas, entre notre armoire et le sol, était du reste parfaitement ajustée, étant donné que nous avons ajusté notre socle à 8 cm du sol.

Du fait que le socle est un peu plus profond que la face avant de l’armoire, nous pouvons maintenant y coller dessus la latte avec une colle de montage.
Les lattes d’ajustement sur le côté sont pourvues de trous de fixation, à nouveau à hauteur des charnières, afin de pouvoir les visser à l’armoire.

Pour cela, nous devons bel et bien retirer la porte adjacente.
Lorsque la latte est fixée sur chaque point charnière à l‘armoire, nous pouvons enfin suspendre à nouveau la porte.
Nous répétons ceci jusqu’à ce que toutes les armoires sont achevées.

S’il s’agit d’une armoire isolée ou semi-isolée, un panneau de finition doit être placée du côté libre.
Après avoir réalisé ceci sur mesure, vous le montez contre le côté latéral…

Afin d’être sûr, nous appliquons de la colle de montage supplémentaire, mais en principe, une fixation mécanique suffira. Vous fixez le panneau par de courtes vis le long de l’intérieur.

Positionnez à nouveau les pointes de vis derrière les charnières afin que cette fixation soit invisible.
Au final nous obtenons des armoires sur mesure de belle finition, bien intégrées dans notre pièce et pouvant servir de garde-robe, d’étagère murale ou d’espace de rangement.


Le montage de nos armoires sur mesure entièrement par nos soins nous a permis d’économiser quelque 1920 euros.

Avec le total provisoire de 91.230 euros, la somme économisée s’élève désormais à 93.150 euros.


Dans la prochaine émission, nous apportons la dernière main à notre façade extérieure car l’ancienne façade sera enduite à la chaux.

Avec cette peinture à la chaux, nous recouvrons les différentes sortes de briques de parement, ce qui donne à l’ancienne partie une apparence nette et uniforme.
Vous désirez revoir La Maison en Autoconstruction? Surfez sur www.dobbit.be!

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.